fermer
Destination Rennes

- Temps fort -

Rentrée des arts visuels - L'État des choses

Parlement de Bretagne

Les artistes soutenus par la Ville de Rennes, en 2014
ou en 2015, par le biais de Bourses d’Aide à la Création en arts visuels, développent des pratiques plastiques diverses. Cependant, il est possible d’identifier des centres d’intérêt communs liés aux questions sociétales.
Tandis que Caroline Cieslik observe la manière dont
le paysage vit et se transforme, de son plein grès, au
fil des saisons, Faustine Beuve, Jérôme Sevrette et Cédric Brandilly, se penchent sur les transformations du territoire opérées par l’activité humaine.
Mael Le Golvan, Julien Gorgeart et Estelle Chaigne posent un regard sur le monde au travers des modes distincts d’apparition des images qu’ils construisent. A l’aide de sténopés* activés par le tir d’un fusil de chasse à grenaille, Estelle Chaigne invite la réalité extérieure
à venir se projeter et à épouser une feuille vierge de papier photographique. Les images produites sont fragiles, uniques et non reproductibles.
02
L’absence de pellicule photographique, une certaine irréversibilité résultant de la méthode employée par Estelle Chaigne, et le caractère non reproductible des œuvres, pourraient nous renvoyer à L’Etat des choses**, film de Wim Wenders. Faute de moyens, une équipe de tournage se trouve empêchée de poursuivre son travail. Dans un premier temps, le réalisateur veille sur le bien- être de son équipe. Avec le passage du temps,
la situation devient très fragile.
La nature des éléments de liaison entre différents composants des objets (et des Institutions) est par ailleurs une des préoccupations de Jean-Benoit Lallemant, et d’autres artistes présents à cette exposition.
Espace intime et espace collectif, apparition, disparition, renouvellement, fragilité... Prenons le temps, observons et réfléchissions à l’état des choses.

Parlement de Bretagne

Place du Parlement
35000 Rennes

  • Je viens Pour Du au

organiser