La Motrice de Jean-Michel Caillebotte

Tous les trains sont des horloges

5 artistes inspirés par l’imaginaire du voyage en train

Aux Champs Libres, pour fêter l’arrivée de la LGV à Rennes et en Bretagne, des œuvres inédites sont exposées du 2 avril au 3 septembre 2017. Motrice géante qui sort du mur, wagon pour voyageur immobile, travelling onirique, créations sonores… l’exposition « Tous les trains sont des horloges » va vous donner envie de prendre le train !

Sortez du train-train quotidien

Exposition Tous les trains sont des horloges

Envie de sortir du train-train quotidien ? Venez à Rennes, aux Champs Libres, voir l’exposition « Tous les trains sont des horloges ». Dès le Hall et dans la salle Anita Conti, 5 artistes y exposent leur vision du voyage en train. Un « very good trip » ferroviaire inspiré en partie par les grandes scènes du cinéma, de la bande-dessinée et de l’animation. Le train fait en effet partie de l’imaginaire collectif : les paysages qui défilent, le bruit des voitures qui passent sur les rails, la vitesse et les ambiances de quais de gares invitent à la rêverie.

Infos pratiques

Horaires : De 12h à 19h du mardi au vendredi et de 14h à 19h le samedi et dimanche (fermeture lundi et jours fériés). Des visites en famille, visites curieuses et visites pour les plus petits (de 0 à 3 ans) sont prévues régulièrement. Tarif d’entrée : 3€ (tarif plein) / 2€ (tarif réduit) – gratuit pour les moins de 18 ans.

  • Dans le Hall des Champs Libres et la salle Anita Conti du 2 avril au 3 septembre 2017

La motrice géante qui transperce le mur 

Une création monumentale de Jean-Michel Caillebotte

LGV Motrice Caillebotte
« la Motrice » de Jean-Michel Caillebotte

Si vous passez par les Champs Libres de Rennes, impossible de rater « la Motrice » de Jean-Michel Caillebotte. Artiste, sculpteur, plasticien et scénographe, il a créé dans le Hall une installation digne des plus grandes scènes d’actions du cinéma ou de la BD. Sa locomotive transperce littéralement le mur des Champs Libres et raconte une histoire qui déraille. Erreur d’aiguillage, référence à l’accident de la gare Montparnasse de 1895, ou simple envie de sortir des rails tout tracés ? Venez admirer les nombreux détails de cette œuvre géante…

L’arrivée d’un train en 4D

Le vitrier contrarié de Pierrick Sorin

LGV 1h25

Dans la salle Anita Conti, une expérience en réalité augmentée vous attend. Chaussez vos lunettes 3D pour assister à l’arrivée d’un train filmée en relief… Des TGV sortent de l’écran et vous soufflent au visage pour jouer avec vos émotions, comme les Frères Lumières l’avaient fait en filmant l’arrivée d’un train en gare de la Ciotat pour surprendre les premiers spectateurs du cinématographe. Pas de panique ici, juste de l’art vidéo avec des trains à grande vitesse aux allures de gentils serpents. Effet hypnotique garanti !

Théâtre d’ombres et voyage fictif

Free Ticket / kilomètre zéro de Cécile Léna

Free ticket de Cécile Lena-2
Free ticket de Cécile Lena

L’artiste et scénographe de théâtre Cécile Léna propose des installations miniatures dans lesquelles le regard plonge et se perd. Il suffit de mettre un casque sur les oreilles pour être embarqué dans l’histoire d’un boxeur, dans un décor de quai de gare désert et celui d’un hôtel aux lumières tamisées. Entre l’Amérique et l’Extrême-Orient, les minutes s’étirent au fil d’un voyage fictif où le spectateur immobile perd la notion du temps et de l’espace. Après cette expérience du Kilomètre zéro, c’est à vous de monter dans un compartiment de train grandeur nature et de changer d’échelle. Muni de votre Free Ticket, laissez-vous transporter dans un univers sensoriel.

Petite gare de Cécile Lena
Petite gare de Cécile Lena
La Type 12 / Cosmos Express de Joanie Lemercier​

L’imaginaire ferroviaire en mouvement

La Type 12 / Cosmos Express de Joanie Lemercier​

Des paysages du futur défilent sous vos yeux… à bord du Cosmos Express, explorez de nouveaux horizons, des civilisations disparues et des galaxies lointaines à travers les vitres d’un train interplanétaire. Joanie Lemercier revisite également la locomotive Type 12, dessiné par le Belge François Schuiten qui signe également les visuels de toutes les affiches des événements #LGV1H25 des Champs Libres.

Objets et souvenirs retrouvés

Travel-lllling de Flop

Travel-lllling de Flop
Travel-lllling de Flop

L’artiste Flop, qui se définit comme un « brico-luminologue », a rassemblé le long d’un rail, des objets trouvés, oubliés, tombés des valises des voyageurs. Une lumière se déplace le long de cet amas de souvenirs du quotidien, pour un voyage étonnant, fait d’ombres et de reflets.

Les champs Libres transformés en gare imaginaire

Les Champs libres à Rennes
Les Champs libres à Rennes

En plus de ces 5 créations réalisées spécialement pour l’événement, les Champs Libres ont invité six autres artistes pour des œuvres sonores à écouter dans différents endroits du hall. Les voix des annonces des hauts-parleurs, le son et le rythme si particulier des trains sur les rails transforment les Champs Libres en « gare imaginaire ». Attention au départ !

#LGV1h25 à tous les étages

D’autres expositions sont à voir aussi aux Champs Libres, dans le cadre du projet #LGV1h25 autour de la Ligne à grande Vitesse : l’Espace des Sciences propose une exposition scientifique sur la LGV, avec Bretagne Express le Musée de Bretagne retrace l’histoire de l’arrivée du chemin de fer en Bretagne et la bibliothèque vous invite à « prendre le temps d’aller vite » avec un cycle « Envie de ralentir » sur le thème du slow. Rendez-vous également le samedi 8 avril 2017 à 14h au Musée de Bretagne pour le Slow art day. Une journée pour regarder l’art autrement, plus lentement.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une