Bois de la Motte

Promenons-nous dans les bois…

5 forêts méconnues pour se balader à deux pas de Rennes

Pour se balader dans les bois, il y a bien sûr la légendaire forêt de Brocéliande ou encore l’immense forêt domaniale de Rennes. Mais d’autres petits coins de nature moins connus et moins fréquentés s’offrent aux promeneurs à deux pas de la ville. On vous emmène à la découverte de ces 5 bois sauvages, mystérieux ou méconnus : le Bois de Soeuvres, le Bois de la Motte, le Bois de Cicé, le Bois de la Sillandais et le Bois de Champagne.

La balade en forêt, un retour à l’essentiel qui nous fait du bien… La marche à pied est le meilleur moyen de se reconnecter avec la nature qui nous entoure. La sylvothérapie est aussi un excellent remède contre la morosité, c’est bon pour la santé et ça ne coûte quasiment rien. Les Japonais connaissent bien les vertus anti-stress des « bains de forêt », là-bas on appelle ça « Shirin Yoku ». C’est le moment de vous y mettre. On vous emmène faire un petit tour des balades et randonnées à faire, hors des sentiers battus, dans des lieux parfois méconnus autour de la capitale de la Bretagne. Pendant votre excursion, n’oubliez pas de prendre soin de ces lieux, en faisant particulièrement attention à la faune et à la flore, surtout en période de reproduction ou de nidification.

La carte pour vous repérer


1. Le Bois de Soeuvres (Vern-sur-Seiche)

Pour prendre un bain de forêt sauvage à 2 km de Rennes

Cavaliers - Bois de Soeuvres - Rennes
©Destination Rennes – Fabrice Mazoir

Aux portes de Rennes, entre Chantepie et Vern-Sur-Seiche, un vaste massif boisé s’étend sur près de 195 hectares. Pendant la Révolution française, le bois de Soeuvres a été le théâtre d’âpres combats opposant Chouans, Royalistes et Républicains. Aujourd’hui c’est un havre de paix, pour se promener, prendre un bain de forêt, courir, faire du VTT ou simplement observer la faune et la flore. Un lieu pour se ressourcer ou se perdre. Si par endroit, les pins sylvestre et autres résineux donnent l’impression d’être dans une forêt des Landes, le bois de Soeuvres est essentiellement composé de feuillus : chênes, hêtres, charmes, marronniers d’Inde, trembles. On n’y croise pas grand monde : quelques randonneurs habitués des lieux, des familles dont les enfants investissent des cabanes sauvages, des cavaliers venus du centre équestre voisin… Avec un peu de chance vous pourrez y apercevoir des chevreuils et des écureuils et quelques oiseaux rares comme le roitelet triple bandeau ou le pouillot siffleur.

Au cœur du Bois de Soeuvres, le tumulte de la ville semble bien lointain alors qu’on est littéralement à deux pas de Rennes. Et on a vite fait de se perdre dès qu’on quitte les sentiers principaux, dans un dédale de chemins… Un réservoir de verdure, où 115 hectares ont été aménagés par le département d’Ille-et-Vilaine pour valoriser l’intérêt écologique du bois de Soeuvres et le faire découvrir aux visiteurs.

Le Bois de Soeuvres côté pratique

Bois de Soeuvres
©Destination Rennes – Fabrice Mazoir
  • Accès : En voiture prendre l’axe Rennes-Angers et sortir direction des zones d’activités du Bois de Soeuvres et du Val d’Orson. Longer la forêt, passer la voie ferrée puis se garer sur un petit parking à gauche, point de départs des balades. A vélo, il faut compter 5 kilomètres depuis la Poterie. En Bus : Ligne 62 depuis la Poterie.
  • Pourquoi y aller ? Si vous voulez prendre un grand bol de verdure sans aller très loin, que votre tribu d’enfants a besoin de se défouler en forêt et jouter avec des bâtons en bois d’arbre, ou que vous voulez juste faire un câlin à Dame Nature et enlacer les arbres en toute quiétude…
  • Circuit conseillé : Boucle de 3,7 kilomètres (environ une heure) dans la forêt au départ du parking, sur des chemins forestiers. Selon la saison, les sentiers sont parfois boueux et pas forcément adaptés aux poussettes. Voir et télécharger le parcours sur le site du Pays de Rennes.
  • Balisage : Au départ du parking, à la première intersection, prendre à gauche et suivre le balisage bleu qui sait se faire discret par moment. Si vous n’avez pas le sens de l’orientation, ne quittez pas le chemin forestier balisé.
  • A voir, à faire à proximité. Vern-les-bains : lieu de pique nique au bord de l’eau, plage aménagée et base nautique à quelques minutes de là ; Centre équestre du Bois de Soeuvres www.boisdesoeuvres-equitation.fr/ ; Ecomusée du Pays de Rennes, pour aller à la découverte du patrimoine rural breton dans une véritable ferme aux animaux www.ecomusee-rennes-metropole.fr/.

2. Le Bois de Cicé (Bruz)

Pour se promener tant que le loup n’y est pas…

Bois de Cicé à Bruz
©Destination Rennes – Fabrice Mazoir

Au bord de la Vilaine, à côté du Golf et du domaine de Cicé-Blossac, le Bois de Cicé offre des paysages variés pour se balader et randonner sur les chemins forestiers, les bords du fleuve et des étangs. Comme le bois de Soeuvres, le Bois de Cicé a été un haut-lieu de la chouannerie pendant la Révolution française.

Le lieu est aussi habité par une mystérieuse légende : on raconte que François Champion, l’ancien propriétaire du château de Cicé, a été contraint de vendre sa demeure. Depuis, il hante la forêt en prenant l’apparence d’un loup ou d’un gros chien noir afin d’effrayer ceux qui partent en quête de son trésor, caché sous les ruines du château. Vous voilà prévenus !

Le Bois de Cicé côté pratique

A travers le bois de Cicé à vélo
©Destination Rennes – Fabrice Mazoir
  • Accès : à vélo par le chemin de halage depuis le Mail François Mitterrand à Rennes, comptez environ une heure (un peu plus de 13 km sans difficultés particulières mais plutôt adapté aux VTC et VTT) un peu après l’écluse engagez-vous à gauche dans la forêt par un chemin. En voiture : à 15 km de Rennes par la 4 voies direction Redon, sortie Bruz, Cicé, Campus de Ker-Lann, prendre ensuite à gauche, puis à droite en direction de l’orée du Bois de Cicé. Evitez de vous garer à l’entrée du bois (lieu de rencontres dans la route qui part à gauche), suivez plutôt le panneau indiquant le parking « Passerelle sur la Vilaine » en traversant le bois.
  • Pourquoi y aller ? Pour une balade, ou un pique-nique au bord de l’étang, pour pécher (la pêche est réglementée sur le site) ou faire un tour de vélo en suivant le halage. L’anti-moustique est vivement recommandé à la saison chaude.
  • Circuit conseillé : balade de 6,5 km sur les sentiers forestiers, la plupart des chemins sont bien entretenus et sans difficulté particulière accessible avec des poussettes (sur les principaux axes).
  • Balisage : jaune pour la boucle de 6,5 km qui vous emmènera entre sentiers forestiers, étangs et chemins de halage.

3. Le Bois de la Sillandais (Chavagne)

Pour arpenter un site naturel d’intérêt écologique

Le Bois de la Sillandais à Chavagne
©Destination Rennes – Fabrice Mazoir

Au Sud-Ouest de Rennes, entre Bruz et Mordelles, se trouve un autre lieu de balade adapté à tous : le Bois de la Sillandais de Chavagne. Un site naturel d’intérêt écologique qui se découvre facilement au départ du bourg et de son église. Le Bois porte le nom du château de la Sillandais qu’on peut admirer avant de filer vers le Bois. Le bâtiment date du XVIIème siècle et est entouré de larges douves.

Côté balade on pénètre dans le bois par une large allée forestière bordée de chênes pédonculés. Les sentiers sont bien entretenus et un circuit de 1,75 km a même été aménagé pour les personnes à mobilité réduite. Il permet de découvrir le bois et d’apprécier son calme au naturel. Le long des chemins vous trouverez de nombreuses tables, bancs et repose-fesses pour pique-niquer, se reposer ou faire une petite pause ombragée.

Le Bois de la Sillandais en pratique

Château de la Sillandais
Le château de la Sillandais (propriété privée)
  • Accès : à vélo depuis Rennes par le chemin de halage (12 kilomètres environ) avant de rejoindre le bourg. En voiture : Chavagne est à une dizaine de kilomètres de Rennes, en empruntant la N24 sortir en prenant la direction Chavagne. En bus prendre la ligne 56 du réseau métropolitain.
  • Pourquoi y aller : Pour une faire petite balade tranquille dans un bois bien aménagé et apprécier l’atmosphère paisible des lieux. N’oubliez pas l’anti-moustique.
  • Circuit conseillé : Le circuit de la Sillandais (entre 6 et 7 kilomètres) vous fera découvrir le bois, le château ainsi que les rives boisées du Meu toutes proches. Départ de l’église où vous pourrez vous ravitailler dans les commerces autour de la place. Voir le détail du circuit sur le site de la mairie de Chavagne
  • Balisage : le sentier est balisé en jaune comme souvent pour les chemins de petite randonnée. Dans le bois, un balisage spécifique pour le circuit PMR permet de suivre facilement les chemins les plus adaptés aux personnes à mobilité réduite.
  • A proximité : les rives du Meu (affluent de la Vilaine) sont particulièrement agréables avec un parcours sportif et des paysages variés entre bois, rivière et étangs.

4. Le Bois de la Motte (Le Rheu)

Pour faire le plein de connaissances sur la forêt

Bois de la Motte
©Destination Rennes – Fabrice Mazoir

Le Bois de la Motte est étroitement lié à l’histoire de la « cité-jardin » du Rheu. Sur 20 hectares, juste à côté de l’Inra (L’institut national de la recherche agronomique) il est la propriété de l’école Agrocampus Ouest et est géré en partenariat avec la commune, l’office national des forêts et Rennes Métropole. Un véritable laboratoire forestier qui compte une grande variétés d’essences d’arbres, dont certaines sont assez rares. Un sentier pédagogique permet de mieux les reconnaître : hêtre, châtaignier, chêne rouge d’Amérique, Mélèze du Japon, pin maritime, if à baies n’auront ainsi plus de secrets pour vous grâce aux panneaux explicatifs. Certains spécimens sont très impressionnants par leur taille, en particulier à l’entrée du bois. De quoi vous donner le vertige. Soyez prudents et attentifs dans le bois car certains arbres ont été soufflés par les tempêtes et barrent parfois les chemins.

Le Bois de la Motte côté pratique

Bois de la Motte - Le Rheu
  • Accès : A vélo, à moins de 10km il suffit de suivre le chemin de halage de la Vilaine en direction de l’Ouest et de bifurquer au niveau des étangs d’Apigné en direction du Rheu. En voiture, mettre le cap à l’Ouest de Rennes à moins de 10 kilomètres. Depuis le centre du Rheu suivre la route de L’Hermitage et les panneaux Inra puis Ifip (Institut du Porc) pour trouver le petit parking et l’entrée du Bois. En bus, ligne de bus numéro 54.
  • Pourquoi y aller : pour une courte balade pédagogique sur le sentier à la découverte du milieu forestier.
  • A voir à faire à proximité : les étangs d’Apigné, lieu de balade et de loisirs avec une plage aménagée. Le Bois de la Freslonnière, à côté du golf du même nom.

5. Bois de Champagne (Pacé)

Pour humer l’ambiance de la Flume

Pont de singe - Bois de Champagne

A Pacé, de nombreux circuits et itinéraires de randonnée invitent à traverser des paysages variés et verdoyants. De quoi flâner pendant des heures le long de la Flume et en profiter pour découvrir le Bois de Champagne. Vous avez dit Champagne ? Inutile de chercher une quelconque trace d’activité viticole, ici c’est plutôt du cidre qu’on produisait autrefois. Le nom du bois vient en fait des Sires de Champagne qui ont fondé la paroisse au Moyen Âge.
A l’entrée du bois, dont les sentiers longent parfois la rivière affluent du fleuve Vilaine, des ruines d’un vieux moulin témoignent de ce passé. Le bruit de la rivière ainsi qu’une grande aire de pique-nique invitent à faire une pause à l’orée de la forêt. Les sentiers sont innombrables et on a vite fait de s’égarer. Le lieu est apprécié des promeneurs et bien aménagé. Un spot inépuisable pour de petites balades dominicales ou des randonnées à la fraîche.  

Le Bois de Champagne côté pratique

Flaner le long de la Flume
  • Accès : En voiture, Pacé est à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Rennes en prenant la 4 voies direction Saint-Brieuc, sortir à Pacé des panneaux verts indiquant le Bois de Champagne, aucun risque de le louper. En bus prendre la ligne numéro 52 du réseau métropolitain.
  • Pourquoi y aller : pour faire une balade ombragée en longeant la Flume et serpenter entre des ambiances de forêt et de rivières.
  • Circuits conseillé : Avec une demi-douzaine de circuits possibles sur les chemins de petites randonnées, ce n’est pas le choix qui manque. Des itinéraires qui vont de 4 kilomètres (circuit des boucles de la Flume) à 14 kilomètres. Le point de départ est le Pont de Pacé. Avec un parking sur place et une carte des itinéraires à suivre.
  • Balisage : des panneaux de bois indiquent les circuits principaux et les directions à suivre avec des traits jaunes à suivre.
  • A voir, à faire à proximité : le jardin marocain de la Chapelle-des-Fougeretz.

Pour aller plus loin

  • Pour celles et ceux qui s’intéressent de près aux arbres, lire le passionnant hors série du magazine de Rennes Métropole Aux Arbres citadins !
  • Retrouvez d’autres idées de balades et de randonnées dans notre rubrique Nature
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une