Temps fort Exporama

Exposition « Pas sommeil »

Quand les artistes explorent la fête dans tous ses états...

« Pas Sommeil », la grande exposition d’Exporama, le programme estival de Rennes consacré à l’art contemporain, explore la fête dans tous ses états. Un itinéraire artistique à découvrir du 11 juin au 18 septembre 2022 dans trois lieux culturels incontournables de la capitale de la Bretagne : le Frac Bretagne, le Musée des beaux-arts et les Champs Libres.

Partager.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Exposition d'art contemporain dans le patio du Musée

Le Grand Soir de la fête c’est maintenant !

Keith Haring, Sans titre
– photo Rennes ville et Métropole – Julien Mignot

Reine de la nuit et Reine de la fête… la capitale bretonne cultive depuis longtemps sa réputation festive. Encore plus après la pandémie qui a privé bon nombre de noctambules de cet espace de liberté où toutes les transgressions (ou presque) sont permises… Dans le cadre du rendez-vous annuel Exporama, consacré chaque été à l’art contemporain, c’est le bon moment pour plonger sans modération dans la fête vue par les artistes avec « Pas sommeil », une thématique qui tombe à pic ! Pour l’explorer jusqu’à plus soif, trois lieux de création se sont associés : le Frac Bretagne (Fonds Régional d’art contemporain), le Musée des beaux-arts et les Champs Libres.

« De la kermesse de village à la rave techno »

Roman Khimei et Yarema Malashchuk, Dedicated to the Youth of the World II

En réunissant toutes les pratiques artistiques, les commissaires ont voulu une exposition « ouverte, festive, poétique, généreuse mais aussi contemplative, revêche et militante ». Une évocation de la fête au sens large « du rassemblement populaire impromptu au dance floor, de la kermesse de village au concert de rock, de la rave techno à la culture queer… »

Une expo qui stimule les 5 sens avec humour

Marc Camille Chaimowicz, Celebration? Realife Revisited – photo Rennes ville et Métropole – Julien Mignot

Au total, une trentaine d’artistes seront exposés dans les trois lieux. Les visiteurs sont invités à composer leur propre parcours à travers les trois lieux en découvrant des photographies, sculptures, installations immersives, vidéos et performances qui font appel aux cinq sens. Un parcours festif dans la ville, bourré d’humour, autour de multiples thématiques : le rassemblement populaire, la danse, la magie de la fête, la revendication sociale et identitaire et les lendemains qui déchantent.

Les artistes exposés dans le cadre de « Pas sommeil »

Tony Regazzoni, Blue (Da ba dee)
– Rennes ville et Métropole – Julien Mignot

Marina Abramović, Boris Achour, Diane Arbus, Davide Balula, Marc-Camille Chaimowicz, Clément Cogitore, Zuzanna Czebatul, Edith Dekyndt, Rineke Dijkstra, Sylvie Fleury, Ceal Floyer, John Giorno, Nan Goldin, Dominique Gonzalez-Foerster, Andreas Gursky, Keith Haring, Julie Hascoët, William Kentridge, Yarema Malashchuk & Roman Khimei, Bernhard Martin, Jean-François Monier, Tania Mouraud, Mark Neville, Vincent Olinet, Christodoulos Panayiotou, Cécile Paris, Tony Regazzoni, Delphine Reist, Georgina Starr, Agnès Varda, Piotr Uklański, Bárbara Wargner & Benjamin de Burca, Gillian Wearing.

Informations pratiques

  • Pas sommeil, la fête dans tous ses états, du 11 juin au 18 septembre 2022 à Rennes au Musée des beaux-arts, Frac Bretagne et aux Champs Libres. Pass pour les trois expositions ou billet unique pour un lieu. Gratuit pour les moins de 26 ans. Billetterie sur pas-sommeil-rennes.fr
  • Tarifs : Billet d’entrée pour les 3 lieux Tarif plein : 9 € Tarif réduit : 4 € (groupes + de 10 adultes) Gratuité : -26 ans, titulaires dispositif Sortir!, demandeurs d’emploi, étudiants.
  • Horaires :
    Musée des beaux-arts de Rennes, 20 quai Émile Zola. Ouvert du mardi au vendredi 10h – 17h ainsi que les samedi et dimanche, 10h – 18h. Fermé le lundi. Nocturne jusque 22h les mercredis 15 juin, 6 juillet, 3 août et 7 septembre.
    Les Champs Libres, 10 cours des Alliés. Ouvert du mardi au vendredi 13h – 19h ainsi que les samedi et dimanche, 14h – 19h. Fermé le lundi.
    Frac Bretagne, 19 rue André Mussat. Ouvert du mardi au dimanche 12h – 19h. Fermé le lundi.

Programmation associée

Pour prolonger l’expérience, l’exposition Pas sommeil s’associe à plusieurs événements festifs sur le territoire.

  • Chaque premier mercredi du mois, en juillet, août et septembre, le Musée des beaux-arts vous invite pour une nocturne jusque 22h autour de l’exposition Pas sommeil ! Mercredi 3 août : visites guidées gratuites (18h30 et 20h30), projection du film « Les Indes galantes » sur la recréation version hip-hop du ballet-opéra de Rameau (20h). Mercredi 7 septembre : visites guidées gratuites (18h30 et 20h30), battle de danse dans le patio en partenariat avec la Compagnie Primitif, projection du film « Les Indes galantes » sur la recréation version hip-hop du ballet-opéra de Rameau (20h).
  • Du 9 au 12 juin : Festival Big Love. Un grand week-end de fêtes aux couleurs  électro, entre clubs et jardins, qui investira  plusieurs lieux de l’exposition, avec notamment, en préambule, le concert Sequenza de Chloé et Vassilena Serafimova aux Champs Libres (9 juin) et des DJ sets au Musée des Beaux-Arts (11 juin) et au Frac Bretagne (12 juin). 
  • Juillet-Août : projections en plein air. L’association Clair Obscur entraînera cet été les publics des quartiers rennais autour d’une dizaine de projections en plein air pour une célébration de toutes les fêtes au cinéma !
  • 2 et 3 juillet : Marching Band Roazhon Project. Un projet de Frédéric Nauzyciel, au croisement des cultures marching, baroque, bretonne et voguing, en déambulation autour des Champs Libres, du Musée des beaux-arts et du Frac Bretagne, en partenariat avec le Théâtre National de Bretagne.
  • Du 6 juillet au 27 août : Projections monumentales sur le Parlement de Bretagne. Projections de Spectaculaires -allumeurs d’images- sur le thème de la fête, à 23h en juillet et à 22h30 en août.
  • 17 septembre : Fête raï. En partenariat avec La Criée, Centre d’art contemporain. Avec la performance Mon anthologie du raï de Katia Kameli, un concert de Sofiane Saidi et Acid Arab en DJ set. 
  • 17 et 18 septembre : Journées européennes du patrimoine. Au Musée des beaux-arts, nocturnes jusqu’à 22h les mercredis 15 juin, 6 juillet, 3 août et 7 septembre. Au programme : des animations gratuites, des performances, et la projection à 20h du film de Philippe Béziat « Les Indes galantes », qui fait dialoguer chant lyrique et danse hip-hop pour réinventer l’opéra de Rameau.

Autour d'Exporama

Les
temps forts.

Exporama et tous les incontournables

À partir
de 19,90€.

Inclus : Bus & métro illimité + Exposition « Pas sommeil » + Balade en bateau électrique + Visites guidées + Atelier dégustation + Musées & expos + Nombreuses remises/