Mermonte groupe rennais

Mermonte

Les bonnes adresses rennaises d’un groupe qui monte

Né en 2011, le groupe Mermonte fait partie de la nouvelle vague musicale rennaise. Composée de dix musiciens, la bande de Mermonte a ses habitudes dans la ville : des bars de quartiers aux bords de la Vilaine, en passant par l’Antipode, suivez-les dans leurs spots favoris.

Un projet un peu fou à l’image du foisonnement musical rennais

Le groupe Mermonte a commencé en 2011 autour de Ghislain Fracapane et de ses colocataires. « Ghislain s’amusait à maquetter des morceaux dans sa chambre avec plein de pistes, quatre guitares, deux batteries, plein d’arrangements… un truc qui était normalemement impossible à reproduire sur scène… » se souvient Régis, guitariste. Et pourtant, au bout d’un moment les morceaux sont enregistrés et un live a vu le jour au Jardin Moderne. « On s’est retrouvés à dix sur scène et c’est comme ça que tout a décollé ».  Aujourd’hui, le groupe a un peu évolué avec « seulement » 8 personnes, mais le style reste le même : des violons, des guitares, des voix et des cordes. De la pop orchestrale qui met tout le monde d’accord.

« Il y a toujours quelque chose à faire à Rennes »

Depuis ses premiers concerts, le groupe a fait du chemin. Le troisième album, « Mouvement » est sorti au mois d’octobre et Mermonte s’est retrouvé à la Philarmonie de Paris en compagnie de Dominique A qui a co-écrit un morceau de leur dernier opus. Avant de partir en tournée, Mermonte fait une escale à l’Antipode en novembre dans le cadre d’un week-end à Rennes autour des musiques actuelles et des arts visuels. En attendant, la bande de musiciens nous entraîne dans leurs lieux préférés de la capitale bretonne. « Une ville accueillante, où tout se fait facilement à pied » explique Régis.

Une métropole avec une programmation culturelle riche. « A Rennes, comme partout en Bretagne, il y a toujours quelque chose à faire, beaucoup de propositions culturelles, des salles de spectacles et toujours un bon film à voir au Ciné-TNB et à l’Arvor » indique Ellie (aux claviers et au chant). « Je ne comptais pas rester à Rennes après mes études de génétique mais je n’ai jamais réussi à quitter la ville. Ici, il y a un truc particulier qui fédère les musiciens ».

Des bars de quartiers à découvrir

Mermonte dans leur QG du Oan's Pub
© Destination Rennes / Nicolas Joubard

Comme beaucoup de Rennais, les musiciens locaux aiment se retrouver autour d’un verre dans les bars. « Notre QG c’est le Oan’s pub, en face de l’office de tourisme. On s’entend bien avec Seb le patron, on s’y sent bien en terrasse, l’été c’est très vivant. Comme on fait beaucoup de concerts le week-end on s’y retrouve le lundi soir, on installe une table de ping pong au fond de la salle. Le lundi c’est un peu le week-end des intermittents » raconte Ellie.

« Au-delà de l’image de la rue de la soif qui est la première qu’on a de Rennes et celle où on va généralement la première année d’étude, il y a plein de petites rues et des places à découvrir et d’autres petits bars de quartiers qui méritent d’être connus : comme le Panama, dans le quartier Sainte-Thérèse, l’Aviation à côté du Pont de Nantes. Un bar à l’ancienne avec de la récup’, du pastis artisanal et des expos, des marchés de créateurs tout une économie locale et solidaire » expliquent les musiciens de Mermonte. « On apprécie aussi le Terminus, le bateau ivre, le Mondo Bizarro. Des bars où il y a encore une programmation indé régulière ».

« Pour manger ou boire des coups on ne va pas très loin, on traverse la rue pour aller au café du port, ou alors au Scarabée car on a beaucoup de végétariens dans le groupe ».  Ellie est aussi fan de Thaï Station, du Coucou Rennais et de Good good, « des démarches bios et locales qui nous plaisent bien ».  Le groupe traîne souvent du côté du Hibou, de la Piste sur le Mail et du O’Rétroviseur. Mais les musiciens ne passent pas uniquement leur temps dans les bars…

Pour Boire un verre…

  • Le Oan’s Pub, 4 rue Georges Dottin
  • Le Panama, 28 rue de bigot de preameneau
  • L’Aviation, 13 rue Lobineau

Pour voir des concerts dans les bars…

  • Le Terminus, 78 Rue de Riaval
  • Le Bateau Ivre, 28, rue de la Visitation
  • Le Mondo Bizarro, 264 Av. Général George S. Patton

Pour manger…

  • Le Café du Port, 3 Rue le Bouteiller
  • Scarabée Biocoop
  • Le Coucou Rennais, 20 rue d’Antrain
  • Good Good, 17 Boulevard de Beaumont 

L’Antipode, une scène pour les musiques actuelles

Mermonte en répétition à l'Antipode
© Antipode / Gwendal Le Flem

L’Antipode, où Mermonte jouera le samedi 10 novembre 2018, fait partie des scènes de musiques actuelles incontournables à Rennes, avec l’Ubu et le Jardin Moderne.

« L’Antipode nous accompagne depuis longtemps, toute l’équipe est présente pour soutenir les jeunes artistes, on a fait pas mal de résidence et de concerts là-bas. Le nouveau bâtiment va être génial avec des studios pour répéter, deux salles de concerts, et la programmation est cool. On a déjà fait la release party du deuxième album là-bas et on renouvelle l’expérience pour le troisième c’est une histoire qui dure. On aime aussi le 1988 Live Club avec des concerts live autour des musiques urbaines. C’est bien d’avoir un lieu en centre-ville avec du live, avec un côté club à l’anglaise qui est rare en France ».

Pour voir des concerts et du « live »

Mermonte au bord de l’eau

Mermonte, les pieds dans l'eau
© Destination Rennes / Nicolas Joubard

Et quand les musiciens s’écartent de l’hyper-centre c’est pour flâner au bord de la Vilaine ou dans les parcs. « Le Parc Saint-Cyr est très chouette, toutes les générations s’y croisent avec la maison de retraite à côté, des jardins partagés et comme on est fan de frisbee la plaine à côté est idéale » explique Ellie. Régis a un faible pour le parc des Tanneurs. « J’aime bien longer la Vilaine et le canal d’Ille-et-Rance, le canal Saint-Martin et les nouveaux aménagements : avec la promenade des bonnets rouges, les terrasses du Vertugadin, le jardin de la confluence, on se réapproprie la rivière. »

Escapades autour de Rennes

« J’aime bien faire des randonnées dans la métropole à l’office de tourisme il y a un guide sur les balades du pays de Rennes qui est sympa, des circuits dans la nature. La vallée du Canut est aussi un beau spot, nos copains du groupe Totorro avaient une maison là-bas et on y est allés souvent, c’est très joli » affirme Ellie.

Et même à la campagne la musique n’est jamais très loin. Dernière suggestion du groupe : assister aux concerts organisés dans le sud de Rennes par le Collectif On lâche rien sauf les chiens. « Anthony le programmateur organise pas mal de concerts en appartements, il invite des groupes indépendants pour des home sessions autour de Poligné, dans le sud de Rennes, c’est vraiment à faire ».

A voir, à faire à Rennes et aux alentours

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une