Exposition d'art à la Criée à rennes

Un été sous le signe de l’art

7 expositions à voir cet été à Rennes

Après l’exposition de la Collection Pinault en 2018, de nouvelles expositions d’art passionnantes vous attendent à Rennes pendant l’été 2019, au Musée des Beaux-Arts, aux Champs Libres, au Frac Bretagne, à la Criée – Centre d’art contemporain, chez 40mcube, à la galerie Oniris et à l’Orangerie du Thabor.

Créatrices – l’émancipation par l’art

Musée des Beaux-Arts de Rennes (29 juin – 29 septembre)

Musée des Beaux-Arts de Rennes

Pendant tout l’été les musées et centres d’art bretons mettent à l’honneur les femmes artistes. Plusieurs expositions engagées sont ainsi à voir à Rennes, Brest et Dinan pour remettre en question le quasi-monopole masculin dans la création artistique. Au Musée des Beaux-Arts de Rennes, l’exposition Créatrices s’inscrit dans l’événement : une expo féministe exceptionnelle avec 80 œuvres, dont certaines de Elisabeth Vigée Le Brun, Camille Claudel, Nikki de Saint-Phalle, ORLAN, Marta Pan, Louise Bourgeois, Raymonde Arcier… L’exposition Créatrices montre la fonction émancipatrice qu’a pu avoir l’art au fil des siècles et surtout ce que les femmes ont apporté à l’histoire de l’art en utilisant de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques. « Le pouvoir aux nanas », un engagement toujours d’actualité et pas seulement dans le monde de l’art…

  • Au Musée des Beaux-Arts de Rennes du 29 juin au 29 septembre, 20 Quai Emile Zola  http://mba.rennes.fr

At the Gates

La Criée – Centre d’art contemporain (15 juin – 25 août 2019)

La criée à Rennes

La lutte des femmes est aussi d’actualité à la Criée en écho avec les expositions bretonnes sur les femmes artistes. At the Gates met en lumière le militantisme de sept artistes ou collectifs internationaux qui portent les voix des femmes : Maja Bajevic, Camille Ducellier, Monique Frydman, Navine G. Khan-Dossos, Jesse Jones, Teresa Margolles, Olivia Plender, Artists’ Campaign to Repeal the Eighth Amendment. Des artistes engagées sur les questions du droit à l’avortement et la lutte contre l’oppression.

  • A la Criée – Centre d’art contemporain, du 15 juin au 25 août 2019, Place Honoré Comeurec. Entrée libre www.la-criee.org

Memory of time – HeeWon Lee

Champs Libres (5 juin – 1er septembre)

Memory of time
Champs Libres – Installation « Memory of Time » de HeeWon Lee. Salle Anita Conti.

Artiste multimedia originaire de Corée du Sud, HeeWon Lee a exposé plusieurs fois à Rennes et son travail a été primé en France et à l’étranger. Pour la première fois, quatre œuvres récentes sont regroupées aux Champs Libres, notamment Infinity II, IV et V où l’élément eau créé un lien contemplatif avec la nature brute. Des créations vidéos qui invitent à la méditation, devant la beauté onirique de paysages coréens, français ou islandais que l’artiste fait défiler, parfois au ralenti, ou à l’envers. Une manière de montrer ou de donner à voir « une autre réalité » à travers des images de cascades et de vagues déchaînées.

L’exposition est aussi l’occasion de voir une autre œuvre en réalité virtuelle : un court-métrage de 5 minutes, la Pluie, qui raconte un épisode sombre de l’occupation japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. A travers les voix de fantômes, des jeunes filles victimes d’exploitation sexuelle, l’artiste montre que l’histoire n’est pas finie. 

  • Aux Champs Libres, du 5 juin au 1er septembre. 10 Cours des Alliés (salle Anita Conti). Entrée gratuite www.leschampslibres.fr

Sous le vent – Marcel Dinahet

Frac Bretagne (14 juin – 10 septembre)

Sous le vent - Marcel Dinahet

Le Frac Bretagne accueille une exposition inédite de Marcel Dinahet mélangeant, des œuvres vidéos, des dessins et des collaborations avec d’autres artistes. Artiste voyageur et plongeur, Marcel Dinahet vit à Rennes et entretient une relation particulière au paysage. A travers ses performances et ses prises de vues aquatiques ou en bord de mer, Marcel Dinahet explore des villes fantômes, des no man’s land et des lieux abandonnés comme Fordlandia, une ancienne usine perdue dans la forêt amazonienne, Famagusta l’ancienne station balnéaire chypriote désormais barrée de barbelés, ou part sur les traces de la Cité oubliée d’Oscar Niemeyer au Liban. L’exposition retrace ses différentes expériences, lors de résidences et de repérages autour de l’idée d’effacement.

Alchimie des Lignes – Vera Molnar

Galerie Oniris (22 juin – 21 septembre)

Alchimie des Lignes - Vera Molnar

Artiste d’origine hongroise, Vera Molnar vit et travaille à Paris depuis 1947. Pionnière dans l’utilisation des ordinateurs dans la création artistique, elle expose régulièrement à la Galerie Oniris de Rennes depuis 1995. Alchimie des lignes est un voyage à travers ses dessins et recherches sur la ligne. Une exploration à travers différentes périodes de l’artiste avec ses dessins générés par ordinateurs dans les années 1970, des œuvres sur papier plus récentes, des tableaux ainsi qu’une sculpture inédite.

Tout cela n’est rien, c’est la vie – Mobilier Peint

40mcube (27 avril – 20 juillet)

Tout cela n’est rien, c’est la vie - Mobilier Peint

40mcube accueille des œuvres de Mobilier peint, duo d’artistes parisiens composé de Flora Moscovici et Yoan Sorin. L’espace d’exposition est pensé comme un lieu domestique dans lequel les artistes s’emparent de meubles et d’objets qu’ils peignent, transforment, démantèlent et réassemblent. De nouvelles œuvres créées spécialement pour l’occasion. Au delà des expositions qui se tiennent dans et hors les murs, 40mcube accompagne en effet les artistes dans leur processus de création, de production et de diffusion des arts visuels contemporains. La structure vient d’ailleurs d’obtenir le label de centre d’art contemporain d’intérêt national. Après la labellisation de la Criée en 2018 par le Ministère de la Culture, Rennes est donc la seule ville à être dotée de deux centres d’art contemporain d’intérêt national. Raison de plus pour venir voir les expositions et aller à la rencontre des artistes.

Collection 7

Orangerie du Thabor (29 juin – 1er septembre)

Collection 7  - Orangerie du Thabor

Chaque été, l’Orangerie du Thabor accueille des oeuvres acquises par la Ville de Rennes au cours de l’année précédente, à travers son Fonds Communal d’art contemporain.7 artistes plasticiens, témoignant de la diversité, de la modernité et de la qualité de la création en arts plastiques à Rennes y exposent pendant l’été 2019 : Estelle Chaigne, Nicolas Floc’h, Lise Gaudaire, Mael Le Golvan, Myriam Ingrao, Quentin Montagne et Mathias Orhan (BREZ).

Le Fonds communal d’art contemporain rennais est constitué de plus de plus 600 œuvres, choisies par une commission composée de professionnels de l’art contemporain. Peintures, sculptures, photographies et objets de design… Ces œuvres sont mises à disposition des établissements d’enseignement, des espaces d’exposition et autres lieux publics (au niveau local ou national) qui souhaitent les emprunter pour les exposer temporairement. 

  • À l’Orangerie du Thabor, du samedi 29 juin au dimanche 1er septembre. Entrée gratuite

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email