Hôtel le Trinité à Rennes

Le futur hôtel 4 étoiles de la Place des Lices se dévoile

À proximité du centre des congrès, un nouvel hôtel "lifestyle" va ouvrir ses portes en 2023

A 5 minutes à pied du Couvent des Jacobins, le projet de boutique-hôtel du Groupe Legendre prend forme. Depuis 2018, l’ancien hôtel des Monnaies est en pleine réhabilitation pour accueillir le plus grand hôtel 4 étoiles du centre historique de Rennes.

Un rooftop panoramique, une piscine, un spa…

Hôtel place des Lices
© Kreaction – Groupe Legendre- Suitcase Hospitality

Avec 119 chambres, deux bars-restaurants, dont un offrant un panorama sur les toits, l’hôtel de la Place des Lices sera le plus grand 4 étoiles du centre-ville. Un boutique-hôtel « lifestyle », avec un spa de 600 mètres carrés, une piscine, un sauna, un hammam…

Un projet d’envergure qui devrait séduire à la fois la clientèle d’affaires (congressistes, séminaires, voyageurs d’affaires) et les touristes d’agrément (« citybreakers », groupes…). Le site accueillera également des commerces de bouche autour des produits de qualité en circuit court (fromager, primeur, poissonnier…), en complément de l’offre du Marché des Lices du samedi matin.

Au total, le projet représente 12000 mètres carrés, entre la Place des Lices, la Place de la Trinité et la rue de la Monnaie. Au sous-sol, un espace séminaires de 450 m2 disposera de salons « cosy » privatisables pour l’organisation d’événements professionnels et de réunions. Le tout idéalement situé, à 250 mètres de la station de métro Sainte-Anne, à 5 minutes à pied du Couvent des Jacobins, et à proximité immédiate d’un parking sécurisé.

C’est le groupe rennais Legendre qui est en le promoteur et le constructeur et le groupe hôtelier Suitcase Hospitality qui est en charge de l’exploitation. L’architecture d’intérieure sera signée par le cabinet rennais Wunder Architectes qui a déjà à son actif de magnifiques réalisations dans la métropole.

La Cour de l’ancien Hôtel des Monnaies sera accessible avec des terrasses et des commerces…

© Kreaction – Groupe Legendre- Suitcase Hospitality

Au cœur de l’hôtel la cour de l’ancien Hôtel des Monnaies a été imaginé comme un nouveau lieu de vie. « Un endroit à l’image de notre ville, à la fois conviviale et dynamique où les Rennais auront plaisir à se retrouver. Cet ouvrage exceptionnel en sera la parfaite incarnation et nos équipes de construction réalisent actuellement un travail d’orfèvre afin de redonner à cette bâtisse unique datant du 18e siècle tout le prestige qu’elle mérite. » indique Vincent Legendre, Président du Directoire du Groupe Legendre dans un communiqué.

L’objectif n’est pas de créer un lieu élitiste mais plutôt un nouveau lieu vivant. « Les Rennais, les promeneurs curieux, les touristes et les congressistes pourront librement déambuler en journée à l’intérieur de la cour afin de redécouvrir ce lieu historique et profiter de ses restaurants, bars, terrasses… » ajoute Jean-Baptiste Martin, Directeur Général de Suitcase Hospitality.

Au XIXème siècle, les bâtiments abritaient déjà l’hôtel le plus luxueux de Rennes

Et ce ne sera pas le premier hôtel que ces bâtiments accueilleront. Fondé en 1792, l’hôtel de France était réputé pour être le plus luxueux de la ville. Et l’ensemble immobilier a connu bien d’autres usages : à partir du XVème siècle, comme le nom de la rue l’indique, il était le siège de l’atelier monétaire, le premier du royaume pour la frappe d’argent à la fin du XVIème siècle. Endommagé par l’incendie de 1720, le bâtiment actuel de l’Hôtel des Monnaies date de l’époque de sa reconstruction, entre 1728 et 1732. L’arrêt de l’activité monétaire, est décidée par Louis XVI en 1774. Ironie de l’histoire, la même année, un trésor est découvert dans la rue de la Monnaie : une patère d’or datant de l’époque romaine et pesant 2,4 kg ! Ensuite, ce sont les messageries impériales qui s’y installent, avant l’ouverture de l’Hôtel de France. Au XXème siècle, dans les années 1970, ce sera le siège de la BPO, dernier occupant en date de cet ensemble patrimonial qui va reprendre vie.

En attendant l’ouverture prévue en 2023, les travaux de réhabilitation se poursuivent avec pour objectif de conserver l’ensemble des façades et des murs. Les fondations, les planchers et les murs en pans de bois ont d’ores-et-déjà été renforcés. La couverture de cette bâtisse du XVIIIème siècle a également été restaurée.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email