Dans le parc du Thabor

Les 28 parcs et jardins de Rennes

La liste des jardins et parcs rennais, du plus grand au plus petit

Rennes est une ville verte. Avec 860 hectares d’espaces verts, soit 17% de la ville, la capitale de la Bretagne compte de nombreux parcs et jardins. Près d’une trentaine au total, autant de lieux pour prendre un bon bol d’air et de verdure. Des jardins où on peut aussi s’amuser, se restaurer, faire du sport et observer de nombreuses essences d’arbres. Panorama des parcs et jardins rennais, du plus grand au plus petit.

A Rennes, on est jamais loin d’un espace vert…


1. Le Parc des Gayeulles – 100 hectares

« Le Central Park rennais » est un immense terrain de jeu pour les sportifs, les familles, les adeptes de marche nordique et les amoureux de verdure. C’est tout simplement le plus grand de la ville, celui où on peut pratiquer le plus d’activité. Accrobranche, ferme pédagogique, piscine, patinoire, équipements sportifs… il y a de quoi faire. Des espaces de pique-nique et les barbecues en libre-service en font aussi un lieu de convivialité pour tous les habitants du quartier.


2. Les Prairies Saint-Martin – 30 hectares

Aménagées en 2019 entre le Canal Saint-Martin et un bras naturel de la rivière Ille, les Prairies forment à la fois un espace de respiration pour les citadins et un ilot de fraîcheur bienvenu l’été. Un réservoir de nature et de biodiversité, un espace de détente et de sports avec une drôle de butte des loisirs… Les prairies sont un paradis pour les promeneurs et joggeurs, à seulement deux pas du centre. Jouer au palet, à la pétanque, pique-niquer, observer les oiseaux, escalader les structures de jeu, il y a toujours une bonne raison d’aller aux prairies.


3. Parc de Bréquigny – 20 hectares

L’immense parc de Bréquigny mérite d’être connu : pour ses arbres remarquables, sa zone marécageuse et ses chemins et ponts qui serpentent sur 20 hectares entre le quartier du Blosne et la rocade. Un poumon vert du sud de la ville apprécié des familles, pour son aire de jeu et sa pataugeoire où les enfants viennent se rafraichir et s’amuser en été. En vous promenant vous passerez vous pourrez aussi y voir l’œuvre Ghada Amer, « il était une fois dans un pays lointain ».


4. La coulée verte – 15 hectares

L’origine de la coulée verte est une drôle d’histoire. Le projet initial, dans les années 1980, était d’y faire une route pénétrante pour amener la circulation automobile vers le centre de la ville depuis la rocade nord. Face à la fronde des riverains, c’est finalement une coulée verte qui est aménagée pour le plus grand bonheur des runners. En la suivant depuis les quartiers de Maurepas-Patton, vous arriverez directement sur les prairies Saint-Martin.


5. Le parc du Thabor – 11 hectares

Le « Prince des jardins » porte bien son nom, car c’est l’un des plus séduisants de France. Classé jardin remarquable, le Thabor abrite sur plus de 10 hectares, sur le point le plus haut de la ville, des jardins à la française, un parc à l’anglaise, une roseraie aux mille parfums, une volière, une ferme, des jets d’eaux, une cascade, des curiosités botaniques et des sculptures, des jeux pour enfants, un manège, un bar-restaurant, un théâtre de verdure… Il y a toujours une bonne raison d’y aller en toutes saisons, pour se promener, flâner, boire un verre ou assister à un concert.


6. Le Parc de Beauregard – 9 hectares

Parc Beauregard - Rennes
Julien Mignot

Le parc de Beauregard l’un des parcs créés les plus récemment, son aménagement avec une succession de terrasses fait référence à la course du soleil et a été imaginé par l’artiste David Boeno. Situé dans un quartier résidentiel il trouve son prolongement avec les alignements du XXIème siècle d’Aurélie Nemours et le Frac Bretagne, monumental monolithe de verre noir dédié à l’art contemporain et dessiné par l’architecte Odile Decq.


7. Parc du Landry – 8 hectares

La campagne en pleine ville, c’est l’impression qu’on a quand on traverse le parc du Landry. Avec des arbres fruitiers dont on peut cueillir librement les fruits, et aucun bruit de tondeuse, puisqu’elles sont remplacées par des moutons dans le cadre d’un projet d’éco-pâturage. Les espaces ludiques (terrain de basket, tables de ping-pong, structures de jeu) font le bonheur des petits et toutes les générations du quartier de la Poterie s’y retrouvent pour profiter de ce poumon vert tout en longueur.


8. Parc de Maurepas – 6,5 hectares

Le parc de Maurepas
Destination Rennes – Franck Hamon

A proximité de l’immense parc des Gayeulles, le parc de Maurepas n’est pas le plus connu. Son aménagement ne date pourtant pas d’hier. Créé à la fin des années 1930, le parc a quelques aménagements originaux, comme la pergola Art deco sur laquelle grimpent des rosiers ou sa piste cyclable de 300 mètres avec feu tricolore et signalisations miniatures pour s’entraîner à circuler à vélo et s’initier au code de la route en toute sécurité. Et le saviez-vous ? Contrairement à ce que son nom laisse entendre, il n’est pas situé dans le quartier de Maurepas, mais dans celui de Jeanne d’Arc.


9. Parc de Villejean – 5 hectares

C’est le seul parc de la ville qui se trouve à l’extérieur de la rocade, il fait le lien entre le quartier de Villejean et la campagne environnante, grâce au passage souterrain du Rouergue. Avec de grandes pelouses, une mare, des aires de jeux pour enfants, un parcours santé, des barbecues et tables de pique-nique, c’est un parc apprécié des habitants qui viennent y prendre l’air.


10. Parc des Hautes-Ourmes – 4,5 hectares

Surnommé « le Bois des Allemands » pendant l’Occupation, ce parc très boisé a été aménagé dans les années 1970 en conservant le millier d’arbres qui entourent une grande clairière. Avec notamment de beaux chênes typiques du paysage de bocage. Sur place c’est le domaine des enfants : pataugeoire, toboggan, bac à sable…


11. Parc du Berry – 4,5 hectares

Un parc urbain dédié au sport et à la détente avec des aménagements pour jouer ou foot ou au basket sur des pelouses synthétiques. Des terrains de pétanques, des brumisateurs et des jeux pour enfants, avec quelques sculptures géantes complètent l’aménagement récent de ce parc qui date de 2009-2010.


12. Plages de Baud – 4 hectares

Les plages de Baud
Destination Rennes – Franck Hamon

Les plages urbaines de Baud ont poussé en même temps que le nouveau quartier de Baud-Chardonnet. Le long de deck en bois et de berges naturelles, on profite de la vue sur la Vilaine, de grandes pelouses et aménagements invitent au farniente : transat et hamac en bois, tables de pique-nique, barbecue, une paillotte (Flash)… c’est un peu l’ambiance vacance au bord de l’eau toute l’année. Une cale permet de prendre le départ pour des aventures nautiques et une nouvelle passerelle fait le lien avec l’autre rive. Les plages de Baud jouent aussi un rôle de tampon pour le fleuve, le parc est en partie inondable.


13. Parc Oberthür – 3,5 hectares

Sans doute le parc le plus zen et le plus chic avec la Villa Oberthür autour de laquelle il a été imaginé par les frères Bülher. C’est d’ailleurs ce parc commandé par le célèbre imprimeur rennais qui a été source d’inspiration pour celui du Thabor. On peut y voir de nombreuses essences rares d’arbres centenaires, un étang, des sculptures. Un peu moins fréquenté que le parc du Thabor situé non loin de là, on pourrait y passer des heures à bouquiner.


14. Parc Saint-Cyr – 3 hectares

Ancien domaine religieux, le parc Saint-Cyr est un écrin de verdure caché derrière de hauts murs de schiste rouge. Entouré par le théâtre de la Paillette, une résidence étudiante et une maison de retraite, c’est un havre de paix avec des jardins partagés, des pelouses, une aire de jeu et des tables de pique-nique.


15. Parc des Tanneurs – 2,5 hectares

parc-tanneurs-rennes-3798

Ce vallon discret et arboré mène tout droit vers les Prairies Saint-Martin, le canal et l’Ille. Il est peuplé d’arbres de grande taille, des séquoias, des châtaigniers… Très ombragé, il a un fort dénivelé et à l’entrée, surplombant ce havre de verdure, se dresse une belle villa habitée autrefois par une famille de tanneurs. D’où son nom.


16. Parc de Sibiu – 2,2 hectares

Le Parc de Sibiu, en plein quartier de la Bellangerais n’a pas eu toujours bonne réputation. Il présente pour tant un certain intérêt écologique avec une zone humide, des haies bocagères et des talus typiques du paysage breton et de l’Ouest de la France.


17. Parc de la Tauvrais – 2 hectares

Un parc boisé proche de la rocade et de la Porte de Maurepas, l’un des quartiers populaires de la ville. Il voisine le Parc de Sibiu. Sur place, quelques jeux pour enfants.


18. Parc Marc Sangnier – 2 hectares

Ambiance champêtre dans ce parc vallonné et ombragé du quartier résidentiel Francisco Ferrer. C’est une particularité de cette zone d’habitations du Sud de Rennes, de nombreux petits jardins ponctuent le quartier, comme le jardin Gérard Philippe qui se trouve à quelques pas du parc Marc Sangnier.


19. Square de la Touche – 1,5 hectares

Bien caché derrière les immeubles de Bourg l’Evêque, le Square de la Touche a été créé dans les années 1930 pour mettre un peu de verdure dans ce qui était alors un grand quartier ouvrier. Aujourd’hui ce sont les étudiants qui l’arpentent le plus en raison de la proximité des campus. Le square a aussi accueilli une belle édition du festival electro Big Love.


20. Square Guy Houist – 1 hectare

Peu de Rennais connaissent ce square qui ne manque pas de cachet. Au pied des tours des Horizons, il est bordé par la Vilaine et un ensemble architectural composé de plusieurs arches intrigue : il s’agit de vestiges d’un ancien couvent détruit lors de l’aménagement du quartier du Colombier qui ont été posés là, sans qu’on sache trop bien pourquoi. Mais ça vaut le coup d’œil !


21. Square de Villeneuve – 1 hectare

Destination Rennes – Thomas Crabot

Dans le quartier du Sacré Cœurs, voici un havre de paix méconnu. Un petit jardin, dessiné par l’architecte Emmanuel le Ray, à qui on doit de nombreux autres monuments comme la Salle de la Cité, la Piscine Saint-Georges et le Panthéon rennais. Le square compte de nombreux arbres identifiables facilement grâce à de petits écriteaux. En plein milieu, la maison du jardinier en briques au style « balnéaire » ajoute au charme de ce square.


22. Terrasses du Vertugadin – 1 hectare

Le festival Transat en ville

Face aux plages de Baud, les terrasses du Vertugadin ont été aménagée il y a quelques années en bordure de Vilaine. Des pelouses aménagées en forme d’amphithéâtre qui font le lien entre la promenade des Bonnets Rouges qui permet de rejoindre le centre, et la promenade Marguerite Yourcenar, qui longe le fleuve en direction de Cesson-Sévigné.


23. Square Hyacinthe Lorette – 0,5 hectare

Square Hyacinte Lorette
© Destination Rennes / Julien Mignot

Le long des remparts et au pied de la tour Duchesne, entre la rue Nantaise et la rue de la Monnaie, ce petit square verdoyant est un peu hors du temps. Juste derrière la Croix de la Mission, on y pique volontiers une petite sieste pendant la belle saison. Bientôt, il sera relié à la promenade des remparts qui longera les remparts médiévaux et les Portes Mordelaises.


24. Square de la Motte – 0,5 hectare

Un petit square, au cœur du « Contour de la Motte », le quartier où sont concentrés les pouvoirs et les monuments officiels comme la préfecture de Région, installée dans l’Hôtel de Ruberso. Situé entre le Thabor et la piscine Saint-Georges, le square est entouré d’autres hôtels particuliers remarquables : l’hôtel de Courcy, siège des assemblées régionales, l’hôtel de Cuillé ou encore l’Hôtel Marboeuf qui est désormais un lieu dédié à l’innovation des entreprises : l’Eclozr.


25. Jardin Saint-Georges – 0,5 hectare

Un magnifique exemple de l’art des jardins à la française, avec en toile de fond, le Palais Saint-Georges qui date de 1670. A partir du printemps, ses parterres fleuris en mettent plein la vue, les bancs invitent à la contemplation. Au cœur du parc trône une sculpture monumentale en bronze : c’est le Magicien de l’artiste Jean-Michel Sanejouand.


26. Jardin Jean Guy – 0,5 hectare

L’ancien jardin d’un hôtel particulier offre un lieu de promenade tranquille au pied du Mabilais, symbole de l’économie numérique rennaise et de son riche passé autour des innovations dans le domaine des télécoms. Ce petit jardin, avec quelques jeux pour enfants, a un autre voisin célèbre : l’Association des Trans Musicales qui travaille là toute l’année pour concocter la programmation du plus célèbre festival rennais.


27. Jardin de la Confluence – 0,3 hectare

Dans la lignée du réaménagement du Mail François Mitterrand, le jardin de la Confluence symbolise parfaitement la ville de Rennes dont le nom antique, « Condate », signifie justement confluence. C’est là où la rivière Ille rejoint le fleuve Vilaine. Le lieu est très prisé des jeunes qui viennent le soir y pique-niquer en admirant le coucher du soleil.


28. Square des Français Libres – 0,26 hectare

Sans doute le plus petit espace vert de Rennes… Au coeur du quartier EuroRennes, il a conservé, grâce à son réaménagement en 2017, le charme des squares de quartiers où toutes les générations se croisent autour d’une aire de jeux, d’un espace potager et de jardinage.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email