Trail dans la vallée rouge et verte

Trail et running nature

Trail running : 8 idées de sorties autour de Rennes

Marre de courir sur du bitume et de tourner en rond ? On vous emmène à la découverte des meilleurs « spots » pour faire du trail et du running en pleine nature autour de Rennes. Des coins pour s’entraîner, se dépenser et s’évader, à moins de 20 kilomètres du centre-ville.

Le trail, du running en version nature

Même si la Bretagne n’est pas réputée pour ses hautes montagnes, c’est une destination de trail qui offre des parcours variés, avec beaucoup de sentiers et des paysages magnifiques. Autour de Rennes, pas la peine d’aller bien loin pour trouver un peu de dénivelé sur des chemins en pleine nature. De quoi changer des parcours de running habituels en ville.

En forêt, dans les campagnes ou en bord de rivière, voici les principaux parcours et circuits pour courir en toute liberté. Du trail running en version bretonne, de la forêt, des montées, des descentes. Bref, beaucoup de relances pour les amateurs de trail running en quête de plaisir.


1. Le Boël

Le site idéal pour tous types de sorties

Destination Rennes – Franck Hamon

Avec ses falaises de schiste rouge, le canyon du Boël offre un décor idéal pour les amateurs de trail. Bien connu des coureurs locaux, le site est traversé par de nombreux sentiers qui serpentent à flanc de falaises ou au bord de l’eau. Le circuit de grande randonnée GR39 passe par là et offre de superbes panoramas sur la Vallée de la Vilaine. Et ça grimpe quand même pas mal ! Le point de départ pour explorer le Boël, est le parking côté Bruz, près du Moulin. De là, vous avez le choix : monter directement sur les falaises ou vous échauffer un peu avant sur le chemin de halage en direction de Laillé pour rattraper ensuite le GR. En direction de Pont-Réan, de beaux singles longent les rochers de la falaise dans des sous-bois moins fréquentés. Le week-end en effet, le site attire de nombreux promeneurs, partez tôt dans la matinée ou allez-y en semaine pour en profiter.

La suggestion de parcours 

Un aller-retour, au départ du parking vers le pont, côté Bruz. Montez directement en suivant le balisage rouge et blanc du GR. A l’aller, vous longerez les falaises qui dominent le Moulin du Boël et l’écluse, puis la base militaire de la DGA avant de vous aventurer dans la forêt et le bois de Saint-Jean pour de belles portions où la boue peut être au rendez-vous en dehors des périodes les plus sèches. Attention en traversant la route de Laillé pour récupérer le GR qui grimpe vers le Hyaume. Une côte sévère vous obligera sans doute à marcher. Depuis les hauteurs de Laillé, filez ensuite pour une longue descente de près d’un kilomètre. Arrivé en bas c’est le moment de faire demi-tour pour refaire le parcours dans l’autre sens qui sera globalement plus descendant. Sauf si vous voulez pousser plus loin, en direction de la courbe de Bourg-des-Comptes.

  • Difficulté : Pas mal de cailloux et de changements de direction au programme, quelques montées sèches et des descentes un peu techniques sur de courts segments. La variété est au rendez-vous, la boue aussi pendant la saison des pluies.
  • Type de séances : pour travailler les côtes et les descentes, le terrain de jeu est infini. Il est aussi possible de faire de belles boucles avec de superbes points de vue et un peu de D+.
  • Le bon plan ravito : au niveau de l’écluse, deux restaurants vous attendent, une crêperie et un restaurant familial avec des terrasses très sympas. Vous avez bien mérité une galette saucisse et une bière !
  • Les courses locales : Le Trail du Boël (juin) : 14 et 24 km. Le Trail du Tertre gris (juillet) : 5km, 11km, 31km et 51km. Grands Trails des Vallons de Vilaine (avril) : relais 3X10 km, 84km (en solo ou en relais).

2. La Vallée Rouge et Verte du Rohuel

Un décor dépaysant pour un parcours de trail total

Destination Rennes – Fabrice Mazoir

Direction Le Verger, pour un grand tour de la Vallée Rouge et Verte du Rohuel. Comme son nom l’indique, ce site surprenant alterne entre affleurements rocheux de schiste rouge et forêts au fond d’une vallée encaissée. Par endroit, on se croirait bien loin de la Bretagne, au fin fond du Far-West ! Le site est assez vallonné et vous pourrez vous exercer pour les montées et les descentes. Une pause sera bienvenue pour admirer les falaises rouges, où se trouvait avant un site d’escalade avec des voies balisées (actuellement fermées pour des raisons de sécurité). Le site est classé ZIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Floristique et Faunistique), alors attention où vous mettez les pieds !

La suggestion de parcours

Le point de départ se situe à l’église de la commune de Le Verger. Deux boucles y sont indiquées avec un balisage de couleur : 10 kilomètres (entre Serein et Rohuel) ou 13 kilomètres (Boucle des deux vallées). Les boucles se croisent par endroit, ce qui vous laisse la possibilité d’allonger ou de raccourcir la distance en cours de route, selon votre état de forme. Après un parcours roulant entre campagne et bocage, vous rejoindrez la vallée pour un « effet whaou » spectaculaire. Le retour vous fera traverser des coins plus en hauteur avant de rejoindre votre point de départ.

  • Difficulté : pas de grosses difficultés, les sentiers sont entretenus et bien balisés, impossible de se perdre. Dans la vallée, les possibilités de variantes sont nombreuses entre paysages de lande bretonne et zones humides.
  • Types de séances : de quoi faire une sortie trail complète en mixant avec des séances de côtes si le cœur vous en dit.
  • Le bon plan ravito : au point de départ et d’arrivée, des commerces et des toilettes publiques face à l’église.
  • Course locale : Trail du Verger (juin) : 9km, 17km et 28 km.

3. Le Parc de la Monniais et le Bois de la justice

A Cesson-Sévigné, des circuits joueurs pour du fartlek

Destination Rennes – Franck Hamon

Pas la peine d’aller au bout du monde pour s’amuser sur les pentes et les chemins. A Cesson-Sévigné, le Parc du Bois de la Justice et le Parc de la Monniais ont été aménagés en parcours sportifs au moment des travaux de la Ligne à Grande Vitesse. Avec des pentes allant jusqu’à 13%, il y a de quoi faire chauffer les cuisses et bien s’amuser sur les circuits de 400m, 1000m et 2100 mètres spécialement aménagés pour les trailers. Difficile d’imaginer un tel terrain de jeu à quelques pas seulement de la rocade et de la ligne de chemin de fer. C’est d’ailleurs l’intérêt de ce site, depuis le centre de Rennes et la gare TGV, vous pouvez y aller en train en descendant à la halte ferroviaire de Cesson.

Suggestion de parcours 

Au-delà des boucles tracées sur la colline qui domine la périphérie rennaise, le Parc de la Monniais et ses 39 hectares constituent un terrain de jeu inépuisable. Le coin idéal pour une séance de fartlek, cette méthode suédoise qui signifie « jeux de course ». Elle consiste à alterner les allures en jouant avec le relief et les repères naturels, en courant à fond dans une côte ou jusqu’à un arbre-repère, avant de revenir au calme…

Les innombrables chemins vallonés du site vont vite vous faire monter le cardio dans le rouge. N’oubliez pas de récupérer dans les grandes prairies et d’admirer les lieux : les étangs, le château et les essences sylvestres rares. Vous allez vite comprendre pourquoi le parc est si prisé des amateurs de courses d’orientation

  • Difficulté : terrain varié avec des racines, des montées et descentes sinueuses entre les arbres et aux bords des étangs.
  • Type de séance : fartlek dans les bois, sprints en côte.
  • Le Bon plan ravito : la Biocoop Scarabée Cesson-Sévigné, est à 200 mètres de l’entrée du Parc de la Monniais, le Centre commercial Carrefour Cesson juste derrière la Glaz Arena, à 200 mètres du Bois de la Justice.
  • La Course locale : La Corrida cessonnaise (décembre), 10k.

4. La Boucle de l’Yaigne

Un environnement varié pour un trail à la campagne

A Nouvoitou, les paysages de bocage forment un cadre sympathique pour des circuits trail typiques de la Bretagne. Avec un peu de dénivelé, mais pas trop, des portions roulantes dans la campagne et au milieu coule une rivière : l’Yaigne, que vous franchirez grâce à des passerelles aménagées.

La suggestion de parcours :

Vous pouvez partir de l’église, ou de la salle des sports, où commence véritablement la boucle avec le balisage jaune et bleu. Assez discret par endroit, ouvrez l’œil pour ne pas le perdre de vue. Après quelques circonvolutions au bord de l’eau, vous filez droit dans la campagne sur une portion pas vraiment passionnante mais relativement plate. De quoi s’échauffer en douceur. Il faut attendre d’arriver dans la Vallée de l’Yaigne pour se frotter à quelques pentes et descentes caillouteuses par endroit. Après un passage bucolique sur des passerelles, le chemin vous fera circuler entre des petits regroupements de maisons et de fermes plantées de jardins paysagers soignés. Retour ensuite au point de départ. Si vous êtes parti de l’église, la dernière côte vous fera bien suer.

  • Difficulté : pas de grosse difficulté notable, mais au final le parcours fait bien travailler les mollets.
  • Type de séance : pour une sortie d’endurance classique sur des chemins vallonnés.
  • Bon plan ravito : Sur la place de l’église, des commerces de proximité pour trouver de quoi s’hydrater.
  • La course locale : Neveztell Trail (octobre), 8 km, 13km et 22 km.

5. La Forêt de Rennes

Des parcours techniques en plein cœur de la forêt domaniale

Véritable poumon vert de 3000 hectares, la forêt domaniale de Rennes est gérée par l’Office national des forêts. Aux portes de la métropole rennaise, sur le territoire de Liffré, la forêt de Rennes compte de nombreux itinéraires balisés pour les cavaliers, les randonneurs et les vététistes. Des circuits adaptés pour la pratique du trail. Renseignez-vous avant sur les périodes de chasse (d’octobre à février) sur le site de l’Office national des forêts pour ne courir aucun risque. Durant cette période, allez-y plutôt le dimanche, un jour traditionnellement non chassé.

Les suggestions de parcours 

Des centaines de kilomètres de sentiers sont balisés dans la forêt, mieux vaut les suivre pour éviter de se perdre. Le circuit VTT numéro 2 sud mi-forêt (13km et 132 mètres de dénivelé positif) et le numéro 3 Ouest mi-forêt (18km, 156 mètres de D+) offrent de belles possibilités de sorties pour les traileurs.

  • Difficulté : les sentiers parfois étroits ne présentent pas de difficulté majeure, le cadre est vallonné avec peu de dénivelé. En automne et en hiver, les allergiques à la boue passeront leur chemin.
  • Type de séance : sortie longue en forêt.
  • Le bon plan ravito : à Saint-Sulpice-la-Forêt ou à Thorigné-Fouillard, à l’orée de la forêt domaniale, vous trouverez des commerces de proximité.
  • La Course locale : Trail ApirunTour (avril) 12, 22, 32 et 42 kms et le Trail du Porteur d’eau (décembre).

6. Le circuit des deux monts

De courtes montées et descentes en forêt d’Orgères

Toujours au Sud de Rennes, un autre lieu prisé des traileurs permet de travailler un peu les côtes et les descentes. Le circuit des deux monts et du télégraphe est un sentier de randonnée assez varié sur les hauteurs d’Orgères. Au départ du parking, près du cimetière, l’itinéraire balisé de bleu monte par une sente piétonne. La côte, sans être raide, est un peu longuette et fera office d’échauffement avant de bifurquer sur la droite direction la Lande des deux monts (en passant devant les vestiges de l’ancien télégraphe). Au bout de la route, un sentier s’évade et descend droit vers le ruisseau du Refour avant de remonter d’un coup sec. Un segment à refaire plusieurs fois dans les deux sens ! Ensuite, le chemin part sur la gauche pour traverser la route et rejoindre d’autres portions de chemins creux avant de boucler la boucle jusqu’au bourg et au point de départ.

  • Difficulté : pas de grosse technicité, mais quelques courtes montées un peu raides.
  • Type de séance : au niveau de la Lande des deux monts vous pourrez travailler votre vitesse en montée et en descente et récupérer sur le plat. Les plus motivés feront la boucle de plus de 6 kilomètres plusieurs fois.
  • Le bon plan ravito : dans le bourg d’Orgères de quoi se ravitailler avant ou après la sortie.
  • La course locale : la Belle d’Orgères (novembre) 14km ou 24km.

7. Domaine de Tizé

Un terrain de jeu boisé entre Cesson et Thorigné

Juste à côté du manoir de Tizé, repaire du collectif artistique Au Bout du plongeoir, de nombreux sentiers sont appréciés des randonneurs. Près de 30.000 marcheurs passent là chaque année ! Les traileurs y trouvent aussi un terrain de jeu en pleine nature, à deux pas de la ville. Avec la Vilaine en toile de fond et sur l’autre rive, le golf de Cesson.

Suggestion de parcours

Au départ du parking, vous récupérez le chemin qui longe le lotissement avant de filer ensuite dans la forêt entre les talus. Un « single » sinueux et gentiment vallonné s’offre à vous, il suit l’orée de la forêt. Faites une halte pour admirer 3 marronniers remarquables et les bords de la Vilaine. Entre le haut de la forêt et les berges du fleuve, des pentes joueuses vous attendent pour quelques exercices techniques.

  • Difficulté : des sentiers étroits, majoritairement pas trop techniques
  • Type de séance : une bonne sortie trail forestière, ponctuée d’exercices de montées et de descentes.
  • Le bon plan ravito : dans le manoir, le collectif artistique Au Bout du plongeoir dispose d’une petite buvette pour se désaltérer et finir sur une note conviviale.
  • La Course locale : Trail du Porteur d’eau à Thorigné-Fouillard côté forêt de Rennes (décembre), 10 km, 18 km et 27 km.

8. La Vallée de la Seiche

De larges sentiers pour un décrassage nature

La Seiche, affluent de la Vilaine, est longée par un long tunnel de verdure et de charmes apprécié des joggers du dimanche. On y croise des cavaliers, des cyclistes et des promeneurs sur de larges allées qui relient Chartres-de-Bretagne à Noyal-Châtillon-sur-Seiche. Ici pas de dénivelé, ni de difficulté, mais un bon spot pour du running nature. Par temps de fortes chaleurs, le lieu est très ombragé et appréciable. On est au frais, au bord de l’eau. C’est beau.

Suggestion de parcours

Au départ du parc des loisirs de Chartres-de-Bretagne, prenez la direction Pont-Péan. Le chemin suit la piste cyclable avant de bifurquer sur la gauche pour longer la rivière. De grandes lignes droites vous invitent à prendre de la vitesse. Une fois passé sous la quatre voies Rennes-Nantes, vous récupérerez une portion de piste cyclable, avant de la quitter par la droite pour emprunter des chemins de la zone de loisirs des Monts Gaultier de Noyal-Châtillon-sur-Seiche.

Arrivé au bout, plusieurs itinéraires en forêt invitent alors à revenir dans l’autre direction en jouant avec les sentiers alternatifs. Sur quelques portions, les chemins sont parfois humides, gras, voire carrément inondés selon la période de l’année. Au retour, en suivant le balisage du GR39, une variante rejoint le point de départ en longeant des talus plantés de chênes. Un parcours très agréable, champêtre et parfaitement entretenu. A noter, dans le parc de Chartres, des équipements de fitness Airfit, pour faire quelques exercices complémentaires de renforcement musculaire. Les berges de la Seiche offrent d’autres sentiers plus joueurs en direction de Bruz et du Boël (distant de 7km environ). Pour s’y rendre il faut passer du c centre équestre Fénicat. Il s’agit une nouvelle fois du sentier de grande randonnée GR39 avec son balisage rouge et blanc.

  • Difficulté : pas de difficulté, les chemins sont plats, larges et bien entretenus. Attention tout de même en février, les bords de la Seiche sont souvent sous l’eau.
  • Type de séance : pour une sortie récup’ ou des séances de VMA en fractionné sur un terrain meuble et plat.
  • Le bon plan ravito : après l’effort, le réconfort… On vous recommande chaudement les pizzas de chez i Fratelli e la Mamma dans le bourg de Chartres-de-Bretagne.
  • La course locale : les foulées chartraines (septembre), 10 kilomètres.

Vous aimerez aussi…

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email