Les Ateliers du Vent à Rennes

Ateliers du Vent

Un lieu de vie artistique pas comme les autres

Si vous êtes de passage sur Rennes, il existe un lieu artistique à visiter : les Ateliers du Vent. Situés dans le quartier de Cleunay, entre le Roazhon Park et le nouveau quartier de la Courrouze, c’est un entre-lieu où beaucoup de choses se passent. Lieu de résidence pour les artistes, lieu de restauration… un lieu de vie, tout simplement, animé par un collectif artistique lancé il y a plus de 20 ans.

La genèse des Ateliers du Vent

L’histoire des Ateliers du vent commence au siècle dernier. Pendant les grandes manifestations de 1995, des amoureux de l’art, des étudiants en Socio ou de Sciences Po et des autodidactes se rencontrent dans les défilés. Une envie commune de lutter et d’utiliser l’art comme moyen d’expression les rapprochent. Ils décident alors de monter une association. Un an plus tard, c’est le premier acte de naissance des Ateliers du Vent.

Passé le temps de la Genèse et du mythe fondateur, le collectif artistique passe par plusieurs lieux de Rennes. En 2006, il finit par occuper une ancienne usine Amora vouée à la destruction.

Les ateliers du vent à Rennes
Les ateliers du vent à Rennes

Un collectif musical, théâtral, poétique, philosophique et politique…

Adieu la moutarde et les cornichons, le beau bâtiment des années 1920 doit laisser la place à une « pénétrante ». Pour le sauver et animer le quartier, le collectif propose alors à la ville de Rennes de pouvoir occuper l’ex-usine, la rénover et y proposer des activités artistiques. Le projet, assez novateur pour l’époque, est accepté. Deuxième acte de naissance des Ateliers du vent dans ce bâtiment vétuste et ouvert à tous les vents…

Le collectif commence alors à faire des travaux, « à grands coups de do-it yourself », avec comme objectif de créer un lieu où les artistes pourraient travailler, se rencontrer, faire des choses ensemble, sans oublier d’y associer les habitants du quartier. Un collectif à la fois musical, visuel, théâtral, poétique, philosophique et poétique… où on peut croiser un chanteur d’opéra ou assister à du théâtre d’objets.

Quelques années plus tard, la nécessité de faire de gros travaux dans le bâtiment s’impose. Le collectif s’exile dans des containers en attendant l’inauguration et la nouvelle naissance des Ateliers du Vent, en septembre 2016. Entretemps, le quartier s’est complètement métamorphosé. Et aujourd’hui que se passe-t-il derrières ces murs ?

  • Les Ateliers du Vent, 59 rue Alexandre Duval à Rennes. Bus #9 arrêt Voltaire. 

Un lieu de création ouvert sur le quartier

Les Ateliers du Vent à Rennes
Un lieu de création ouvert sur le quartier © Destination Rennes / Fabrice Mazoir

« Le lieu dans lequel on travaille influence le résultat ». Le postulat vaut pour tous les artistes et les techniciens. C’est pourquoi les Ateliers du vent ont voulu garder le côté « usine », un aspect industriel « brut de décoffrage ». Une manière de dire que le travail artistique est un chantier permanent. Dans les Ateliers du vent, les artistes travaillent, mais surtout, confrontent leurs créations, se frottent aux autres, aux nouveaux habitants du quartier à qui il a fallu rééxpliquer le projet. Le quartier de Cleunay a en effet beaucoup changé, avec des faux airs de ville-champignon et ses immeubles qui poussent vite, très vite.

Une ville et un quartier en métamorphose

Le projet culturel des ADV a d’ailleurs rebondi sur la métamorphose de la ville en se posant une multitude de questions : comment s’approprier l’espace public, est-ce qu’on visite son propre quartier comme on visite une ville inconnue pendant ses vacances ? Le collectif a retrouvé ses marques dans un quartier en construction. C’était le chantier de la première année, il a ensuite interrogé le quartier, son identité en partant des histoires des habitants, de celles des enfants qui grandissent dont l’imagination est sans limite. En inventant d’autres histoires aussi…

De là sont nées des créations comme la cartographie sensible du quartier, ou le Syndicat d’initiative qui propose aux millions de touristes potentiels des balades poétiques, parfois infaisables, des usages détournés des traditionnels audio-guides ou encore des initiatives encore plus « absurdes » comme des concours de pâtés en croûte pour illustrer la dimension locale du pâté de maison.

Le but des Ateliers du Vent ce n’est pas de faire de l’art pour le principe, mais plutôt de bousculer, de questionner, de s’intéresser aux gens du quartier ou à ceux venus d’ailleurs avec une dimension politique, au sens de « la vie dans la cité », qui anime le collectif depuis ses débuts.

La Cantine des Ateliers du Vent
La Cantine des Ateliers du Vent ©Destination Rennes

3 bonnes raisons d’aller aux Ateliers du vent

1. Pour passer un jeudi soir avec des artistes

Dans les Ateliers du Vent, les artistes sont en résidence dans des ateliers. Tous les jeudis soirs, à partir de 18h30 dans la buvette des Ateliers, ils présentent leur travail, échangent entre eux et avec le public, car « plein de projets naissent en prenant un café ».

2. Pour se régaler à la cantine des Ateliers

Arriver à sortir un plat maison à moins de 7 euros, avec des produits issus des marchés et producteurs locaux, est en soi une performance artistique. Derrière le piano de la cantine, c’est le chef Romain Joly qui œuvre tous les midis pour proposer aux artistes et aux visiteurs de savoureuses recettes de saison, des produits sains, « sans chichi ». La cantine est ouverte tous les midis, du lundi au vendredi. Réservation conseillée (cantine@lesateliersduvent.org 02 30 96 42 77)

3. Pour voir des expos, des festivals, des créations

Il se passe toujours quelque chose aux ateliers du vent… Une ambiance bon enfant à découvrir à l’occasion de prochains rendez-vous, des cafés discussions, ou dans le cadre des festivals qui y posent leurs bagages (comme Oodaaq au mois de mai). Les prochaines expos et une foule d’autres projets sont à découvrir sur le site des Ateliers du Vent. www.lesateliersduvent.org

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email