Hôtel le Magic Hall à Rennes

Week-end insolite

5 idées insolites pour visiter Rennes autrement

Pour un week-end suprenant, prenez la direction de Rennes. Pour passer la nuit dans un hôtel insolite et pas cher, faire du shopping autrement, découvrir la face cachée d’une grande métropole ou boire un verre d’absinthe dans un bar clandestin… la capitale bretonne est la destination rêvée.

1. Dormir dans un hôtel spectaculaire

Hôtel le Magic Hall à Rennes - Un lieu insolite

Le Magic Hall est un hôtel spectaculaire et pas cher (les chambres débutent à 60 euros la nuit). Un lieu insolite avec une drôle d’histoire. D’abord caserne militaire surnommée « le repos du soldat », elle est transformée en cinéma d’art et d’essai dans les années 70. Dans les années 80, une célèbre agence de publicité succède à la Boîte à Films. Et aujourd’hui c’est un hôtel 3 étoiles au concept étonnant qui occupe les murs. Le Magic Hall comme son nom l’indique décline la décoration de ses chambres aux arts du spectacle : musique, danse, théâtre, cinéma… On peut par exemple dormir dans une ambiance de jungle dans la chambre King Kong et se faire du cinéma sur un grand écran taille XXL avec rétroprojecteur.

De nombreuses autres surprises attendent les visiteurs, des expositions d’artistes locaux, un aquarium à méduses et une scénographie sonore avec du son binaural qui se déclenche lors de votre passage dans le salon ou quand vous choisissez un livre particulier de la bibliothèque bien fournie. Le clou du spectacle, c’est le studio de répétition de musique qui jouxte le salon. Avec la décoration, le bon son est en effet l’autre passion de Guillaume Gourmy qui a imaginé cet hôtel pas comme les autres. Il est d’ailleurs possible de coupler un week-end avec un cours de batterie dans le studio. Autres options proposées pour votre séjour, une séance de coiffure sur une péniche ou des cours de Yoga. Le Magic Hall propose au total 19 chambres luxueuses dans un quartier très calme, à deux pas de la Place Sainte-Anne.

2. Manger de bons produits de la ferme en pleine ville

Le Coucou rennais

Vous êtes pollo-végétarien ? Vous aimez refaire le monde avec des inconnus au restaurant et vous servir une bière pression tout seul comme un grand ? Alors le Coucou rennais est fait pour vous. Une excellente adresse avec de bons produits bios et du bon poulet fermier (mais aussi de quoi rassasier les végétariens et les vegans, rassurez-vous). Et pas n’importe quel poulet, puisqu’il vient d’Acigné de la ferme de Monthélon, tout près de Rennes. Comme tous les produits cuisinés au Coucou Rennais, tout est local et préparé avec humour par Hassan et son équipe.

Une bonne adresse solidaire et durable

La particularité de ce restaurant, c’est qu’il est solidaire : on donne ce qu’on veut pour le café, on le prend « suspendu » (1 pour le prix de deux). Pareil pour le plat, dont le prix payé en supplément sera mis de côté pour financer le repas de quelqu’un dans le besoin. Mais ce n’est pas l’unique originalité de ce lieu sis au 20 rue d’Antrain, où on déguste du poulet roti, de bonnes frites maison, de bonnes salades, des steaks de lentilles corail, des burgers ou encore d’excellents falafels. Pour les boissons, on se sert au comptoir, un peu comme à la maison, et on partage les tables avec d’autres clients. 100% bio, durable et solidaire, on passe un bon moment. Il paraît même que c’est l’adresse préférée de Jean-Luc Mélenchon !

3. Visiter la ville en gyropode

Rennes en gyropode: une façon insolite de découvrir la ville

Rennes se découvre à pied, à vélo, en monocyle, en skateboard, en calèche ou en kayak, mais aussi en gyropode. Le gyropode (de marque Segway) est un drôle d’engin électrique facile à prendre en main. Une activité à faire en groupe, par exemple pour un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon. L’engin électrique peut atteindre une vitesse de 20km/h et se faufiler partout en ville. Il est aussi possible de faire des parcours plus sportifs, sur des sentiers de VTT par exemple ou sur les chemins de hallage. La société GyroTraining qui propose ses parcours assure la prise en main de l’engin qui pèse tout de même 160 kg. Avec 40 kilomètres d’autonomie environ, le pilotage d’un gyropode est très ludique et plus physique qu’il n’y paraît. Une expérience à tenter pour découvrir la ville autrement !

Renseignements à l’Office du Tourisme (tarif : à partir de 25 euros par personne pour une 1h). L’Office du tourisme propose de nombreuses autres visites guidées pour voir la ville sous un autre angle, par exemple en suivant les traces des trésors cachés, du street-art ou du patrimoine hospitalier.

  • Renseignements à l’Office du Tourisme, 11 rue Saint-Yves.

4. Faire du shopping décalé

Agent paper à Rennes

Agent Paper

Agent Paper est une boutique « Made in Rennes » de l’imprimerie MicroLynx, qui connaît un franc succès et dont le concept s’exporte même à Nantes. Vous y trouverez de quoi décorer votre table ou votre salon avec des éléments de papeterie très créatifs (une tête de licorne par exemple), mais aussi des cartes postales gentiment chauvines : « j’aime Rennes et la galette saucisse et j’assume », « A rennes contre la canicule on a la rue de la soif » ou encore « impossible n’est pas rennais »… De bons souvenirs à envoyer à vos amis pour les rendre jaloux de votre beau séjour rennais.

  • Rue de la Motte-Fablet

Güty Riben

Si vous êtes plutôt pop-culture ou adepte des objets insolites, poussez la porte de la boutique Güty Riben, située dans la rue qui mène au jardin du Thabor. Entre caverne d’Ali Baba et cabinet de curiosités post-moderne, les produits et nouveautés permanentes risquent de vous étonner : des miroirs déformants, des chaussures Vegan et même des boules d’escaliers ! On trouve de tout.

  • 10 rue Saint-Melaine

Les Troubadours du Chaos

Dernière adresse, beaucoup plus rock’n Roll, pas très loin non plus, au 40 rue de Saint-Malo, chez les Troubadours du Chaos. Des Vinyles et des fringues pour tous les goûts (rock, punk, garage, electro, gothique, metal, etc.). Un disquaire de référence à visiter absolument.

  • 40 rue de Saint-Malo

5. Boire un verre dans un bar clandestin

Le Speak Easy à Rennes

Comme elle paraît loin l’époque de la prohibition… Et pourtant il existe à Rennes un bar clandestin, caché au sous-sol d’un restaurant. Comme dans les années 30, son adresse se diffuse sous le manteau et le lieu précis est un secret bien gardé. Un indice tout de même : le Speakeasy se situe dans une rue qui porte le nom d’un mois de l’année. Pour découvrir ce bar mystérieux, il suffit de chercher un peu et de montrer patte blanche en donnant un mot de passe au téléphone devant l’entrée. Une fois tous les éléments de l’enquête réunis, vous finirez par trouver comment pousser les portes du Speakeasy pour aller siroter des cocktails ou de l’absinthe dans une ambiance musicale éclectique.

« Pour rentrer, il faut juste avoir envie de découvrir de nouvelles saveurs »

« Nous privilégions les produits frais, les ingrédients maisons (sirops, infusions, macérations, liqueurs) ou locaux (Warenghem, Awen Nature…) et les fins spiritueux et jus » explique Dimitri, le barman mixologiste qui officie derrière le bar. « Il n’y a pas de dress-code particulier pour rentrer, il faut juste avoir envie de découvrir de nouvelles saveurs et textures, des choses que peu de gens connaissent, des produits oubliés. Nous servons aussi de l’absinthe à la méthode traditionnelle franco-suisse ». Le concept commence à avoir du succès dans les capitales du monde entier. On en compte une dizaine à Paris mais seulement un en Bretagne, à Rennes. A vous de le trouver ! 

Architecture insolite à Rennes
Livre Rennes secret et insolite

Quand Rennes livre ses secrets…

Envie de poursuivre la visite de la capitale bretonne ? Dans « Rennes secret et insolite », Gilles Brohan, Animateur de l’architecture et du patrimoine à l’office de tourisme, dévoile les trésors cachés de Rennes. Une bonne entrée en matière pour découvrir le très riche patrimoine de la ville ainsi que les histoires qui se nichent à chaque coin de rue. Savez-vous par exemple que Rennes était surnommée « la ville rouge » à la fin de l’Antiquité en raison de son rempart construit en partie avec des briques ? Vous apprendrez aussi dans cet ouvrage où se trouvent les passages discrets pour admirer l’envers du décor des maisons à colombage. Une invitation à pousser les portes cochères et entrer dans les cours secrètes du centre historique.

  • En vente (13,50 euros) à la boutique de l’Office du tourisme, 11 rue Saint-Yves.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email