-Exposition-

Anastase

Catastase se veut la promesse d’un rebondissement. Elle se différencie du procédé photographique par son caractère sculpté, construit en amont et par son existence en 3D, obligeant le spectateur à contourner, s’approcher mais parfois aussi éviter. 

Catastase est un terme grec, signifiant l’arrêt et qui fut autrefois utilisé dans la littérature et la comédie. D’où la dimension importante du récit et de la pièce de théâtre, que l’on devine sous le relief d’un plâtre, d’un moteur ou encore d’un rideau. L’arrêt d’une action induit une suite, soit le début d’un nouvel acte. 

Tel un voyage plein de péripéties, on navigue pour atteindre la catastase, se frayer un chemin devient inévitable. L’épitase est là, elle est entrain de se produire, parfois elle est interrompue, mise en suspens, d’autres fois elle se poursuit indéfiniment ou nécessite d’être rencontrée par un autre. Tout est question de matières, de construction puis de déconstruction. 

Julia Berrubé, Reda Boussella, Johanna Cartier, Anatole Pinel et Tarquin Pons se jouent de la comédie et leurs œuvres se trouvent orchestrées par une histoire qui leur est propre, transformant le lieu en scène, les visiteurs en spectateurs.

Vernissage 5 décembre à 18H.

Itinéraire

Anastase

Galerie du CROUS
20 rue Saint Hélier
35000 RENNES
voir le site internet