Expo Report'images dans le métro de Rennes

REPORT’images : immersion dans le photoreportage

80 photos grand format à voir dans le métro rennais

Entre janvier et août 2021, l’exposition REPORT’images #4 sillonne la Bretagne à Rennes, Saint-Malo, Brest et Douarnenez. 80 photos de reportage de dix photographes différents sont à voir lors de cette exposition itinérante et gratuite, organisée par le Club de la Presse de Bretagne. Première escale à Rennes, dans les couloirs du métro, du 6 janvier au 11 février 2021.

A voir dans le métro de Rennes jusqu’au 11 février 2021

Et si vous partiez en direction du désert de Gobi, du Pérou, du Burkina Faso ou de la Polynésie ? L’exposition REPORT’images vous propose une immersion dans plusieurs endroits du monde à travers l’œil de dix photoreporters. Des images fortes, en grand format, en lien avec l’actualité ou des sujets de société pour voir le monde autrement. Une exposition en quatre étapes, organisée par le Club de la Presse de Bretagne, qui commence à Rennes du 6 janvier au 11 février avec 80 photographies accrochées dans trois stations du métro de la ligne a (Pontchaillou, République et Henri Fréville).

Comme lors de la précédente édition, chaque reportage est enrichi de podcasts et de vidéos. Il suffit de flasher le QR code sous les photos pour accéder à ces contenus et s’immerger encore plus dans le contexte du reportage et le travail de chaque photographe.

Les dix reportages sélectionnés pour la 4ème édition

Report'images à Rennes

Emmanuel Berthier – Gobi : traverse d’un désert extrême

(Station Pontchaillou). 13 aventuriers issus de dix pays ont relevé le défi de traverser à pied le désert le plus froid du monde. La moitié des marcheurs n’ira pas au bout de ce périple de 1600 kilomètres à travers des paysages à couper le souffle.

Gaël Cloarec – Mask Face

(Station Henri Fréville). Avec la pandémie, les masques font désormais partie de notre quotidien et de celui des soignants à qui ce reportage rend hommage à travers une galerie de portraits masqués et démasqués.

Simon Cohen – Le peintre des Roches

(Station République). Le peintre Ricardo Cavallo trempe ses pinceaux depuis 20 ans sur la côte du Finistère Nord, dont il peint les paysages sans relâche, par tous les temps et où il donne aussi des cours. Une drôle de rencontre à Saint-Jean-du-Doigt.

Olivier Donnars – l’or sale du Pérou

(Station République). A Madre de Dios, au cœur de l’Amazonie, la ruée vers l’or a pollué les sols et les rivières pendant près de 20 ans. Un poison silencieux pour les populations locales que les scientifiques tentent de sensibiliser.

Julien Ermine – les déplacés du Burkina Faso

(Station Pontchaillou). Dans une région du Sahel en proie aux attaques djihadistes, le photographe a saisi illégalement des images pour montrer la situation humanitaire à Kaya où 100000 déplacés arrivent chaque mois.

Julien Girardot – Mer nourricière

(Station République). Depuis plusieurs années le photographe suit les pêcheurs de Polynésie. L’attachement universel à la mer, la transmission des savoir-faire et des traditions sont au cœur de plusieurs reportages au long cours.

Vincent Gouriou – Loi bioéthique : allô mamans bientôt ?

(Station Pontchaillou). Extrait d’une série sur les familles, ce reportage suit depuis 2013 un couple de femme et son désir d’enfant. Le titre rappelle le long chemin qui a conduit au droit à la PMA pour toutes les femmes dont le décret n’a pas encore été publié.

Damien Meyer – Audaces subaquatiques

(Station Pontchaillou). Une plongée dans le sport de haut niveau qui est aussi un challenge technique pour le photographe de l’AFP : grâce un appareil photo robotisé et étanche placé au fond des bassins de natation, il saisit comme jamais la performance des nageurs.

Jean-Claude Moschetti – Funérailles vaudou

(Station Henri Fréville). Le berceau du Vaudou se situe en Afrique de l’Ouest, au Bénin. Là où le photographe a suivi un rituel traditionnel : des funérailles pendant lesquelles les défunts reviennent communiquer avec les vivants.  

Natacha Soury – il était une fois la vie… programmée

(Station République). Un travail très documenté qui raconte étape par étape, le processus de l’opération de césarienne programmée. Depuis la peur des parents en amont, jusqu’au jour-J de la naissance.

  • Après avoir fait étape à Rennes dans le métro du6 au 11 février 2021, l’exposition REPORT’Images est à voir à Saint-Malo, du 16 février au 30 mars à la Grande Passerelle ; à Brest du 19 avril au 27 mai aux Ateliers des Capucins ; à Douarnenez, du 19 juin au 14 août à la salle des fêtes.
  • Photo de Une : Damien Meyer – AFP
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email