Disiz la Peste

Trans Musicales 2018

18 groupes à voir absolument aux Trans Musicales 2018

Plus de 80 groupes et artistes sont programmés à la 40ème édition des Rencontres Trans Musicales de Rennes du 5 au 9 décembre 2018. La plupart sont encore inconnus, mais leur passage aux Trans devrait faire du bruit… Embarquement dans une tempête de sons avec 18 groupes et musiciens à ne pas rater en 2018.

Découvertes et têtes d’affiches

1. Aloïse Sauvage  (Electro Hip hop)

Actrice révélée par le film120 battements par minute, Aloïse Sauvage est aussi musicienne, rappeuse et artiste circassienne. En résidence à l’Aire Libre dans le cadre de la 40ème édition, elle vient livrer une création qui va réchauffer l’hiver breton.

  • Du mercredi 5 au dimanche 9 décembre à l’Aire Libre

2. Arp Frique (Disco Synth Funk)

Ce projet néerlandais remonte aux sources africaines de la disco en mélangeant le funana du Cap Vert avec des ambiances latines et des synthés psychédéliques. Bienvenue dans un monde coloré et tropical !

  • Samedi 8 décembre Hall 8 du Parc Expo (de 00h00 à 1h)

3. Black Pumas (soul)

Chaque année les Trans invitent des trouvailles soul exceptionnelles. Les Texans de Black Pumas ne font pas exception avec une grande voix soul portée par un sextet dont les prestations scéniques font de plus en plus parler.

  • Jeudi 6 décembre Hall 3 du Parc Expo (de 23h50 à 00h50)

4. Bodega (Indie rock post-punk)

Une des révélations post-punk attendue cette année : les New-Yorkais de Bodega rassemblent dans des morceaux de moins de deux minutes toute l’énergie rock de la Grosse Pomme.

  • Samedi 8 décembre Hall 3 du Parc Expo (de 23h05 à 00h05)

5. Bruno Belissimo (Italo Disco)

Avec cet italo-canadien, la Greenroom va résonner d’un accent latin. Pour tous ceux qui aiment triper sur la disco, la house et la nu-disco…

  • Vendredi 7 décembre Hall 4 Greenroom du Parc Expo (de 23h à 00h00)

6. Cyril Cyril (chanson pop expérimentale)

Dans le cadre de focus « Suisse », les Trans invitent chaque année des talents helvètes. Cyril Cyril, duo composé de Cyril Bondi et Cyril Yeterian, viendra jouer la carte iconoclaste à l’Ubu.

  • Vendredi 7 décembre à l’Ubu (de 16h30 à 17h15) – Gratuit

7. Disiz La Peste (electro hip-hop)

C’est sans doute la tête d’affiche des Trans 2018, en tout cas l’artiste le plus connu dans la programmation : le rappeur creuse un nouveau sillon electro dans le hip hop avec un nouvel opus monstrueux, baptisé Disizilla.

  • Jeudi 6 décembre hall 8 au Parc Expo (de 22h30 à 23h30)

Surprises et révélations

Le groupe Underground System lors des Trans musicales 2018
© Underground System

8. Fleuves (electro jazz musiques bretonnes)

Un vent nouveau souffle sur la musique bretonne : après le rap breton de Krismenn entendu lors de l’édition 2017, Fleuves apport un flot actuel mâtiné de jazz sur la bande-son des fest-noz.

  • Samedi 8 décembre à l’Etage – gratuit

9. Komodo (pop rock)

Le rock psychédélique de Komodo surfe sur toutes les latitudes et les influences : ragga indien, surf rock, desert blues, pop sixties. Embarquement immédiat !

  • Vendredi 7 décembre hall 3 au Parc Expo (de 00h45 à 1h45)

10. Pongo (Afropop Kuduro progressif)

Projet solo de la chanteuse angolaise Pongo, le kuduro est un savant mélange d’electro, d’afro pop et de rythmes traditionnels angolais.

  • Jeudi 6 décembre hall 8 du Parc Expo (de 00h30 à 1h20)

11. Saodaj’ (Maloya)

Les Trans musicales sont connectées de longue date avec les musiques de l’île de la Réunion. Le maloya de Saodaj’ est une invitation au voyage vers « l’ile intense », un blues créole pour entrer en transe.

  • Samedi 8 décembre à l’Etage – gratuit

12. The Nagash Ensemble (classique)

Plutôt habitué à jouer dans les églises, The Nagash Ensemble met en musique les poèmes de l’exil de l’Arménien Mgrditch Nagash datant du XVème siècle. Un moment d’extase spirituelle à ne manquer sous aucun prétexte.

  • Samedi 8 décembre aux Champs Libres – gratuit

13. The Surrenders (british blues)

4 jeunes Anglais énervés, un concentré d’énergie sur scène. Tous les ingrédiens sont réunis pour en faire l’une des révélations de l’édition 2018. Un coup de coeur du programmateur Jean-Louis Brossard.

  • Vendredi 7 décembre hall 3 au Parc Expo (de 2h45 à 3h30)

14. Underground System (afrobeat)

Leur nom fait référence à un morceau de Fela Kuti. Underground System mélange l’afrobeat avec les multiples genres musicaux qui se croisent à New York : house, punk-funk, disco… La sono mondiale à la sauce Trans !

  • Mercredi 5 décembre à l’Ubu (de 14h40 à 15h20) et vendredi 7 décembre hall 8 au Parc Expo (de 1h30 à 2h30).

Tournée des Trans : 4 groupes rennais à suivre

La chanteuse Praa
© Noe C. Photography

Chaque année les Trans accompagnent des groupes rennais pour une avant-première au festival du 15 au 30 novembre. C’est la tournée des Trans qui navigue sur les scènes du Grand Ouest pendant le mois de novembre. Une opportunité pour les groupes locaux de se rôder avant de plonger dans le grand bain des Trans’. La Tournée débute le 15 novembre par un concert à l’Ubu de Rennes, suivi de plusieurs dates dans l’Ouest : le 16 novembre au VIP (Saint-Nazaire), le 23 novembre à la Nouvelle Vague (Saint-Malo), le 24 novembre au 6Par4 (Laval), le 29 novembre à l’Echonova (Saint-Avé) et le 30 novembre à la Carène (Brest). 

15. Atoem (techno)

Le tandem rennais Atoem (se dit « atome ») promet un « océan de symphonies spatiales ».

  • Vendredi 7 décembre hall 9 au Parc Expo

16. Initials Bouvier Bernois (jazz mod)

Un son et un nom qui résonne : on pense à Gainsbourg et aux BO de films des années 60 avec un clin d’œil à Bardot. Initials BB est un élégant exercice de jazz mod et de rythm and blues exotica.

  • Samedi 8 décembre à l’Etage. Gratuit

17. Praa (R&B pop-soul)

Praa, La révélation rennaise de l’année 2018 du label Elephant and Castle n’a pas fini de faire parler d’elle…

  • Vendredi 7 décembre à l’Etage – gratuit

18. Rex Regis (pop rock)

L’ex chanteur des Wankin’ Noodles s’est s’entouré des meilleurs musiciens rennais pour son nouveau projet.

  • Vendredi 7 décembre à l’Etage – gratuit
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une