Publié le 30 mars 2023 par Fabrice Mazoir, mis à jour le 8 janvier 2024

« Forever Sixties », la révolution visuelle des années 1960

L’esprit du Pop art souffle sur le Couvent des Jacobins

Installation Expo collection Pinault Forever Sixties au Couvent des Jacobins.
Destination Rennes – Julien Mignot

Du 10 juin au 10 septembre 2023, le Couvent des Jacobins accueille une nouvelle exposition exceptionnelle de la Collection Pinault. A travers plus de 80 œuvres d’art, dont beaucoup n’ont encore jamais été exposées, « Forever Sixties » explore la révolution visuelle des années 1960 et l’influence du Pop art jusqu’à aujourd’hui.

Une exposition taillée sur mesure pour Rennes, ville jeune et étudiante

Installation Expo collection Pinault Forever Sixties au Couvent des Jacobins.
Destination Rennes – Julien Mignot

Après l’exposition Debout ! en 2018 et le Noir et le blanc en 2021, la Collection Pinault est de retour en Bretagne pour une nouvelle exposition au Couvent des Jacobins. Avec une thématique taillée sur mesure pour Rennes, ville jeune et étudiante, une exposition dont l’entrée est d’ailleurs gratuite pour les moins de 26 ans. “Forever Sixties”, retrace ainsi l’esthétique des années soixante, qui influence encore aujourd’hui bon nombre d’artistes. Un thème très actuel qui a été choisi par la commissaire de l’exposition, Emma Lavigne. Ce nouveau rendez-vous de l’art contemporain, qui s’inscrit dans le cadre du festival estival Exporama, propose aux visiteurs une expérience inédite. Un voyage au cœur du Pop art, un mouvement dont les couleurs vives, les détournements des codes de la publicité et les critiques de la culture dominante sont plus que jamais d’actualité.

Billetterie en ligne


Le Pop art, un mouvement anti-consumériste toujours actuel

Oeuvre de Martial Raysse de la Collection Pinault
Martial Raysse, Belle des nuages, 1965, collection Pinault
© Adagp, Paris, 2023

Saviez-vous qu’il existait plusieurs vagues dans le Pop art ? Si le mouvement artistique est né en Angleterre dans les années 50, il a été popularisé aux Etats-Unis dans les Années 60. Avec notamment Andy Warhol et ses images iconiques de Marilyn Monroe. Un mouvement culturel, ancré dans son époque, qui détourne les images de la publicité et du cinéma pour mieux critiquer la société de consommation. Car au-delà de ses codes esthétiques, identifiables au premier coup d’œil, le Pop art est aussi un mouvement militant qui aborde des questions toujours actuelles comme le féminisme, l’hypersexualisation des corps, les luttes contre le racisme ou les inégalités sociales.

Un art de la réappropriation qui interroge sur le statut de l’image et celui de l’œuvre d’art. Eternelle et passionnante question sur ce qui est de l’art, ou pas ! A débattre après avoir vu cette nouvelle exposition hors les murs de la Collection Pinault ! Un rendez-vous désormais bien installé dans la capitale bretonne, qui a lieu tous les deux ans pendant été.

Plus de 80 œuvres exposées…

Oeuvre de Richard Hamilton représentant l'arrestation de Mick Jagger
Richard Hamilton, Release, 1972, collection Pinault
© R. Hamilton, All Rights Reserved, Adagp, 2023

Une expérience “arty” à travers plus de 80 œuvres, peintures, sculptures, photographies, vidéos et installations d’artistes majeurs comme Richard Avedon, Evelyne Axell, John Baldessari, Teresa Burga, Robert Colescott, Llyn Foulkes, Gilbert & George, Robert Gober, Richard Hamilton, David Hammons, Duane Hanson, Alain Jacquet, Edward Kienholz, Kiki Kogelnik, Barbara Kruger, Christian Marclay, Tim Noble & Sue Webster, Raymond Pettibon, Michelangelo Pistoletto, Richard Prince, Martial Raysse, Ed Ruscha, Niki de Saint Phalle, Elaine Sturtevant, Jerzy Ryszard “Jurry” Zielinski…

… et une playlist sélectionnée par Etienne Daho

Dans l’écrin du Couvent des Jacobins, l’exposition retrace cette révolution des « Sixties » dans la partie historique du centre des congrès. La partie contemporaine du bâtiment accueille des œuvres plus récentes d’artistes influencées par ce courant majeur de l’art contemporain.

Entre les deux, dans l’Atrium, un espace invite à remonter le temps au fil d’une fresque chronologique qui fait le lien entre les œuvres et les événements marquants des années 1960. L’endroit idéal pour faire une pause et se plonger dans l’ambiance des sixties au son d’une playlist de près de cent titres emblématiques des années soixante conçue spécialement par Etienne Daho à l’occasion de l’exposition.

Un billet couplé pour les deux expositions “Forever Sixties” et “Art is magic”

L’exposition se prolonge également à travers une programmation culturelle associée. Le billet donne enfin accès à une autre exposition-phare d’Exporama : Art si magic, la rétrospective Jeremy Deller à découvrir au Musée des beaux-arts, au Frac Bretagne et la Criée -centre d’art contemporain. Un artiste britannique, lui aussi héritier du courant Pop art, qui a été fortement influencé par son passage à La Factory de Warhol à New York.

Informations pratiques

  • « Forever Sixties, l’esprit des années 1960 dans la Collection Pinault », du 10 juin au 10 septembre 2023 au Couvent des Jacobins, 20 Place Sainte-Anne à Rennes.
  • Horaires : du mardi au dimanche, de 10h à 19h (fermeture des portes à 18h), nocturne chaque mercredi jusque 22h (fermeture des portes à 21h). Fermé le lundi.
  • Tarifs : Billet couplé donnant l’accès à l’exposition « Forever sixties » (Couvent des Jacobins) et à l’exposition « Art is Magic » (Musée des beaux-arts, la Criée, Frac Bretagne). Plein tarif : 12 €, tarif réduit : 7 €. Gratuit pour les jeunes de moins de 26 ans. Le billet donne aussi droit à des réductions sur d’autres expositions d’art cet été à Paris, Landerneau et Dinard. Voir les avantages du billet couplé.
  • Offre spéciale derniers jours : venez à deux voir l’expo et bénéficiez de deux billets d’entrée pour le prix d’un (offre réservée à la visite libre en plein tarif).
  • Infos et billetterie sur www.exposition-pinault-rennes.com
Tourisme éco-responsable