face-au-mur-musee-des-beaux-arts-rennes

#Exporama – Face au mur

Champs Libres
10 cours des Alliés
35000 RENNES

Exposition

#Exporama – Face au mur

Du 25 mai 2021 au 3 octobre 2021

  • Gratuit

Important : dans le cadre du Décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021, l’accès à ce lieu ou cet événement est susceptible d’être conditionné à la présentation d’un pass sanitaire valide. Pour en savoir plus sur les modalités de contrôle, nous vous encourageons à contacter l’organisateur en amont de votre venue.

Avec le projet d’exposition Face au mur, le graphisme engagé de 1970 à 1990, la mise en perspective critique de l’histoire au travers d’objets, de documents, de témoignages nous conduit sur les pas des affichistes, de leur production graphique, de leurs engagements.

Dans les années 1960, l’affiche est un vecteur privilégié des engagements politiques. De nombreux graphistes y puisent leur inspiration tout en y trouvant pour certains la matrice de leurs propres engagements politiques.

Au cours des décennies suivantes, 1970, 1980 et 1990, l’affiche continue de s’affirmer comme un médium important dans l’espace public, avec son langage et ses codes : populaire, elle est à la portée de tous, collée sur les murs, parfois transformée ou arrachée. Des graphistes s’en saisissent pour affirmer des convictions, à distance de la publicité: luttes anticoloniales et pacifisme, contestation sociale, droits de l’homme, des femmes, écologie et mouvements antinucléaires, identité et culture…

À partir de l’exposition Internationales graphiques, collections d’affiches politiques 1970-1990 produite en 2016 par la bibliothèque La contemporaine, le Musée de Bretagne propose d’aborder le sujet à l’échelle internationale, en France et en Bretagne, révélant ainsi la richesse de la production graphique bretonne. Rythmée en trois grandes parties – circulations graphiques, mobilisations internationales, les graphistes et la commande – l’exposition Face au mur, le graphisme engagé de 1970 à 1990 met à l’honneur plus de 130 affiches, dont une partie est conservée au musée de Bretagne. Ces documents, habituellement éphémères – collés sur les murs, les poteaux, les ponts, distribués aux militants – fragiles par essence car vite arrachés sont entrés par collecte au musée dès les années 1970. Par la suite, le musée a acquis de nombreuses affiches politiques, notamment d’Alain Le Quernec, Fañch Le Henaff ou encore tout un ensemble de documents et d’affiches de l’Union démocratique bretonne (UDB). Ce monde de luttes et d’engagements laisse comme trace un monde d’images et de signes.

Laissez-vous porter par cet univers graphique, décryptez aussi le contexte historique qui l’accompagne.

Une scénographie interactive. La scénographie est signée Pierre Verger, scénographe architecte, accompagné de Stéphanie Vaillat, graphiste, et des Ateliers de l’éclairage. Dès l’entrée, face à une mosaïque d’écrans, le visiteur plonge dans les années 1970-1990, un récit unique de la période décrypté grâce aux images d’archives de l’INA. Quatre sas audiovisuels immersifs rythment ensuite l’exposition. Créés en collaboration avec la société rennaise JPL Films et le réalisateur Pierre-François Lebrun, ils mêlent décors, prises de vues réelles et stop motion. On y découvre l’envers de la création de certaines affiches présentées à travers les interviews croisées de leurs créateurs et de leurs commanditaires. Deux manipulations interactives, créées en partenariat avec les étudiants de l’option Design graphique de l’Esaab Rennes permettent de composer son affiche grandeur nature et de tester ses connaissances avec un quizz.