Antti Paalanen programmé au festival Le Grand Soufflet

Festival le Grand Soufflet 2022

10 jours de voyage au son des musiques du monde

Le Festival le Grand Soufflet est une fenêtre ouverte sur les musiques du monde, un point de rencontre entre les musiques traditionnelles et les musiques actuelles avec comme fil rouge, l’accordéon, mais pas seulement ! La 27ème édition a lieu du 5 au 15 octobre 2022 dans 45 communes d’Ille-et-Vilaine. Le cœur du festival, le village Thabor, animera comme à son habitude le plus célèbre jardin rennais.

70 concerts pendant 10 jours dans toute l’Ille-et-Vilaine

Le Grand Soufflet c’est 10 jours de musiques du monde, 70 concerts avec 40 groupes différents qui se produiront dans 45 communes d’Ille-et-Vilaine. Un festival bretillien par excellence pour ouvrir vos chakras aux sons des musiques traditionnelles et actuelles. Depuis sa création, comme son nom l’indique, c’est l’accordéon qui donne le ton du Grand Soufflet. « Un instrument qu’on trouve dans toutes les musiques populaires » soulignent les organisateurs. 29 propositions tourneront autour de cet instrument toujours aussi actuel et qui s’accorde avec tous les courants musicaux.

Car le Grand Soufflet est surtout un voyage au cœur des musiques du monde, des musiques d’ancrage portées par des artistes qui cultivent un lien étroit avec un territoire et son identité culturelle. De quoi se dépayser à peu de frais avec des soirées thématiques.

De nombreux concerts sont prévus un peu partout dans le département et dans les communes de Rennes Métropole. Et au cœur de Rennes, c’est au village Thabor que ça se passe du 5 au 9 octobre. Sur place, un chapiteau pour les concerts et les bals, une guinguette avec bar, restaurant et jeux ainsi que des moments de rencontres, goûters, apéros et concerts acoustiques pour être au plus près des artistes.

Soirées thématiques au Village Thabor

L'accordéoniste finlandais Antti Paalanen
Antti Paalanen – Photo © Ulla Nikula

Côté programmation, c’est le Finlandais Antti Paalanen qui ouvrira le festival le mercredi 5 octobre : véritable phénomène entre musique trad et techno, il avait enflammé les Trans Musicales en 2021. Il sera suivi d’un projet ambitieux de Grégory Dargent, Electrik Gem accompagné de 14 musiciens.

Le lendemain, jeudi 6 octobre, le Thabor se met à l’heure d’un grand bal trad avec notamment le célèbre duo Hamon Martin, l’artiste basque Lolita Delmonteil, les Bretons de Digabestr et les Poitevins de Ciac Boum.

Vendredi 7 octobre sera une soirée « Viva Italia » pour s’enflammer avec le chant de Mariat Mazzotta et danser jusqu’au bout de la nuit au son de Anttonio Castrignano et de sa bande.

Pour les amateurs de cumbia, la soirée du samedi 8 octobre sera placée sous le signe de l’Hispano folies avec l’étonnant Rodrigo Cuevas, coup de cœur du festival, et Kumbia Boruka pour partir en piste.

Dimanche 9 octobre pour conclure la séquence village Thabor, l’après-midi va monter la température sous le chapiteau aus sons de l’Afrique de l’Ouest avec Yeko et le groupe Kutu. Ce dernier est né de la rencontre du génial violoniste Théo Ceccaldi avec deux chanteuses éthiopiennes. Leur projet met en musique des poèmes politiques et féministes sur des rythmes tribaux, appuyés par la rythmique de Cyril Atef. Un concert à ne manquer sous aucun prétexte !

Le groupe Kutu © Aurore Fouchez

De nombreux autres rendez-vous sont prévus dans la métropole, notamment : Wati Watia Zorey Band, jeudi 13 octobre à Bruz, avec une rencontre entre la voix de Moriarty (Rosemary Standley) et la chanteuse rock Marjolaine Karlin autour du maloya et de leur amour commun pour la figure créole d’Alain Peters ; samedi 15 octobre à Pont-Péan avec la pop balkanique de Ladaniva (déjà programmé aux Trans en 2021).

En parallèle de nombreux autres rendez-vous sont prévus pendant toute la durée du festival avec des événements jeune public, des projections, des expos et des conférences.

Réservez vos places sur notre espace billetterie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email