Le marché des Lices à Rennes en Bretagne

Rennes, ville de marchés

Du marché des Lices aux légumes bio : Rennes est une ville de marchés

Veaux, vaches, cochons… Mais aussi volailles rares, beurres exceptionnels, fraises, pommes, carottes… Le terroir de la Bretagne se révèle très fertile et généreux. Pas étonnant que sa capitale, Rennes, abrite des marchés réputés : de l’incontournable marché des Lices à celui de Sainte-Thérès en passant par le marché bio du Mail ou le très tendance marché à manger, découvrez la face gourmande de la ville.

Les marchés incontournables

Le marché des Lices en Bretagne
© Destination Rennes / Bruno Mazodier

Ils sont vingt. Vingt marchés dans Rennes même. Et plus du double si l’on ajoute ceux de l’agglomération. Ainsi, du lundi au dimanche, des marchés se montent aux quatre coins de la ville, chacun baptisé du nom du quartier où il prend place, ici le Mail, là Les Lices, plus loin Sainte-Thérèse… Ils ont tous une particularité et un sacré caractère.

Le samedi matin, tout Rennes converge vers la Place des Lices. Aux quatre vents et sous deux superbes halles, s’y tient le plus ancien et le plus grand marché de la ville, sûrement l’un des plus appétissants de France. 

En attendant ce grand rendez-vous, les gourmands promènent leur panier aux Halles Centrales, véritable « ventre » de Rennes. Là, tous les jours de 8h à 19 h, une trentaine de commerçants servent fruits et légumes, poissons, viandes, fromages, épicerie, pain, fleurs… à l’abri dans un joli bâtiment du début du 20ème siècle.

Du beau, du bon, du bio

Les marchés en Bretagne, une attraction touristique
© Destination Rennes / Bruno Mazodier

Depuis mai 2015, le Mail François Mitterrand accueille, tous les mercredis après-midi, un marché 100 % bio. Un rendez-vous très prisé des Rennais. Le même jour en matinée, le marché Sainte-Thérèse, réputé et couru par les chefs de la région, aligne aussi des étals certifiés par le fameux logo AB (agriculture biologique). Le bio s’invite aussi le mardi à Beauregard et à Bruz, le samedi et le mercredi à Cesson, Le Rheu, La Chapelle-des-Fougeretz, Acigné, Pacé et le dimanche à Betton, en proche périphérie de Rennes.

A chaque quartier son marché

Le marché des Lices à Rennes
© Benoit Gendron

Un marché dans chaque quartier, avec chacun son ambiance et son esprit. Le samedi, au Blosne, l’un des moins chers de Rennes, voisinent produits d’ici et nourritures exotiques. Dans le centre-ville, le marché Saint-Germain est plus confidentiel avec sa dizaine de commerçants. N’empêche, dés potron-minet le mercredi, les gens du coin se pressent devant les étals d’excellents maraîchers, du tout frais poissonnier, et devant le camion d’une crêpière au joli tour de main.

Ces scènes se répètent toute la semaine dans tous les quartiers rennais, le mardi du côté d’Alphonse Guérin-Robidou, Cleunay-Arsenal-Redon et Maurepas-Patton ; le jeudi à Bréquigny, Jeanne d’Arc-Longs Champs-Atalante et Bourg L’Evêque-La Touche-Moulin du Compte, et le vendredi à La Poterie et Villejean-Beauregard !

Marché sur la place Saint Anne à Rennes
© Destination_Rennes / Bruno Mazodier
Rennes, ville de marchés

Les singulières volailles de Paul Renault

Tous les jours aux Halles et le samedi au Marché des Lices, Paul et son fils Olivier Renault, éleveurs de Louvigné-de-Bais, vendent leur poule Coucou de Rennes, volaille emblématique sauvée de l’extinction avec l’aide de l’Écomusée du Pays de Rennes, lequel ne voulait pas voir disparaître cette race bretonne exceptionnelle.

Pourquoi exceptionnelle ? Parce qu’élevée en liberté, alimentée d’herbe, de céréales sélectionnées sans OGM et de petit lait, et parce que tuée à 150 jours quand le poulet standard est estourbi à 35 et le Label Rouge à 81 jours. D’octobre à décembre, les Renault proposent aussi leurs sublimes poulardes égyptiennes, nourries notamment de dattes et d’abricots.

Beurre Bordier

Le beurre dans tous ses états de Jean-Yves Bordier 

Jean-Yves Bordier est tombé dans la baratte tout jeune. Au-delà des classiques doux, demi-sel et salé, cet inlassable inventeur a su donner au beurre des saveurs inattendues : yuzu, algues, vanille de Madagascar, fenouil, sel fumé… Ses beurres nature et composés sont plébiscités par les meilleurs bistrotiers et de nombreux grands chefs étoilés.

Sur un bout de pain, avec un poisson ou dans une purée, et même tout seuls à laisser fondre contre le palais, les beurres Bordier redonnent toute sa noblesse à l’un des produits les plus typiques de la table bretonne. A retrouver aux Halles Centrales et sur toutes les bonnes tables rennaises.

Annie Bertin

Les herbes et les légumes bio d’Annie Bertin

Les étals d’Annie Bertin aux Lices, à Cesson-Sévigné et à Bruz sont à son image : discrets. Pourtant, ses herbes et ses légumes bio sont très aimés des chefs (Bras, Roellinger, Guérin, Barbot, Etcheverry…).

C’est qu’Annie Bertin, installée depuis 35 ans sur ses terres familiales de la ferme du Blot, à Vendel, est une passionnée et une référence en matière du « bien cultiver » au fil des saisons. Avis aux amateurs de jeunes pousses de salades et herbes aromatiques, de radis en tous genres, de carottes de différentes variétés, de tomates anciennes, de féveroles, de choux shanghai, de fenouil bronze, de betterave chioggia, de shiso, d’amarante…

La street-food a aussi son marché

Le marché à manger en été
© Destination Rennes / Bruno Mazodier

Depuis 2016, un marché pas comme les autres anime la Criée – marché central, les dimanches à Rennes. Son nom ? Le marché à manger (MàM pour les intimes). Un événement dominical et convivial qui réunit des producteurs et restaurateurs locaux dans les Halles centrales de Rennes. A partir de 11h, chaque premier dimanche du mois (sauf en janvier et en août) tous les Rennais s’y retrouvent pour goûter à la street-food à la sauce rennaise.

Des plats à moins de 8 euros, à consommer sur place ou à emporter

Et les tarifs y sont très abordables : les plats, à consommer sur place ou à emporter sont à moins de 7-8 euros. On y trouve du salé et du sucré, des spécialités asiatiques, bretonnes ou italiennes, mais aussi des bières locales comme la Skumenn et beaucoup d’autres produits de saison. Le marché à manger, comme un brunch géant en plein air, est une expérience gourmande à vivre lors d’un week-end à Rennes pour découvrir toutes les facettes de la gastronomie locale. 

Le marché à manger connaît un réel succès à chaque nouvelle édition, on vous conseille d’arriver tôt ! 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une