- Interview -

KEXP : « nous sommes sur la même longueur d’ondes avec les Trans »

Publié le 31/10/2018

La radio musicale de Seattle vient chaque année à Rennes pendant les Trans pour faire le plein de découvertes musicales

Depuis 2016, la radio américaine KEXP ne rate aucune édition des Rencontres Trans Musicales. La radio de Seattle vient à Rennes pour enregistrer des sessions exclusives avec les groupes programmés aux Trans. Des minis-concerts privés, filmés dans différents lieux originaux de la ville. Chris Kellogg, directeur de la radio, nous explique pourquoi KEXP est tombée sous le charme de la ville et de son ambiance musicale unique.


 

Pourquoi KEXP est aussi fidèle aux Trans Musicales de Rennes ?

Les Trans Musicales sont un festival fantastique avec une longue histoire. Jean-Louis Brossard programme chaque années des groupes incroyables, des formations parfois très jeunes. Beaucoup d’artistes ont vu leur réputation monter en flèche après leur passage à Rennes comme Nirvana, Björk, Massive Attack ou encore LCD Soundsystem. La liste est longue.

Chez Kexp Radio, nous existons justement pour aider les gens à découvrir la musique. Et nous pensons qu’écouter de nouveaux groupes est une expérience enrichissante. Dans un sens, nous sommes sur la même longueur d’ondes que les Trans Musicales…
 

 

Les Trans révèlent aussi des groupes rennais, quel est votre sentiment sur la scène musicale locale ?

On adore. Nous avons enregistré des sessions avec le Groupe obscur et The Midnight Revolution (programmés lors de l’édition 2017) et The Madcaps (en 2016), il y a une scène musicale très riche ici à Rennes. Les Trans programment des groupes venus de toute la France et du monde entier, mais mettre en avant les groupes locaux qui représentent la ville est quelque chose de très spécial.
 

Parmi les endroits atypiques où vous avez enregistré des sessions à Rennes, quel est le lieu qui vous a le plus impressionné ?

Tous ces lieux sont uniques dans leur genre, le Musée des Beaux-Arts a une lumière incroyable et sonne très bien, l’Opéra est aussi particulier. Y enregistrer des groupes français comme, Blow, Fischbach et Barbagallo était très amusant. Mais nous avons eu aussi la chance de nous installer dans la belle salle des mariages de la mairie pour filmer The Madcaps et les Finlandais de Talmud Beach. Difficile de choisir notre endroit préféré !
 

 

Lorsque vous venez pour les Trans Musicales est-ce que vous avez le temps de visiter un peu la ville ?

Oui nous avons pris le temps de faire un tout petit peu de tourisme ! Nous nous sommes baladés du côté du quartier Sainte-Anne, dans la vieille ville, pour voir des boutiques et le marché de Noël. Les spécialités locales traditionnelles comme la galette saucisse sont aussi très sympas, nous essayons d’explorer la ville mais nous passons surtout beaucoup de temps à travailler pour la radio, c’est quand même pour ça qu’on vient !

Est-ce que vous avez des conseils pour des touristes étrangers qui souhaitent visiter la ville ?

Rennes est une belle ville, les gens sont chaleureux et accueillants même si vous ne parlez pas bien français, c’est très facile de parcourir la ville à pied dans les rues piétonnes. Rennes a une grande histoire et une culture très riche, j’aimerai bien y revenir juste pour les vacances.

 

L'interview de Chris Kellogg en Version originale :