série de 24 peintures de Corentin Canesson © Corentin Canesson/ADAGP, Paris 2021

Un été au Frac Bretagne

Trois expositions sont à voir jusqu’au 19 septembre 2021 dans le cadre d’un « été au Frac Bretagne ». De l’art vidéo avec (No)Time de Pauline Boudry & Renate Lorenz ; l’installation labyrinthique Go Ghost! de Francesco Finizio ; et des artistes émergents avec la Mauve zone, exposition des sept finalistes du Prix du Frac Bretagne – Art Norac 2021.


Camille Girard & Paul Brunet, Les yeux, 2021. Photo : Aurélien Mole.

Cet été au Frac Bretagne, jusqu’au 19 septembre 2021, dans le vaisseau noir et gris dessiné par l’architecte Odile Decq dans le quartier de Beauregard, trois propositions très différentes attendent les visiteurs. Depuis la rue, sur la façade, des yeux attirent déjà le regard… Des rendez-vous qui s’inscrivent dans le cadre d’Exporama, un été à Rennes dédié à l’art contemporain.

Mauve Zone : les finalistes du Prix Frac Bretagne – Art Norac

Au premier étage, dans la galerie Est ce sont d’abord de jeunes artistes émergents qui sont à l’honneur avec Mauve Zone. Sept artistes finalistes du Prix Frac Bretagne – Art Norac 2021 : Corentin Canesson, Hilary Galbreaith, Camille Girard & Paul Brunet, Samir Mougas, Alisson Schmitt et Anaïs Touchot. Des artistes qui ont pour point commun d’être nés en Bretagne, d’y avoir étudier ou d’y être installés. Une « scène bretonne » qui cultive un lien particulier avec le territoire et a plein d’histoires à raconter.

Un prix pour accompagner les artistes de la région

Le but du prix Frac Bretagne – Art Norac est d’accompagner le développement à l’international des artistes vivant et travaillant en Bretagne. Une des missions importantes du fonds régional. « Aux artistes nous le répétons, le Frac Bretagne est aussi votre maison » explique Etienne Bernard, le directeur du Frac.

Les oeuvres exposées par ces artistes, sélectionnés par un jury de professionnels, donnent un aperçu de la diversité de la création artistique en Bretagne. Certains ont d’ailleurs déjà créé pour le Frac, notamment Anaïs Touchot qui s’est approprié un espace du bâtiment pour créer un Pédilove, lieu de détente pour les visiteurs d’un jour. Le lauréat ou la lauréate du prix sera annoncé(e) avant la fin de l’exposition. Son travail fera l’objet d’une exposition en 2022 au Visual Art Center d’Austin aux Etats-Unis.

Go Ghost ! de Francesco Finizio


© Francesco Finizio – Photo : Aurélien Mole

A l’étage supérieur, dans la Galerie Sud, c’est l’artiste américain Francesco Finizio qui occupe l’espace avec Go Ghost ! Il invite le visiteur dans un labyrinthe de portes et d’objets récupérés. Les fantômes de ces vestiges apparemment dépassés, rappellent d’autres formes, d’autres visages le tout dans une esthétique « fait main ». Une paréidolie humoristique signée d’un artiste installé en Bretagne à Plouzané, près de Brest, où il enseigne à l’école des beaux-arts.

(No)Time de Pauline Boudry & Renate Lorenz


Pauline Boudry & Renate Lorenz – Photo Aurélien Mole

Dans l’autre partie de la Galerie Sud, (No)Time l’installation vidéo de Pauline Boudry & Renate Lorenz est à la fois une ode à la danse et la confrontation avec des styles chorégraphiques qui s’affrontent. Hip-hop, dancehall, performances drag et danse classique s’entrechoquent pendant 19 minutes dans un ballet hypnotique. Le duo suisse-allemand, qui travaille à Berlin, a représenté la Suisse à la biennale d’art contemporain de Venise en 2019.

Un coup d’œil dans les coulisses des collections

Crédit photo : Aurélien Mole

Avant de quitter les lieux n’oubliez pas de jeter un coup d’œil aux coulisses du Frac. Dans la Galerie Nord, une partie de la collection est montrée au public depuis l’exposition « Sans réserve ». Une fenêtre ouverte sur une partie des collections du Fonds régional d’art contemporain qui compte au total près de 5000 œuvres, dont 1500 peintures. L’occasion d’en savoir plus sur le travail permanent de récolement et les métiers à l’œuvre pour protéger, restaurer et conserver les œuvres entre deux expositions.

Enfin au niveau de l’accueil, vous retrouverez de nombreux ouvrages dédiés à l’art dans la boutique-librairie et des objets en lien avec les expositions, notamment celle de Martin Parr qui a attiré près de 30000 visiteurs en 2019-2020. Un record malgré deux confinements !

Le Frac Bretagne en pratique

  • Adresse : 19 avenue André Mussat à Rennes. www.fracbretagne.fr
  • Accès : Depuis le centre : bus C4, arrêt Cucillé ; 15 minutes à vélo depuis République ; en Métro ligne a direction Kennedy, descendre à l’arrêt Villejean puis prendre le Bus C4.
  • Tarifs : Plein tarif 3€, tarif réduit 2€, gratuit pour les moins de 26 ans.
  • Horaires : en période d’exposition le Frac Bretagne est ouvert du mardi au dimanche, de 12h à 19h. Fermé le lundi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email