Amala Dianor à voir au Festival TNB

Festival TNB 2018

7 bonnes raisons de venir à Rennes pour le Festival TNB

A Rennes du 6 au 24 novembre, le Festival TNB propose 3 longs week-ends culturels à ne pas manquer. Un concentré artistique de la saison du Théâtre National de Bretagne avec des parcours autour du théâtre, du cinéma, de la danse, des arts plastiques… Un deuxième rendez-vous automnal pour un festival qui cherche à décloisonner le spectacle vivant.

1. Voir le spectacle vivant sous un autre jour

Crash Park, au festival TNB
Crash Park, au festival TNB © Philippe Quesne

Performance, cinéma, danse, théâtre… « toutes les disciplines se nourrissent les unes des autres, grâce à une nouvelle génération d’artistes qui cherche à les décloisonner » résume Arthur Nauzyciel, le nouveau directeur du Théâtre National de Bretagne de Rennes. Le Festival TNB, lancé en 2017, invite à découvrir un large éventail de la création contemporaine pendant un moment festif et convivial dans différents lieux de la ville. Passer d’un spectacle à un autre, le temps d’un long week-end, c’est ce que propose le festival TNB du 6 au 24 novembre.  Le tout à seulement 1h25 de Paris en TGV. « C’est excitant de passer d’un spectacle à l’autre, le festival cherche à créer des liens nouveaux entre un territoire et des artistes dans un moment de convivialité » ajoute Arthur Nauzyciel. Pluridisciplinaire et festif, le festival TNB est à l’image du Théâtre National de Bretagne et de sa nouvelle saison. 

2. Parcourir la ville chaque week-end pour un marathon culturel

Spendid's au Festival TNB
© Frederic Nauczyciel

Le deuxième festival TNB propose un « précipité » de la saison culturelle du TNB. Le programme a été pensé à travers des parcours pour voir un maximum de spectacles en quelques jours. (voir les idées de parcours par week-end dans le calendrier du festival).

Du XXème siècle à aujourd’hui…

Deux thématiques principales servent de fil rouge à l’édition 2018 : une interrogation par la fiction sur le XXème siècle et ses connections avec l’histoire, depuis l’histoire de la dette, racontée par Patrick Boucheron, jusqu’à la Ruée, création du chorégraphe Boris Charmatz, en passant par des spectacles comme « Tous des Oiseaux » de Wajdi Mouawad, une histoire familiale au Proche-Orient, ou encore la 7ème vie de Patti Smith de Claudine Galea et Benoit Bradel, correspondance fictive avec la chanteuse, ou encore la création « Les Idoles » de Christophe Honoré autour des années Mitterrand.

Le festival interroge aussi le monde d’aujourd’hui, non plus à travers l’histoire mais au regard du corps, deuxième fil rouge du festival TNB en invitant des artistes du monde entier. De quoi se faire un marathon à travers les époques d’hier à aujourd’hui, à travers la création contemporaine.

3. Pousser les Portes du TNB,
un lieu culturel à part

Le TNB à Rennes
© Rennes ville et Métropole / Michel Ogier

Le Théâtre National de Bretagne, Centre Dramatique National (CDN), est un lieu de création à part en France et en Europe. A la fois lieu de création, de transmission et de partage, avec son école d’acteurs dont le spectacle de la neuvième promotion (Constellations 2) ponctura tout le festival, le TNB abrite aussi un cinéma d’art et d’essai, un bar-restaurant (ouvert les soirs de spectacle de 18h à 1h avec restauration et plats du jour) et est voisin de l’Ubu, la salle de concert mythique. Pendant le festival, le TNB se transforme en quartier général convivial de la création. Le festival TNB s’inscrit dans une longue tradition de moments festifs de l’ex-maison de la culture (Festival Duos, Emergences, Festival Mettre en scène…) fondée en 1968.

Le festival TNB est l’occasion de venir voir ce qui se passe dans ce lieu apprécié des Rennais depuis des décennies et situé à deux pas de la gare TGV.

  • En savoir plus sur la programmation du TNB sur www.t-n-b.fr

4. Découvrir la création contemporaine dans différents lieux…

Oh Louis au festival TNB
© Jérôme Séron

Le festival TNB se déroule aussi hors les murs au Musée de la Danse, à la Salle Guy Ropartz, à la Paillette, à l’Opéra, à la Halle de la Courrouze, à l’Ubu, à la Brasserie Saint-Hélier, à la salle Guy Ropartz, au Tambour sur le campus de Villejean au Théâtre de l’Aire Libre de Saint-Jacques-de-la-Lande (près de l’aéroport) au Grand Logis de Bruz…

Circuler facilement dans la ville avec le service de navettes

Des lieux culturels à découvrir aussi pendant le festival. Et pour se rendre à l’Aire Libre et au Grand Logis un service de navettes est mis en place au départ du TNB histoire de simplifier vos déplacements (tarif : 2 euros aller/retour).

  • Renseignements à la billetterie du TNB, 1 rue Saint-Hélier à Rennes

5. Vivre des expériences en famille

Performance Floe
© Nicolas Lelièvre

Le festival TNB a également une programmation jeune public très dense avec des spectacles de théâtre, de danse ou de marionnettes accessibles dès l’âge de 6 ans, comme le théâtre d’objets Le Bain de Gaëlle Bourges (visite et parcours commenté au Musée des Beaux-Arts dimanche 18 novembre à 14h30 et 16h30), ou les maîtres tambours du Burundi (dimanche 18 novembre à 15h30 au Triangle) des propositions à partir de 9 ans comme Vilain ! d’Alexis Armengol autour du conte du vilain petit canard (au Grand Logis de Bruz les 22 et 23 novembre).

Et pour les plus de 10 ans des expériences sensorielles comme Blind d’Erwan Keravec (au Triangle du 15 au 17 novembre) ou l’impressionnante performance Floe de Jean-Baptiste André à la Brasserie Saint-Hélier une version artistique du parkour sur une structure cubique.

6. Bénéficier d’un tarif unique pour les spectacles

Le Bain au Festival TNB
© Danielle Voirin

Le TNB est un festival accessible avec un tarif unique à 11 euros pour tous les spectacles, en dehors de ceux de la saison 2018/2019 (Tous des Oiseaux, Timeloss, Crash Park, la vie d’une ïle, le Bain, Slpendid’s, Hearing, Mama, Vilain !, Bacchantes, Summerless, les Idoles) pour lesquels les tarifs sont à 13 euros (tarif réduit) et 16 euros plein tarif.

  • Pour réserver vos places, rendez-vous sur le site du TNB, par téléphone : 0299311231 ou sur place à la billetterie et sur tous les lieux du festival 30 minutes avant le début de chaque représentation.

7. Faire la fête aux afters à l’Ubu

After à l'Ubu pendant le festival TNB
After à l’Ubu pendant le festival TNB © Jean-Louis Fernandez

Qui dit festival dit fête. Et à Rennes on sait faire la fête comme nulle part ailleurs. Chaque samedi pendant le festival TNB, artistes et festivaliers se retrouvent sur le dancefloor de l’Ubu pour un after à partir de 23h30. Au programme : samedi 10 novembre, soirée musicale et festive avec Coming Soon pour un hommage à l’esprit de la Factory et du Velvet Underground. Evénement samedi 17 novembre avec une carte blanche à Etienne Daho qui invite Catastrophe et The Populists, deux artistes qu’il a choisi de mettre en lumière pour une soirée pop ! Avant un dernier after surprise samedi 24 novembre avec une carte blanche à Boris Charmatz, danseur et chorégraphe qui présente la Ruée ce même samedi.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une