- Actualités -

Des hermines géantes s’affichent sur les vitrines de Rennes

Publié le 27/08/2019

Dans les rues du centre historique des images grand format, représentant le symbole de la Bretagne, intriguent les passants…

Surprise ! Depuis la fin du mois d’août, des hermines apparaissent dans des vitrines du centre historique de Rennes. Et si vous partiez à leur recherche pour une balade insolite dans les rues piétonnes de la capitale bretonne ?


 

Hermine-rennes-rues.jpg
 

Des hermines pour une "Bonne Kozh"

Des hermines géantes, en photos noir et blanc, habillent depuis fin août certaines vitrines du centre-ville de Rennes. Une œuvre de street-art ? Une opération de communication ou un geste revendicatif ? Les petits animaux étonnent les passants et attirent l’œil. Sur les maisons à pans-de-bois et les façades sur lesquelles elles sont installées, on porte maintenant un regard différent. Ces hermines qui nous fixent étrangement semblent avoir quelque chose à nous dire...

Quelques jours après avoir été leur installation, le voile s'est levé sur la présence des hermines dans la ville. L'opération, baptisée "Bonne Kozh", a été imaginée par Territoires et l'agence Kerozen pour attirer l'attention des travaux de réhabilitation du centre ancien de Rennes. Kozh signifie en effet en breton ancien, et les hermines n'ont pas été placées par hasard. elles occuppent des vitrines d'immeubles actuellement en travaux. "Ramenant ainsi une touche de nature au coeur de la ville, elles viennent réveiller les immeubles des plus anciennes rues de Rennes : rue Saint-Georges, rue Saint-Michel, rue Pont aux Foulons … en y prenant leurs quartiers pour quelques temps : celui qu’il faut pour veiller sur les immeubles qui les accueillent pendant les travaux" explique l'agence Kerozen qui a créé ce concept original. Toutes les explications ainsi qu'une carte explicative sur les travaux en cours dans le centre-ville sont accessible désormais sur le site https://rennes-centreancien.fr/bonne-kozh/

 

Mais pourquoi une hermine comme emblème pour cette opération ? Tout naturellement parce que c'est le symbole associé à la Bretagne !

 

 

Hermine-penhoet.jpg

Symbole de la Bretagne depuis 1316

L’hermine est le symbole de la Bretagne depuis 1316. De la famille des mustélidés, ce sympathique animal sauvage à fourrure est une espèce protégée, dont l’une des particularités est de devenir toute blanche pendant l’hiver, à l’exception du bout de la queue qui reste noir. La légende dit d’ailleurs que c’est lors d’une partie de chasse que la Duchesse Anne, voyant l’animal faire demi-tour devant une mare boueuse pour faire face aux chiens plutôt que de se salir, décida d’en faire son emblème. Il y a donc beaucoup du caractère breton dans l’hermine, qu’on retrouve dans la devise originelle de la région : "Plutôt la mort que la souillure" (en breton : 'Kentoc'h mervel eget bezan saotret')

Où voir les hermines dans les rues de Rennes ?

Hermine-rennes-rue.jpg

 

Des hermines ont été aperçues, dans la rue de Penhoët, sur la Place des Lices, rue Saint-Michel (la célèbre « rue de la soif »), rue du Pré-Botté et rue Saint-Georges. Voici les adresses où les trouver dans les ruelles piétonnes du centre historique.

 

  • 16 rue du Pré-botté 
  • 17 & 24 rue Saint Georges
  • 11-13 Place des Lices
  • 8, 19 & 20 rue Saint-Michel
  • 8 et 14-16 rue Pont-aux-Foulons
  • 14 rue d'Antrain
  • 6 rue Saint-Melaine
  • 25-27 rue de Penhoët
  • 22 Place Saint-Anne

 

Hermines-rue-saintmich.jpg