OKLM sur le mail

Le mail François Mitterrand

Les Champs-Elysées rennais ont des airs de ramblas

Depuis son réaménagement en 2015, le mail François Mitterrand est rapidement devenu un haut-lieu de la convivialité à la rennaise, bordé de nouveaux bars et restaurants avec leurs terrasses bondées. Allez faire un tour sur le Mail pour prendre le pouls de la ville dans cette artère animée depuis le XVIIème siècle qui portait alors le nom de « Mail des Champs-Elysées ».

Le nouveau quartier branché

La terrasse de la piste
© Destination Rennes / Franck Hamon

Bienvenue sur le Mail ! Autrefois connu sous le nom de « Promenade du Mail » avant d’être rebaptisé du nom de l’ancien Président de la République français, le 1er avril 1996, le mail rennais a vu le jour en 1677 (lire plus bas) sous l’appellation mythologique de « mail des Champs Elysées ». Depuis quelques années, il est redevenu ce lieu où on vient « goûter un repos bien mérité » entre gens de bonne compagnie. Un nouveau quartier branché, vite devenu incontournable pour bruncher, ou boire un verre le soir et le week-end avant de partir à vélo avec des produits bios pour le pique-nique, vers d’autres horizons cyclables en direction du soleil couchant, comme un cow-boy solidaire.

« Il n’y a que le mail qui m’aille » est le nouvel adage rennais. C’est désormais le lieu de tous les rendez-vous. Et si vous êtes de passage à Rennes, vous auriez bien tort de ne pas aller faire un tour sur le mail, nouveau centre névralgique à proximité de la confluence, la source antique du nom de Rennes. Pour s’y rendre, rien de plus facile : depuis les quais et la place de la République, on aperçoit Cap Mail, le paquebot dessiné par Jean Nouvel, là où commence la promenade qui s’étire jusqu’au jardin de la confluence…

Des ramblas à la confluence de la ville

L’après-midi c’est un axe arboré de près de 700 mètres, ponctué de platanes, de cèdres du Liban et de « folies » qui offrent des lieux de pause ombragés. Quand le soleil breton sait se montrer généreux, on se croirait presque sur une place méridionale. D’autant que le midi, et encore plus à l’heure de l’apéro, les terrasses et les verres se remplissent à vue d’œil. On sort le jeu de palet, on dégaine le Mölkky, pour passer un bon moment entre amis jusqu’au bout de la nuit.

Pour boire un verre, bruncher ou manger en terrasse

La terrasse des Grands Gamins
© Destination Rennes / Franck Hamon

Le mail François Mitterrand s’apprécie en terrasse : entre les Grands Gamins, Oh My Biche, la Cabane, la Piste et l’Echappée, on a l’embarras du choix. De grandes tablées sont installées sous les arbres et devant les façades colorées. N’hésitez pas à les partager avec des inconnus. Ça se passe comme ça en Bretagne.

Dans les assiettes, on recommande les accras et les tapas de l’Echappée (les mêmes que ceux du bar le Hibou et du Saint-Germain), à commander au comptoir avant d’aller sur la terrasse ou dans la salle voisine de la Piste gérée par la même équipe. Un peu plus vers l’est, les Grands Gamins est l’une des cantines bistrotière du coin les plus sympas, l’une des premières à avoir donné le ton du nouveau mail. « Convivialité et bonne humeur », c’est leur credo à toute heure. Le brunch du week-end est très prisé et il vaut mieux réserver ou arriver tôt. Encore un peu plus haut, le Oh My Biche est aussi une belle adresse, un coffee-shop qui propose de savoureux grilled cheeses et des plats de saison à prix raisonnables.

Plein de nouvelles adresses

De l’autre côté du Mail, si vous cherchez une cantine saine et gourmande, ne passez pas à côté de My Bouvier, le salon de thé, boulangerie et snack de Thierry Bouvier, installé dans un lumineux « atelier contemporain » au style loft. Dernière adresse à avoir ouvert ses portes sur le Mail en juin 2018, la Cabane ajoute une touche ibérique aux « ramblas rennais ». Un nouveau restaurant / bar à tapas installé dans une maison à la façade verte aux airs de case créole. En terrasse, sur des tables tonneaux, ou à l’intérieur dans une salle haute de plafond avec une agréable mezzanine, on profite d’une ambiance « bodega » : tapas, bières basques et espagnoles : tout y est. Avec une carte de restauration et un service en continu de midi à 23h du jeudi au dimanche.

  • Les Grands Gamins, café-cantine, afterwork, brunch, 40 mail François Mitterrand https://lesgrandsgamins.fr Tél. : 0223258911
  • La Piste, débit de boisson, 68 Mail François Mitterrand. Tél. : 0257215399
  • L’Echappée, comptoir street-food, 68 Mail François Mitterrand
  • M Bouvier, salon de thé, boulangerie et snack, 89 B Mail François Mitterrand http://mythierrybouvier.fr Tél. : 0299690000
  • Oh My Biche, coffee shop, 18 Mail François Mitterrand. Tél. : 0982286636
  • La cabane, bodega et bar à tapas 12 Mail François Mitterrand. Tél. : 0299689389

Pour faire le plein de produits bios et de bonnes affaires

Les puces de Rennes sur le mail
Les puces de Rennes sur le mail © Destination Rennes / Bruno Mazodier

Le Mail n’est pas juste un lieu pour faire la fête ou passer du bon temps au comptoir. On y trouve de bonnes adresses pour faire le plein de produits régionaux et locaux, de la bière locale mais pas seulement. Direction d’abord le marché bio du Mail, qui s’installe chaque mercredi après-midi. Une vingtaine de producteurs venus d’Ille-et-Vilaine et d’autres départements bretons proposent de 15h à 20h sur leurs étals, du pain, des fruits et légumes, des crêpes et galettes, des boissons, des volailles… De quoi faire des emplettes pour un pique-nique garanti bio et local.

Le deuxième dimanche de chaque mois, de 9h à 18h, les Puces de Rennes accueillent les chineurs au début du mail : le rendez-vous des brocanteurs et des bouquinistes pour trouver mobilier, fripes et déco vintage pour pas cher. Autre adresse gourmande à connaître : le Coin mousse, une cave à bière pour déguster (avec modération bien sûr), une sélection de craft-beers made in France. Un peu plus loin à côté des Grands Gamins, l’épicerie du Mail propose elle aussi un large choix de bières bretonnes, du vin et des produits frais de grande qualité. Comme au Coin Mousse, on peut s’installer en terrasse pour la dégustation. Car la Bretagne est aussi une destination d’oenotourisme !

  • Marché bio du Mail, chaque mercredi après-midi, de 15h à 20h
  • Les puces de Rennes, chaque deuxième dimanche du mois de 9h à 18h
  • Le Coin Mousse, 4 Mail François Mitterrand. Tél. : 02 23 46 18 71
  • L’Epicerie du Mail, 36 Mail, François Mitterrand https://lepiceriedumail.fr/

Un vaste terrain de jeux

Jouer au palet sur le mail
©Destination Rennes / Franck Hamon

Le Mail a retrouvé sa vocation d’origine : un espace de jeu. La plupart des établissements laissent à disposition des jeux de palets bretons, le passe-temps favori des rennais. Une planche, des palets, un peu d’agilité et d’entraînement… n’hésitez pas à demander aux locaux de vous expliquer les subtilités des règles palet. Vous allez vite y prendre goût. Comme dans le sud de la France avec la pétanque, le palet est surtout un prétexte pour se retrouver et passer un bon moment en famille ou entre copains. Pour les enfants, des zones de gazon synthétique ou une petite aire de jeux avec balançoires et toboggans permettent de s’amuser presque autant que les parents.

Tout au bout du mail, d’autres jeux vous attendent au Warp Zone, emblématique bar e-sport pour les amateurs de rétrogaming, de jeux en ligne ou de bornes arcade. Un bar à cocktails ouvert à tous, qui a comme autre avantage d’être particulièrement bien exposé au coucher du soleil, pendant la belle saison.

Théâtre de festivals et d’événements conviviaux

Dominoes sur le mail
Dominoes sur le mail © Destination Rennes / Nicolas Joubard

Le Mail est le théâtre de nombreux événements participatifs et les festivals investissent souvent ses espaces. Le festival de théâtre les Fleurs du Mail le met en scène au mois de juin, l’équipe des Tombées de la Nuit adore y proposer des happenings, notamment  depuis Dominoes en 2015. Pendant la fête de la musique, le 21 juin, on s’y presse autour des scènes de musiques actuelles. En avril, c’est le point de départ et d’arrivée du Trail urbain de Rennes. Même en hiver on s’y réchauffe au marché de Noël et on prend de la hauteur sur la Grande Roue pour profiter d’une vue imprenable et inédite sur la ville. En Février, le festival Urbaines la transforme en stade pour les sports sur asphalte et toute l’année, d’autres sportifs occupent les lieux. Toute l’année le mail vit et s’anime avec des concerts dans les bars, des soirées à thème et des événements culturels.

Marché de Noël sur le mail à Rennes
Marché de Noël sur le mail à Rennes

Et si on se faisait mal sur le mail ?

street workout sur le mail
Street workout sur le mail© Destination Rennes / Nicolas Joubard

Le street workout, ça vous parle ? Cette activité sportive à pratiquer dans la rue est de plus en plus tendance. Au milieu du mail, des structures de crossfit sont à disposition. Les séries de tractions, pompes et burpees ne seront pas de trop pour éliminer toutes les calories ingurgitées en terrasse. Pour les amateurs de fractionné, des pistes d’athlé sont dessinées sur le sol avec différentes distances pour sprinter et s’échauffer, avant de partir le long du chemin de halage pour un run au bord de l’eau. « No pain, no gain » : on aime aussi se faire un peu mal sur le mail !

Et si vous voulez vous faire du bien après tous ces exercices, rendez-vous chez Kerfit un studio de bien-être et de remise en forme qui propose des massages et des activités sportives un peu plus douces (yoga aérien, pilate…). Une nouvelle salle bien à l’abri dans une cour tranquille. Enfin si vous êtes à la recherche d’une salle de sport traditionnelle lors de votre séjour à Rennes il y a aussi une salle Elancia sur le mail. 

Tramway sur le mail à Rennes

l’origine du Mail : une promenade arborée

Le terme de « mail » désigne en France une promenade arborée dont le nom vient d’un jeu très en vogue au XVIIème siècle, une sorte d’ancêtre du polo. A Rennes, son premier aménagement date de cette période : en 1677, le Duc de Chaulnes décide de tracer une longue voie plantée d’arbres pas vraiment pour pratiquer ce sport mais surtout pour créer un lieu de balade réservé aux élites parlementaires. Le mail rennais s’appelle alors « Mail des Champs-Elysées », en référence au lieu voisin où se trouvaient un espace planté et les écuries du duc. Le mail de l’époque était fermé la nuit par un pont-levis. « Les mails étaient avant tout des lieux de promenade où on venait se montrer et parader, celui de Rennes avait aussi une dimension politique : c’était une impasse orientée vers l’Ouest et le soleil couchant. Symboliquement, c’était une manière de transcrire dans l’aménagement la volonté de développer la Bretagne à partir de Renneset de faire rayonner les décisions du roi jusqu’au bout du monde » raconte Gilles Brohan Responsable du service Patrimoine de l’Office de tourisme.

Au XIXème, l’impasse devient un axe de circulation

Par la suite le mail est réaménagé et devient moins élitiste, « au XVIIIème siècle on y replante des arbres et on le double de canaux pour drainer la Vilaine » ajoute Gilles Brohan. Pendant le XIXème siècle le mail accueille des événements festifs, des banquets patriotiques et une foire d’été, pendant de la foire d’hiver du champs de mars, s’y déroule.

Le tournant dans la vocation du Mail a lieu en 1840. Parallèlement aux travaux d’aménagement du canal d’Ille-et-Rance et à la déviation du cours de la Vilaine, le mail devient un axe de circulation traversé par la route Paris-Brest. De nombreux garages et activités industrielles s’y installent, le lieu perd son calme et son charme. Une gare des tramways d’Ille-et-Vilaine est même construite sur la place de la Mission. A l’ère du tout-voiture de l’après-guerre, il est envahi par un triste parking à ciel ouvert avant de retrouver sa fonction initiale en 2015 : une promenade ombragée qui fait la part belle aux piétons et aux cyclistes, où il fait bon flâner, faire son marché ou boire un verre en terrasse.

Un mix architectural entre l’ancien et le moderne

Cap Mail à Rennes
Cap Mail à Rennes © Destination Rennes / Julien Mignot

Le mail est un bon reflet de la variété du patrimoine rennais mélangeant différents styles et différentes époques. Si les abords de la promenade ont été bâtis tardivement, et que de nombreux immeubles récents ont remplacé les vieilles maisons, il reste quelques curiosités architecturales à observer pour peu qu’on lève un peu les yeux. A commencer par le début du mail, près de l’écluse qui s’ouvre vers le canal d’Ille-et-Rance. Observez la petite maison éclusière de l’autre côté, elle rappelle la présence de l’ancien port. Juste derrière, un autre bateau s’élève : Cap Mail, le paquebot de luxe dessiné par les ateliers Jean Nouvel, avec ses grandes verrières et son mur végétal côté rivière.

Art déco, céramique et architectures atypiques

En face de cet élément architectural contemporain, au numéro 8, une drôle de maison rose attire le regard. Sur l’arcade une agrafe sculptée, avec un fer-à-cheval, des pinces et un marteau, signale sans doute la présence d’un ancien maréchal-ferrant installé lorsque le mail est devenu un axe de circulation vers Brest au XIXème siècle. Un peu plus loin du même côté, au 48, un immeuble des années 60 épouse l’angle avec une façade arrondie. En face, un nouvel immeuble reprend cette même courbe. Au numéro 52, l’immeuble des années 30 a conservé ses balcons Art Déco, un style qu’on retrouve un peu partout dans la ville. Au 54, la maison qui fait l’angle avec la rue Coulabin est ornée de céramiques colorées au niveau de la corniche. Traversez, la rue pour faire face au numéro 56, un immeuble des années 30 où se trouvait autrefois une manufacture de chemises.

Au numéro 68, on remonte un peu plus le temps avec une traditionnelle maison des années 20 décorée de briques et de céramiques. Impossible de la louper, c’est là que le bar La Piste s’est installé. La fresque du graphiste Maxime le Clanche et de l’atelier Vandale, représentant un cycliste, est un clin d’œil au nom du bar et à la piste cyclable.

Non loin de là, côté impair, une drôle d’architecture s’élève à la pointe du mail. L’immeuble de 3 étages au design atypique, dessiné par les architectes Barré-Lambot, a reçu un prix, mais le restaurant pour qui il avait été construit a fermé ses portes depuis. En restant de ce côté du mail revenez sur vos pas en contemplant au numéro 91 l’entrée d’une grande maison avec une double arcade et des chapiteaux. Il s’agit d’une copie d’une maison lilloise datant de 1912.

Après ces petites découvertes étonnantes c’est le moment de profiter du Mail et de se poser, sur un banc ou sous une des folies installées en 2015. Des ombrières composées d’une résille, de drôle de feuilles nervurées, en maille de cuivre tressée, œuvre de l’artiste Stéphanie Buttier. 

Vous voilà comme chez vous sur le mail !

Cap Mail à Rennes
Cap Mail à Rennes © Destination Rennes / Julien Mignot
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email