Sworn Virgins duo britannique programmé aux Trans 2022

22 artistes à suivre aux Trans Musicales 2022

Les coups de cœur des 44èmes Rencontres Trans Musicales

Les Trans Musicales e Rennes, c’est le grand rendez-vous des musiques actuelles, le moment idéal pour découvrir avant tout le monde les nouveaux talents issus de tous les courants musicaux. Que nous réserve l’édition 2022 prévue à Rennes du 7 au 11 décembre ? Tour d’horizon de la programmation avec une sélection de 22 artistes à ne pas rater.

Plus de 80 groupes programmés aux Trans Musicales, du 7 au 11 décembre 2022

Chaque année les Trans Musicales font découvrir de nouveaux groupes, les futures têtes d’affiches des grands festivals. Parmi plus de 80 groupes programmés aux Trans cette année, 5 groupes rennais feront la tournée des Trans pour se roder sur les routes de l’Ouest avant d’affronter la scène rennaise : Beau Bandit, Mowdee, Sarakiniko, Tago Mago et Vicky Veryno. Des groupes locaux à retrouver pendant le festival aux côtés de nombreux autres artistes, dont voici une sélection totalement subjective.


79RS Gang

Les Trans seront une première européenne pour ce collectif venu tout droit de la Nouvelle-Orléans. A l’image de la plus grande ville de Lousiane, la musique de ce « gang » est un melting-pot d’influences : rythmes afro-carïbéens, jazz, rap, electro, bounce music…

  • Samedi 10 décembre au Parc Expo, Hall 8.

Agoria

Sébastien Devaud est l’un des plus grands noms de la scène techno, co-fondateur de plusieurs labels ainsi que des Nuits sonores de Lyon. Son retour aux Trans promet un moment autant sonore que visuel.

  • Jeudi 8 décembre au Parc Expo, Hall 8.

Astéréotypie

Attention, objet musical non identifié, avec Astérotypie un projet musical de jeunes autistes accompagnés par un éducateur et des membres du groupe Moriarty. Avec un drôle d’album intitulé Aucun homme ne ressemble à Brad Pitt dans la Drôme, le groupe apporte une note surréaliste au rock français.

  • Jeudi 8 décembre au Parc Expo, Hall 3

Ayom

Destination le Cap Vert avec ce groupe qui se produira pour la première fois en France. Autour de la chanteuse et percussionniste brésilienne Jabu Morales, des musiciens venus d’Angola, d’Italie et de Grèce tissent des liens entre de multiples traditions musicales.

  • Vendredi 9 décembre au Parc Expo, Hall 8

Baby Volcano

Difficile de ranger la chanteuse et performeuse suisso-guatémaltèque Lorena Stadelmann dans une case : son univers, qui flirte entre electro-pop avant-gardiste et hip-hop, sera à découvrir dans la mythique salle de l’Ubu.

  • Vendredi 9 décembre à l’Ubu.

BĘÃTFÓØT 

Ce trio electro-punk de Tel-Aviv assez inclassable lui aussi amènera une ambiance rave au Parc Expo et la réponse à la question existentielle « comment on va s’amuser ? ». Avec un dress-code qui ne devrait pas passer inaperçu, comme en témoigne leur clip.

  • Vendredi 9 décembre au Parc Expo, Hall 8

Danielle Ponder

Quoi de mieux qu’une grande voix soul pour ouvrir le festival ? Danielle Ponder, fille de pasteur biberonnée au gospel, est « the right woman at the right place » pour mettre les Trans sur la bonne voie.

  • Mercredi 7 décembre, soirée d’ouverture à l’Ubu

Dea Matrona

Première française pour ce trio féminin venu d’Irlande du Nord dont le nom évoque la déesse mère des cultures celtes. Au programme sur scène : une pop rock seventies particulièrement efficace.

  • Vendredi 9 décembre au Parc Expo Hall 3

Grace Cummings

Voilà encore une grande voix folk-blues. Celle de l’Australienne Grace Cummings qui évoque évidemment d’autres grandes dames comme Janis Joplin, Patti Smith ou Joni Mitchell. Une première européenne à ne pas rater !

  • Samedi 10 décembre au Parc Expo, Hall 3

Jan Verstraeten 

Les amateurs de pop orchestrale seront comblés avec la venue du flamand Jan Verstraeten, qui vient de sortir son premier album, Violent disco. La bande son idéale pour planer dans une ambiance cinématographique.

  • Vendredi 9 décembre au Parc Expo Hall 8

Jeanne Bonjour

La Rennaise Jeanne Bonjour fait partie des artistes accompagnés par les Trans lors de résidences, en partenariat avec les scènes de musiques actuelles l’Antipode, le Jardin Moderne ainsi que Rennes Métropole. Un talent local incontournable !

  • Samedi 10 décembre à l’Etage (gratuit).

Kid Kapichi

Que dieu sauve le rock anglais ! Le groupe Kid Kapichi viendra porter la colère des classes populaires. Ambiance révoltée assurée avec une énergie punk qui devrait faire le plein devant la grande scène du Parc Expo.

  • Vendredi 9 au Parc Expo Hall 9

Lewis Evans

Déjà venu aux Trans en 2010 avec son groupe, le songwriter de Liverpool s’est reconverti en tant que jardinier en Normandie. Il revient sur scène en solo avec un nouvel album de folk intimiste.

  • Vendredi 9 décembre à l’Etage (gratuit)

Mouvman Alé

La musique réunionnaise est régulièrement représentée aux Trans, le groupe Mouvman Alé en est un digne représentant dans une version expérimentale où le traditionnel Maloya se créolise avec des accents de Metal et de rythmes brésiliens. Une découverte à ne pas rater !

  • Vendredi 9 décembre en conférence-concert aux Champs Libres et samedi 10 décembre au Parc Expo, Hall 3.

Puuluup

Encore une première en France pour ce duo estonien et leur son venu du froid accompagné du talharpa, instrument traditionnel qui ressemble à une lyre. Loin de se limiter au folklore, ce groupe étonnant navigue vers bien d’autres rivages musicaux.

  • Samedi 10 décembre au Parc Expo, Hall 3

Rocío Márquez & Bronquio

Une rencontre entre une chanteuse de flamenco et un producteur de musiques électroniques, un mélange réussi entre deux univers à découvrir pour la première fois en France…

  • Vendredi 9 décembre au Parc Expo, dans la Greenroom

Seb Martel

On ne présente plus Seb Martel ! Le guitariste débarque aux Trans avec Saturn 63, un projet expérimental imaginé autour de guitares électriques rares, en collaboration avec la Philarmonie de Paris – Musée de la Musique.

Vendredi 9 décembre à l’Etage (gratuit).


Social Dance

Un groupe pop formé par trois colocataires marseillais autour d’une pop inspirée de références eclectiques : Rita Mitsouko, LCD Soundsystem… Une bonne mise en bouche pour le premier soir au Parc des Expo.

  • Jeudi 8 décembre au Parc Expo, Hall 8

Sons

Chaque année les Trans invitent des groupes issus de la scène belge. L’énergie punk-garage des rejetons de Sons, une bande de jeunes skateurs de Beveren, devrait mettre le feu pour le dernier soir du Parc Expo.

  • Samedi 10 décembre au Parc Expo, Hall 3.

Sworn Virgins

Sans doute l’un des projets les plus attendus de cette édition, même si on ne sait pas grand-chose de ce duo britannique, à part qu’il est sous l’aile des frères de 2 Many DJ’s et du label DEEWEE. Un gage de qualité pour de la disco house qui s’annonce lascive.

  • Samedi 10 décembre au Parc Expo, Hall 9

Vanille

Tombée toute petite dans le chaudron du DJing, Vanille est le nouveau phénomène de la scène techno française. Après un passage remarqué aux Nuits sonores de Lyon, on attend avec impatience sa « new rave » épicée.

  • Samedi 10 décembre au Parc Expo, Hall 9

Zaho de Sagazan

La création de l’année des Trans qui sera accueillie au Théâtre de l’Aire Libre (Saint-Jacques-de-la-Lande) tous les soirs du festival. Zaho de Sagazan est également accompagnée par plusieurs scènes de l’Ouest : l’Antipode de Rennes, le SEW de Morlaix et Stereolux à Nantes.

  • Du mercredi 7 au dimanche 11 décembre au Théâtre de l’Aire Libre

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email