Bars-trans-1988

Bars en Trans

Cocktail de musiques urbaines dans le centre-ville

Bars en Trans, c’est le « off » des Trans Musicales. Un festival à part qui invite pendant quatre jours (jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 et dimanche 8 décembre 2019) près de 130 groupes à venir jouer dans les bars du centre-ville de Rennes et dans d’autres lieux étonnants : des théâtres, une piscine, une chapelle…

4 jours de concerts et d’apéros dans les bars

Sans musique et sans bars, Rennes ne serait pas la même… Les concerts dans les bars font partie de la tradition festive de la capitale bretonne avec comme point d’orgue, chaque mois de décembre, le festival Bars en Trans. Ce festival, réputé pour être le meilleur « off » de France, est organisé depuis 1996 par l’association 3 P’tit Tour. Il se déroule traditionnellement en même temps que les Trans Musicales, dans des bars du centre-ville et dans d’autres lieux parfois insolites. Un rendez-vous totalement indépendant des Rencontres Trans Musicales.

La recette des bars en Trans : « ¼ de rock, ¼ de rap, ¼ d’electro et un ¼ de pop/chanson »

Les bars de Rennes sont des lieux où on peut écouter de la musique toute l’année. Pendant Bars en Trans, on s’y presse avant le début de l’hiver pour se réchauffer au son d’une programmation à la fois pointue et éclectique. La température monte dans les bars et on se retrouve très proche des groupes, une expérience qui permet de comprendre le lien étroit qui lie les Rennais et la musique. Et il y a beaucoup d’autres raisons de faire Bars en Trans.

Côté programmation, la recette de Bars en trans ressemble à celle d’un bon cocktail : « ¼ de rock, ¼ de rap, ¼ d’electro et un ¼ de pop/chanson ». Chaque édition propose une programmation alléchante de musiques urbaines à des tarifs très raisonnables, avec des concerts à partir de 5 euros et beaucoup de propositions gratuites. Le tarif le plus haut est à 15 euros mais en moyenne avec un ticket d’entrée entre 7 et 10 euros vous pouvez voir au moins 2-3 groupes. La programmation s’ouvre également aux musiques du monde avec le Welcome Festival, initié en 2018, et beaucoup de collectifs, labels ou structures d’accompagnement, pôles régionaux et Smac qui viennent y présenter des artistes émergents.  Attention tout de même si les places ne sont pas chères, il vaut mieux réserver à l’avance pour pouvoir assister aux concerts.

9 bars, 1 piscine, 1 club, 2 théâtres, 1 chapelle…

Le festival Bars en Trans invite en 2019 près de 130 groupes de différents styles programmés dans 15 lieux du centre-ville rennais parmi lesquels 9 bars et cafés, 1 piscine, 1 club, 2 théâtres, 1 chapelle et 1 salle. Côté comptoirs, les festivaliers auront le choix avec des scènes installées dans différentes lieux du centre-ville :  L’été Indien (rue Saint-Melaine), l’incontournable Ty-Anna Tavarn (Place Sainte-Anne), La Place (rue du Champ Jacquet), le mythique Mondo Bizarro (avenue Général Patton), le pub Le Penny Lane (rue de Coëtquen juste à côté de l’Opéra), au Nakama (rue Paul Bert), au Méliès (quai Lamennais), au Café des Champs Libres (cours des alliés) et au Papier Timbré (rue de Dinan). Le club à l’anglaise 1988 Live Club accueille également de nombreux concerts, en particulier autour du rap et des musiques urbaines. 

D’autres lieux culturels sont investis par les Bars en Trans : le théâtre de la Parcheminerie, le Théâtre du Vieux Saint-Etienne et la chapelle du Conservatoire (rue Hoche) ainsi que la Maison des Associations. Sans oublier d’autres lieux plus atypiques pour des extras ! comme à la piscine Saint-Georges, et dans l’Hôtel Dieu où se trouve The Roof / Origines. Un nouveau concept de tiers-lieu où on peut à la fois manger, boire une bière brassée sur place et faire de l’escalade de blocs. Pendant toute la durée du festival l’hôtel Dieu accueille le village Bars en trans et sa billetterie ainsi qu’un festival attachant : l’International Stickers festival, du mercredi au dimanche. 

Karaoké aquatique dans la piscine Saint-Georges

Les Bars en trans à la piscine Saint Georges à Rennes

D’autres expériences musicales plus insolites attendent les festivaliers. Chaque année, les organisateurs de Bars en Trans transforment en effet la piscine Saint-Georges en boite de nuit aquatique. On sort les les frites et les bouées pour se jeter dans le grand bain de ce bijou d’art déco dont l’eau est exceptionnellement chauffée à 30 degrés pour l’occasion.

Sur le plongeoir, les Dj’s mouillent le maillot pour ambiancer la piscine. En 2019, c’est le « collectif individuel »les Gérards qui est chargé du karaoké aquatique sur le thème de la « natation désynchronisée » avec au programme le meeting international de la discipline avec en ligne de mire une qualification pour les « championnats d’Europe de lancer de poutre ». Le t(h)on est donné… Et en plus c’est gratuit !

  • Samedi 7 décembre 2019 de 16h à 20h, 2 rue Gambetta à Rennes.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une