Illuminations-2019-rennes

Illuminations de Noël

Rennes s’illumine pour les fêtes de fin d’année

Pour les fêtes de fin d’année, la capitale de la Bretagne s’illumine. Un parcours lumineux a été imaginé pour mettre en valeur le patrimoine de la ville, les rues commerçantes, la Vilaine et les places qui accueillent les marchés de Noël.

Chaque année, de nouvelles illuminations

Décorations de Noël dans la rue Le Bastard
© Destination Rennes / Julien Mignot

Rennes inaugure chaque année des décorations de Noël uniques. Après celles installées en 2016 sur le thème du gui et du houx, créées par la scénographe Mourka Glogowski, le nouveau parcours a été prolongé en 2017, rue Nationale et rue Lafayette, puis en 2018 avec de nouvelles guirlandes en forme de flocons dans les rues de l’horloge, rue de Rohan et rue de Nemours, des axes commerçants où les Rennais aiment faire leur shopping. De nouveaux parcours lumineux s’ajoutent en 2019 avec des décorations de Noël rue Tronjolly, rue Vasselot et rue du Maréchal Joffre.

En plus des 20 suspensions géantes, imaginées par la compagnie Zarmine, des lumignons aux motifs rappelant les brodures bretonnes en version moderne ou les brocards baroques, d’autres guirlandes uniques ont été installées, rue du Vau Saint-Germain avec des illuminations sur le thème du noeud japonais. Toutes les illuminations de la ville sont placées une nouvelle fois sous un même thème fédérateur : « sous le gui, emballons-nous ». Une invitation à la rencontre et au vivre ensemble bienvenue en cette fin d’année.

« Sous le gui, emballons-nous »…

« Au gui l’an neuf » : l’expression remonte au Moyen Age mais son origine est bien plus ancienne, référence au nouvel an celtique du 1er novembre. Chez les Celtes, le gui était une plante sacrée que les druides cueillaient avec des draps blancs pour la fête du solstice d’hiver marquant le retour du soleil et de la lumière. Une plante céleste réputée pour ses propriétés de guérison et d’autres innombrables vertus. Elle accompagnait aussi de grandes fêtes arrosées d’hydromel et est traditionnellement associée à la Bretagne.

Guirlandes de Noël à Rennes

Le gui, évocation des symboles celtiques

S’embrasser sous le gui est un rite païen. La plante a peu à peu été supplantée par le houx, symbole chrétien, mais le gui et le houx coexistent traditionnellement dans les décorations de Noël. En associant les deux dans des guirlandes, Mourka Glogowski a voulu « suivre la sagesse des plantes et faire oublier les divergences religieuses pour se réunir dans la froideur de l’hiver. Nos ancêtres celtiques déposaient les armes et s’embrassaient lorsqu’ils se trouvaient sous le gui divin… »

Au-delà du symbole de paix et d’amour, les nouvelles décorations, invitent à redécouvrir les grands axes de la ville, y compris le fleuve Vilaine, pour marquer la métamorphose de la ville du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Aux croisements, de grands lustres lumineux marquent les perspectives. Et pour compléter les décorations, 40 grands sapins ornent les différents quartiers de Rennes. Place du Parlement, un sapin géant de 13 mètres de haut met aussi en valeur l’architecture de la Place où un carrousel à deux étages est aussi installé. Un décor lumineux à découvrir lors d’une visite de la ville.

L’Hôtel de ville mis en lumière

Autre tradition rennaise, l’illumination de l’Hôtel de Ville, est lui aussi un moment fédérateur, un rendez-vous à vivre sur la place la plus emblématique de Rennes, là où la mairie et l’Opéra se font face. Après les Anooki en 2017, des petits personnages d’origine inuit, Carrousels en 2018, créée par Yann Nguema, artiste multimedia qui oeuvre notamment aux fêtes des lumières à Lyon et musicien du groupe EZ3chiel, un nouveau spectacle va jouer avec les détails architecturaux de la façade de l’hôtel de Ville en 2019 : « Casse-noisette ».

Un spectacle gratuit qui attire 245.000 spectateurs pendant les vacances

Un voyage à la recherche de la danseuse du célèbre ballet de Tchaikovsky. Des projections monumentales pour toute la famille à voir pendant les vacances de Noël. Pendant une vingtaine de minutes la façade de la mairie va prendre un air de palais russe. Un spectacle gratuit qui attire chaque hiver près de 245.000 spectateurs. 

  • Spectacle gratuit place de l’Hôtel de Ville Du vendredi 20 décembre 2019 au dimanche 5 janvier​ 2020. Toutes les 30 minutes de 18h à 22h.

Un sapin géant Place des Lices au restaurant Le Carré

Le Sapin du restaurant Le Carré Place des Lices à Rennes
© Le Carré – Bruno Astorg

Chaque mois de décembre, le restaurant Le Carré, situé Place des Lices dans l’hôtel particulier « Le Molant », datant du XVIIème siècle, installe un sapin géant dans sa cour pour les fêtes de fin d’année. D’une hauteur de 15 mètres, ce sapin est illuminé tous les soirs jusqu’au début du mois de janvier. C’est la cinquième année que le restaurant installe un sapin géant. « L’idée est d’éclairer la place des Lices et d’amener l’esprit de Noël autour du restaurant » explique le patron du Carré.

Un sapin de 15 mètres de haut, illuminé de 4000 leds 

L’idée lui est venue lors d’un séjour à New York à l’occasion de l’inauguration d’un laboratoire de pâtisseries. En voyant l’immense sapin du Rockefeller Center, Charles Compagnon s’est demandé s’il pouvait le faire rentrer dans la cour de son restaurant rennais. Une boutade qui s’est finalement concrétisée avec ce désormais traditionnel sapin de Noël de la Place des Lices, inauguré chaque année par une personnalité différente.
Tous les soirs de décembre à la nuit tombante, le Sapin des Lices brille de mille feux avec ses 4000 leds et 400 mètres de guirlandes. Et comme pour la quatrième année consécutive, les portes de l’entrée resteront ouvertes pour que les visiteurs accèdent librement à la terrasse et admirent le sapin de plus près.

  • Restaurant Le Carré, 34, place des Lices. 0223402121.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une