Le moulin et l'écluse du Boël au sud de Rennes

Escapade au Boël

Faire une virée dans un petit canyon breton

A quelques encablures de Rennes, le site du Boël vaut le détour, pour son moulin, ses paysages de landes et ses falaises de schiste rouge. Un décor de petit canyon breton où histoires d’hier et d’aujourd’hui se mêlent dans les eaux de la Vilaine…

Une vallée étroite bordée de falaises pourpres

Le Moulin du Boël à Bruz près de Rennes
© CRT Bretagne / Yannick Le Gal

A quelques kilomètres au sud de Rennes en direction de Redon, le site du Boël s’étire le long des communes de Bruz, Guichen, Pont-Réan et Laillé. Un petit canyon qui marque une ligne de faille géologique. Le Boël est une frontière : la ligne de séparation entre le bassin rennais et le massif armoricain. Pendant longtemps, les carrières de schiste ont servi à la construction de Rennes, et le transport des pierres se faisait par bateau depuis Bruz et Pont-Réan. Un riche passé de navigation commerciale à découvrir en ce moment à l’Ecomusée à travers l’exposition « Vilaine une histoire d’Eaux ».  

Au coeur d’Une région surnommée « la Suisse bretonne »

La cluse vertigineuse offre un beau panorama sur les méandres de la Vilaine, les falaises de schiste violet y culminent à près de 80 mètres. Si on est encore loin des dénivelés alpins, ce n’est pas pour rien que le lieu a été surnommé « la Suisse Bretonne ». Les sentiers se prêtent d’ailleurs à toutes les activités outdoor (VTT, vélo, trail running, randonnée), mais le halage offre aussi de multiples boucles de balades plus pratiquables pour les familles. Quant au fleuve breton, avec la base nautique toute proche, c’est une invitation à pratiquer des loisirs : paddle, canoé-kayak ou autre embarcation, tout est permis ou presque… Dans le cadre de l’année de la Vilaine de nombreuses traversées poétiques, artistiques, sportives ou gourmandes sont aussi proposées chaque week-end, de mai à juillet. Le Boël fait partie des points de départs privilégiés pour expérimenter l’une de ces 26 traversées.
Parmi les événements à venir, non loin du Boël, dimanche 19 mai 2019 à Laillé, aura lieu notamment l’événement La Belle Vilaine. (voir le programme de la Belle Vilaine

Un terrain de jeux pour les sportifs et les promeneurs

Le Boël est un site d’exception pour les amoureux des balades en pleine nature. Le GR39 chemine sur le halage et continue en direction de Redon et de l’Atlantique. Mais d’autres sentiers attendent les promeneurs sur les hauteurs. Des boucles au coeur d’un paysage de landes, où le jaune de l’ajonc contraste avec le pourpre et le rouge du schiste. Un décor vertigineux pour peu qu’on monte un peu en haut des falaises abruptes pour admirer la vue sur la rivière et le moulin. Des deux côtés, de nombreux sentiers serpentent depuis la rive jusque sur les hauteurs. Attention tout de même, certains itinéraires sont plus destinés aux sportifs qu’aux familles avec des poussettes.

Le Moulin du Boël, symbole du patrimoine fluvial

Le moulin du Boël à Bruz (35)

Sur la rive gauche de la Vilaine, un navire de pierre semble fendre les eaux. Le Moulin à aubes du Boël, a été construit en 1652 à l’initiative de Claude François Auguste de Marboeuf, seigneur de Laillé et conseiller du roi Louis XIV. Edifié sur ses terres, le Moulin était une source de revenus pour ce seigneur local.

Avec son étrave si particulière, le Moulin a encore fière allure et reste un symbole du patrimoine fluvial. Il a pourtant été partiellement détruit par une violente tempête en 1962 et a échappé de peu à la démolition. Reconstruit en partie par une association et des jeunes volontaires internationaux, il fait partie aujourd’hui des 250 monuments sélectionnés dans le cadre du loto du patrimoine, lancé par Stéphane Bern. Le Moulin du Boël devrait donc connaître une seconde jeunesse et une nouvelle rénovation pour le plus grand plaisir des visiteurs. Point de repère incontournable du site du Boël, on peut l’admirer sous tous les angles et l’imaginer autrefois, quand sa roue tournait au rythme du fleuve : depuis la rive droite du côté de l’écluse et du chemin de halage, du haut des falaises, ou au plus près après une balade sympathique en longeant les falaises ombragées, rive gauche, pour une halte bucolique.

Une étape de charme sur les itinéraires à vélo

Le Boël à vélo

Les chemins de halage sont appréciés des cyclotouristes et des amateurs de balades à vélo. En itinérance, on peut aller jusqu’à l’océan en partant de Rennes en passant par les chemins plats qui suivent la Vilaine. Dans le cadre d’un parcours de longue haleine ou simplement pour faire un petit tour, le Boël est à la fois un bon point de départ et un une escale charmante à placer sur votre carte des vacances. D’abord pour le paysage, mais aussi pour les facilités de départ d’arrivée et de ravitaillement. Un parking est situé juste à côté de l’écluse et du moulin et un bar-restaurant-crêperie, le Marin’ Boël vous attend pour vous rafraîchir ou déguster une crêpe ou une galette en terrasse, ou dans l’une des grandes salles du restaurant, avec vue imprenable sur le fleuve et les péniches.

Une virée à la journée en partant de Rennes

Pour les fans de grande balade à vélo, il est tout à fait possible de partir depuis Rennes et d’aller au Boël pour une expédition à la journée avec de nombreuses possibilités de pique-nique sur le parcours. Sans parler des boucles à vélo nouvellement balisées dans la Vallée de la Vilaine pour découvrir des éléments de patrimoine, des curiosités ou des producteurs locaux. Bref, aller au Boël à vélo est à faire absolument : depuis le bout du Mail, mettez le cap sur les étangs d’Apigné et suivez le halage pendant environ 25 kilomètres pour atteindre le Boël. Pour un cycliste lambda, en 1h30-2h, vous êtes à destination. 

Y aller en train, c’est possible !

Si vous ne voulez pas avoir trop de courbatures, il est possible de rejoindre Bruz en TER BreizhGo en embarquant votre vélo dans les espaces prévus dans les trains express régionaux. Descendez ensuite à la gare de Bruz et rejoignez Pont-Réan via le Domaine de Cicé Blossac et le bois de Cicé pour rattraper le halage, ou alors en prenant direction Laillé via la piste cyclable récemment aménagée. Ce qui fait un petit trajet de 5 kilomètres, à prolonger un peu plus loin en direction de Laillé, où se trouve une autre halte ferroviaire, avant de revenir à Rennes.

Le paradis du trail et du VTT

Le Boël, paradis du trail
Trail du Boël

Si les bords de l’eau sont un paradis pour les promeneurs, les cyclistes et les familles, le Boël est réputé pour être un spot de trail running et un terrain de jeu apprécié des vététistes. Pour les sportifs, amateurs de sentiers techniques et de dénivelé, les montées et les descentes y sont parsemées de multiples pièges (pierres, racines, branches, petits cours d’eau et zones boueuses à traverser ou à éviter).

Pour les traileurs, c’est un bel endroit pour s’entraîner ou se frotter à d’autres coureurs, notamment au mois de juin avec le traditionnel Trail du Boël (dimanche 8 juin 2019) qui propose deux distances au départ de la cale de Pont-Réan (14 km et 300 mètres de dénivelé positif et un 24 km avec 510 mètres de D+) sur un parcours technique varié, mais assez exigeant, avec de superbes passages et points de vue sur la Vilaine. En juillet (le week-end du 13-14 juillet 2019), le trail voisin du Tertre Gris part également du site du Boël pour le parcours le plus long, le Maratrail, une course de 49 km avec plus de 1000 mètres de dénivelé positif, réservé aux sportifs aguerris !

Côté VTT, les parcours enchaînent montées et descentes des deux côtés de la Vilaine. de quoi varier les points de vue et bien faire chauffer les mollets. Plusieurs boucles ont été nouvellement balisées dans le cadre de l’année de la Vilaine. 

Canoë, kayak ou paddle : tout le monde à l’eau !

La Grande Traversée à vélo
© Destination Rennes

Pour les amateurs de loisirs nautiques, le Boël se découvre aussi en paddle, en canoë ou en kayak. Le point de vue sur le Moulin et les falaises est encore plus beau quand on file sur l’onde sans un bruit. N’oubliez pas d’ouvrir l’oeil avant d’arriver au pont qui marque l’entrée du canyon. Sur la gauche, quand vous arrivez de Pont-Réan, vous pourrez peut-être apercevoir le menhir de Cahot. Appelé aussi Menhir du Pré de la Pierre, il mesure 2,80 mètres de haut. Il témoigne d’une présence très ancienne surt le lieu de la confluence entre la Vilaine et l’un de ses affluents, la bien nommée Seiche. Il est évidemment taillé dans le schiste pourpre avec des arêtes géométriques
Pour les balades nautiques, le point de départ idéal se fait à la base nautique de Pont-Réan au niveau de la cale où se trouve le Canoë-Kayak Club de Pont-Réan (CKCPR). On peut y louer des embarcations à l’heure ou à la journée. Une belle idée d’activités à faire en famille. Les locations sont ouvertes l’été, du mardi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h30 (sauf en cas de pluie) et le dimanche de 14h à 18h30. De mai à septembre, les locations sont ouvertes les week-ends et jours fériés de 14h à 18h30. Si vous avez votre propre embarcation, des pontons sont situés avant et après l’écluse du Boël. 

Carnet de voyage vers le Boël

Une péniche à l'écluse du Boël
© Vallée de la Vilaine / Nicolas Joubard

Comment y aller ?

  • En voiture : le site du Boël est situé à une quinzaine de kilomètres au sud de Rennes. Pour s’y rendre, emprunter la D177, 2X2 voies direction Redon, sortir à Bruz / Pont-Réan, direction Pont-Réan par la D577, suivre ensuite la direction Le Boël. Pour rejoindre la rive gauche, depuis la rocade sud de Rennes, prendre la 4 voies N137, sortir à Chartres-de-Bretagne puis direction Bruz et Laillé et bifurquer en direction du Boël avant la DGA. Parkings gratuits, à côté de l’écluse (rive droite) ou près du pont SNCF (rive gauche).
  • A vélo : Suivre le chemin de halage depuis Rennes en direction des étangs d’Apigné, le Boël est à environ 25 kilomètres par des chemins balisés et plats. Possibilité d’y aller en TER BreizhGo, arrête en gare de Bruz ou de Laillé.
  • En Bus : Depuis les gares de Rennes, ligne de bus 63 jusqu’au terminus à l’arrêt Pont-Réan (Bruz). (horaires sur le site www.star.fr/) Traverser ensuite le pont de Pont-Réan, prendre à gauche le chemin de halage au niveau de la base nautique. Le Boël est à environ 2 kilomètres à pied.

Où manger ?

  • Sur place :bar-crêperie-restaurant le Marin’Boël, ouvert tous les jours sauf le lundi et le mardi, plat du jour à partir de 11 euros, galette-saucisse le dimanche soir.
  • A Proximité : le Bistronome, cuisine bsitronomique de saison,
    87 avenue Joseph Jan à Bruz, tél. : 0299526283
  • Dans le Bourg de Pont-Réan : commerces, crêperies, restaurant et bars à côté de la base nautique
  • A Laillé, marché le mercredi et le samedi matin, commerces et restaurants à quelques kilomètres du Boël en longeant le halage en direction du sud

Où dormir ?

  • Le Courtillon, chambres d’hôtes de charme, gîtes et spa dans un manoir du XVIIème siècle au cœur d’un parc de 2 hectares, à quelques minutes du Boël et du bourg de Pont-Réan 35580 Pont Réan (Guichen) http://lecourtillon.com
  • Domaine de Cicé Blossac, Resort 4 étoiles, spa et golf, hôtel et résidences pour se relaxer. 
    Avenue de la Chaise 35170 Bruz www.domainedecice.com/fr

A voir, à faire à proximité

  • Location de canoës-kayaks, base nautique de la cale de Pont-Réan https://ckcpr.fr
  • Parc de l’an 2000, domaine naturel de 19 hectares au bord de la Seiche sur la route entre Bruz et Laillé. Un endroit reposant pour se promener et observer la faune et la flore
  • Eco-domaine de l’Etrillet, un lieu atypique, à la fois halte pour les pélerins sur le chemin vers Compostelle et lieu de création pour des projets locaux innovants avec un avion de chasse posé dans la cour de la ferme. Inscriptions nécessaires pour participer aux ateliers et événements 35170 Bruz http://letrillet.fr
  • Centre équestre de Fenicat, poney-club, balade en attelage et activités nature. 104 Chemin rural de Fénicat 35170 Bruz 
    http://fenicat.fr
  • Parc ornithologique de Bretagne, collection d’oiseaux exotiques dans un parc floral. 53 boulevard Pasteur, 35170 Bruz. 
    www.parc-ornithologique.com
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email