I'm From Rennes

Festival I’m from Rennes 2022

L’heure de la rentrée va sonner pour la scène musicale rennaise

Comme chaque année au mois de septembre le festival I’m from Rennes met un coup de projecteur sur la scène musicale locale. Pour la onzième édition, du 8 au 17 septembre, 28 groupes et formations se produisent dans des lieux parfois méconnus de la métropole rennaise. L’occasion de découvrir les nouveaux artistes de la scène musicale rennaise.

Du bon son pour la rentrée

Valoriser les talents musicaux locaux, c’est le leitmotiv du festival I’m from Rennes depuis plus de 10 ans. Chaque mois de septembre, la scène musicale y fait sa rentrée, avec son lot de petits nouveaux, quelques redoublants, et la joyeuse équipe de IMFR en guise de gentils profs. IMFR, acronyme de I’m from Rennes, un festival bon enfant qui peut se résumer en un slogan : « Invitations à des moments fédérateurs rennais ».

Deux semaines de festival dans toute la métropole

Pour sa onzième édition, le festival reste donc fidèle à son credo : faire une photo de classe de la scène musicale locale et la présenter au public dans des lieux variés de la métropole. « Le but est de créer une bande-son originale dans un lieu connu ou à découvrir » en invoquant le « genius loci » l’esprit du lieu pour le faire résonner avec les artistes sélectionnés. Et pour faire passer encore mieux la rentrée, le festival est presque entièrement gratuit, pour que tout le monde en profite !

Une première semaine dans la métropole avec concerts dans les brasseries

Du 8 au 17 septembre ce sont donc deux semaines de propositions musicales qui vous attendent. Avec une première semaine dans les communes de Rennes Métropole avec les brasseries locales comme fil rouge. Trois rendez-vous Beerologie vous attendent ainsi le jeudi 8 septembre à la brasserie Skumenn de Cesson-Sévigné avec une bande son plutôt rock : un mix des Vulvettes Underground et un concert de Food Fight.

Le lendemain, vendredi 9 septembre, direction Le Rheu à la brasserie de la Bizhhh pour écouter Madame la Magnifique et Robert ainsi que les rappeurs de Marché Noir. Troisième épisode brassicole, samedi 10 septembre à Corps-Nuds dans l’historique Brasserie Sainte-Colombe pour un mix attendu de Liza Lizza et les prestations de Blintage (techno vintage) et Bops (garage). Un Point d’orgue qui sera l’occasion de déguster un brassin spécial, résultat d’une « collab » entres les trois brasseries : la bien nommée bière « Sainte-Sku-Bizhhh », à consommer bien évidemment avec modération.

Concert sur un rooftop lors de l’édition 2021 – photo Jean-Adrien Morandeau

Pour le organisateurs il y a d’ailleurs beaucoup d’écho entre la fabrication d’une bière et la musique. « Faire un brassin c’est comme créer un morceau de musique, c’est le fruit d’une rencontre entre personnes passionnées… » Et c’est vrai que la bière et les festivals de musique s’accordent souvent bien !

La première semaine du festival s’achèvera à Mordelles, dimanche 11 septembre pour un concert dans un lieu tenu secret jusqu’au dernier moment avec l’expérimenté James Eleganz et le duo Fragile (à réserver rapidement, au tarif de 5€). Tout ce qu’on peut vous dire c’est que ce concert aura lieu dans un lieu atypique à ciel ouvert.

Retour au Thabor pour des concerts d’enfer

La deuxième semaine le festival revient dans Rennes avec une première proposition élégante, le mercredi 14 septembre de 19h à 21h, avec Le Comte sur l’eau. Embarquement à la capitainerie des P’tits bateaux aux Prairies Saint-Martin pour suivre un live de Le Comte et un mix de Digé Momo. (c’est l’autre seule proposition payante, 30 euros qui comprend la location du bateau électrique ainsi qu’un apéro à bord).

Jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 septembre, le festival renoue avec les Nuits en enfer dans le parc du Thabor. Trois soirs de concerts gratuits avec notamment les cancres Gwendoline le jeudi, une carte blanche au Collectif electro Texture le vendredi et le samedi un bouquet final avec, entres autres Tchewsky & Wood, Tallou, Bonnie et le virtuose DJ Ordeuvre.

Biergarten au Thabor et ambiance Années Folles à la piscine

Le samedi d’autres propositions sympathiques vous attendent avec un « beerfore » chez le marchand de bière pour déguster la bière du festival suivi d’un biergarten au Thabor jusqu’à 2h du matin rythmé par les interventions de Georges Michel, président du fan club des sosies de Georges Michael. Pas moins de 8 brasseries rennaises et bretonnes seront présents dans une brasserie en plein air, un concept convivial de fête de la bière comme outre Rhin.

Autre ambiance à la piscine Saint-Georges le samedi 17 septembre également avec un événement gratuit autour des Années Folles dans le cadre des Journées européennes du Matrimoine et Patrimoine. Au menu des comédiens Les échappés du Bal et les danseurs de Swingin’ in the Rennes ainsi que DJ Lio Pirata spécialiste de l’époque du Hot Club Jazz de Rennes (de 14h à 17h30, entrée gratuite, jauge limitée.

Un festival 100% local et engagé

I’m from Rennes poursuit également son engagement dans le développement durable avec notamment Cyclogistic qui transporte tout le matériel des musiciens dans son vélo cargo pour réduire l’impact de l’événement. Le festival fait aussi évidemment appel aux talents locaux pour le visuel 2022, signé cette année du graffeur Olivier Chaos et de la tatoueuse Mariette. Enfin, le festival met l’accent sur la prévention des violences sexistes et sexuelles pour promouvoir une fête « safe, inclusive et respectueuse ».

Voir l’aftermovie de l’édition précédente

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email