Point de vue sur la Vilaine depuis le Boël

Randonnée sur le GR39 en Bretagne

Le GR39, une grande randonnée hors des sentiers battus

Moins fréquenté que le GR34, le célèbre sentier des douaniers qui fait le tour de la Bretagne par la côte, le GR39 ne manque pas de charme. Depuis le Mont-Saint-Michel, jusqu’à Guérande, en passant par Rennes, il offre des paysages très variés. Une grande traversée de la Haute-Bretagne à faire en itinérance, ou étapes par étapes en rayonnant depuis Rennes. Voici toutes les informations pratiques pour suivre la trace du GR39 à travers la métropole rennaise. Un superbe parcours, de Laillé à Thorigné-Fouillard, avec une escale dans le centre historique de la capitale bretonne.

« Manche-Océan », une grande randonnée au fil de l’eau

Le sentier de grande randonnée GR39 relie le Mont Saint-Michel à l’estuaire de la Vilaine à Guérande : 350 kilomètres de marche au total pour faire le lien entre la Manche et l’Océan atlantique. Cette grande randonnée, parfaitement balisée avec le célèbre marquage rouge et blanc, alterne des paysages d’une grande diversité : balades sur les sentiers en ville, chemins creux au cœur du bocage, cheminement sur le halage au bord de l’eau, traversées de forêts et de parcs urbains… Les points de vue et les centres d’intérêt tout au long du parcours sont nombreux.

Voici des informations pratiques pour arpenter la partie « rennaise » du GR39. Des étapes réalisées avec l’aide précieuse du Comité départemental de la randonnée pédestre qui propose sur son site de nombreuses ressources et informations pour les randonneurs.

Le résumé du parcours

Destination Rennes – Franck Hamon

Vous partirez des courbes de la Vilaine pour rejoindre le site du Boël et son magnifique point de vue sur le moulin, avant de reprendre le chemin en passant au bord des rives de la Seiche, direction Chartres-de-Bretagne. De là, le GR39 met le cap au nord à travers des chemins de campagne. Votre entrée dans la ville se fera par le parc de Bréquigny avant de serpenter dans le centre historique et ses monuments pour rejoindre un autre espace vert agréable : les prairies Saint-Martin au bord du canal d’Ille-et-Rance. Un autre parc encore plus grand vous attend pour la suite du parcours : les Gayeulles, « le Central Park rennais ». C’est par là que vous quitterez la ville de Rennes en direction de la campagne et de Thorigné-Fouillard, juste à l’orée de la Forêt de Rennes, un autre océan de verdure à traverser.

Le circuit en pratique

Destination Rennes – Franck Hamon

Cette portion d’environ 53 kilomètres peut se faire en itinérance en 3-4 jours avec un jour « off » à la découverte de Rennes. Vous pouvez également le faire par étapes en rayonnant depuis Rennes. Les transports en commun (TER BreizhGo et Bus métropolitains de la Star) permettent en effet de se rendre rapidement aux différents points d’étapes pour faire un tronçon à la journée.

Les tracés et cartes du parcours

A noter que le parcours peut se faire dans les deux sens, il est très bien balisé par les bénévoles départementaux de la FFRandonnée (balisage rouge et blanc). Mais en partant depuis le sud, vous aurez droit à des points de vue successifs sur le bassin rennais et pourrez profiter d’une première journée de mise en jambes au coeur du magnifique panorama du Boël.

Toute la partie Nord du GR39 est détaillée dans le topoguide Côte d’Emeraude – Chemins du Mont Saint-Michel. Vous pouvez également télécharger la trace complète (en format gpx) du circuit de randonnée GR39 sur le site MonGR moyennant un abonnement modique qui vous donne accès aussi à toutes les autres GR de France soit 70000 kilomètres de sentiers. De quoi user vos souliers pendant un bon moment !

Etape 1 : De la courbe de Bourg-des-comptes au Boël (13 kilomètres)

Vue sur la Vilaine depuis les falaises du Boël
Destination Rennes – Franck Hamon

Pour cette première étape, une petite journée de marche est au programme, histoire de se mettre en jambes. Nous vous suggérons de partir de la Courbe de Bourg-des-Comptes. Il est facile de s’y rendre depuis Rennes en TER via les lignes Rennes-Vannes et Rennes-Nantes. Le trajet ne prend que 20 minutes depuis la gare TGV de Rennes. Arrivé à la gare de Guichen-Bourg-des-Comptes, il suffit de rejoindre le chemin de halage à quelques centaines de mètres pour récupérer le GR39.

Des sentiers vallonnés pour s’échauffer

L’aventure commence le long de la belle Vilaine, qui porte bien mal son nom. Un peu plus loin vous franchissez le pont pour changer de rive et monter sur les hauteurs de Laillé. Prenez le temps de contempler les paysages au gré de différents points de vue qui s’ouvrent sur les vallons de Vilaine. Le kilométrage n’est pas trop important pour cette première étape car le dénivelé des sentiers va mettre vos mollets à contribution. Au niveau du Hyaume à Laillé, on atteint un point culminant d’une centaine de mètres. Les chemins boisés y sont typiques de la Bretagne et du bocage : des chemins creux et caillouteux, qui passent entre deux talus. Par le passé, ils ont sauvé des vies. Celles des Chouans et des combattants de la Seconde Guerre Mondiale qui s’y sont cachés. Aujourd’hui ce sont des abris pour la biodiversité. Les talus ont une utilité écologique en abritant des espèces différentes, des auxiliaires des jardins et en empêchant la bonne terre de ruisseler. Vous devrez tout de même surveiller vos pieds et vos chevilles, car les chemins sont un peu techniques.

Une descente bien raide puis une montée vous font pénétrer dans le Bois de Saint-Jean qui borde la Vilaine. Une agréable partie en sous-bois avec un peu de relief dont vous sortirez en arrivant face à la DGA, une base de l’armée spécialisée notamment dans la Cybersécurité. Longez les grilles par la gauche pour rejoindre le sentier et arriver sur les hauteurs du Moulin du Boël. Du haut des falaises de schiste plusieurs panoramas s’ouvrent sur le fleuve, le halage et le moulin. Un lieu très prisé des promeneurs et des vététistes, en particulier le week-end. Attendez-vous à en croiser. C’est le moment de faire une halte et de descendre le long du halage pour aller voir le Moulin de plus près.

  • Pour se ravitailler… De l’autre côté de la rive en passant le pont piéton où circulent les trains, deux restaurants se trouvent au niveau du parking : Le Marin’Boël et la nouvelle crêperie du Moulin dont les terrasses sont très agréables avec une vue imprenable sur la Vilaine, l’écluse et les bateaux. C’est le moment de tester la spécialité locale : la galette saucisse. Si vous avez prévu votre ravitaillement, plusieurs tables de pique-nique et des bancs sont à votre disposition sur le site du Boël. Le bourg de Pont-Réan n’est pas très loin (environ 2 kilomètres par le halage) vous y trouverez des commerces, des bars et restaurants, ainsi qu’une base nautique.
  • Hébergement à proximité. Un hébergement de charme à proximité immédiate du Boël : le Manoir Le Courtillon, gîte, spa et chambres d’hôtes. http://lecourtillon.com/

Etape 2 : Du Boël à Rennes (23 km)

Randonnée en famille sur les chemins de halage en Bretagne
Destination Rennes – Franck Hamon

C’est toujours à regret qu’on quitte ce petit paradis qu’est le Boël et ses falaises pourpres. Mais vous n’en avez pas fini avec les couleurs du schiste, typiques de la région rennaise. Les sentiers que vous foulerez en ont la couleur, les maisons au bord des chemins aussi. Et il y a fort à parier que vos semelles finiront à la longue par se teinter de cette couleur due à la présence d’oxyde de fer dans la roche. Un souvenir que vous emmènerez sur vos prochaines randonnées. Pour cette deuxième étape mieux vaut partir tôt le matin, car un kilométrage conséquent vous attend, mais avec moins de difficultés techniques. En allant vers Pont-Péan, vous remontez légèrement sur les coteaux pour jouir d’un beau panorama sur le bassin rennais. On peut même distinguer les Horizons à l’horizon.

Des bords de Seiche au parc de Loisirs de Chartres de Bretagne…

D’agréables chemins de campagne passent par des sous-bois avant de longer la Seiche un affluent de la Vilaine. Un peu avant le centre équestre Fénicat, cette courte portion sur un talus planté de nombreux arbres qui domine la petite rivière est vraiment appréciable par temps chaud. Bien ombragé, il vous conduit au pont qui traverse la Seiche pour remonter vers Bruz avant de bifurquer, direction Chartres de Bretagne en coupant par un chemin de traverse. Le GR passe ensuite par le très agréable Parc des loisirs dont les Chartrains apprécient les aménagements (tables, tyrolienne et structures de jeux pour les enfants, structure de grimpe et équipements de sports en plein air…). Des aires de pique-nique et des barbecues en dur sont aussi installés près d’un grand auvent qui peut être utile en cas de pluie. Des toilettes publiques sont aussi situées à l’entrée du parc près du parking. Bref, ce parc est bien adapté à une petite halte avant de tracer vers Rennes, car il vous reste encore une bonne quinzaine de kilomètres.

Le GR39 vous emmène alors par les sentiers tranquilles de Chartres vers la sortie nord de la ville. Attention au passage du rond-point entre la médiathèque et le Collège où la circulation est dense. De là, vous longez un court moment la route avant de vous engager dans la campagne sur des chemins agricoles peu fréquentés. Une longue montée et vous filez direction Rennes. Si la proximité de la 4 voies se fait entendre, la campagne environnante est plutôt agréable et on a du mal à croire qu’on se trouve à deux pas d’une grande métropole et non loin de la gigantesque usine de PSA de la Janais. D’autres activités se dessinent à mesure qu’on s’approche du Vallon. Le chemin vous conduit à rattraper une piste cyclable qui vous rapproche de la rocade. Un passage souterrain légèrement éclairé vous permet de la traverser en toute sécurité et de rejoindre le parc de Bréquigny et la civilisation urbaine.

  • Hébergement à proximité. L’hôtel le plus proche du parcours est situé à côté du parc de Bréquigny, le Novotel Alma. Si arrivé à Rennes vous en avez plein les pattes, c’est la meilleure option. Pour un hébergement très bon marché, toujours sur le parcours du GR 39, il y a la solution de l’auberge de jeunesse le long du canal Saint-Martin. Le bon plan que nous vous conseillons si vous rayonnez depuis Rennes c’est le camping des Gayeulles. Au cœur du parc, ses citylodges entièrement neufs sont très confortables et au calme (attention en raison du contexte sanitaire les emplacements traditionnels pour planter une tente ne sont pas encore ouverts). Le bon compromis au niveau situation, au centre-ville près du parcours c’est l’Hôtel Anne de Bretagne dans le quartier du Colombier avec un bon rapport qualité-prix.

Etape 3 : une journée pour visiter Rennes

Destination Rennes – Franck Hamon

Sauf si vous connaissez déjà bien Rennes, ce serait dommage de ne pas prendre le temps de visiter la ville. D’autant qu’elle se parcours aisément à pied. De nombreux monuments sont à voir. Rendez-vous à l’Office de tourisme pour réserver une visite guidée du Parlement de Bretagne qui fait partie des incontournables avec les jardins du Thabor.

La gastronomie locale est aussi une bonne raison de s’attarder à Rennes : en plus des crêperies, les restaurants sont nombreux. Les chefs rennais savent sublimer les produits de la mer et de la terre qu’on trouve sur le célèbre marché des Lices. C’est un concentré de Bretagne dans les assiettes avec aussi 4 restaurants étoilés qui valent le détour : Ima, Racines, Le Saison et Holen. Consultez aussi nos suggestions de visites à faire une journée à Rennes avant de reprendre votre chemin.

  • Hébergements : Voir tous hôtels, gîtes d’étapes, chambres d’hôtes et appart’hôtels à Rennes dans notre rubrique Où dormir.

Etape 4 : de Rennes à Thorigné-Fouillard (17,5 km)

Le GR39 traverse le centre historique de Rennes
Destination Rennes – Franck Hamon

Cette étape illustre à merveille la diversité et l’intérêt du GR39. Après avoir longé des falaises, coteaux et bords de rivière, traversé des landes, des sous-bois et des chemins de campagne, vous voilà dans un paysage urbain, sur des ruelles pavées bordées de jolies maisons à pans-de-bois. L’ambiance piétonne de Rennes est idéale pour les randonneurs, vous pouvez même en profiter pour entrer dans des monuments comme la Cathédrale Saint-Pierre et admirer des places et lieux emblématiques : la belle rue du Chapitre, la Place des Lices et la Place Sainte-Anne (où se trouve l’office de tourisme dans une aile du Couvent des Jacobins magnifiquement restauré) ainsi que la célèbre rue de la Soif et la rue Saint-Malo.

Une traversée de la ville par les parcs

Pour cette étape, le GR39 traverse aussi plusieurs parcs et offrent un parcours urbain original au fil des espaces verts.  En commençant par le point de départ au sud : le parc de Bréquigny, un jardin public de 17 hectares, un poumon vert du sud de la ville. Après le passage dans le centre historique et le franchissement de l’Ille, vous rejoindrez un espace de verdure entièrement réaménagé : les Prairies Saint-Martin au bord du canal du même nom. 30 hectares de nature au cœur de la ville, aménagés en un immense parc de loisirs traversés de cheminements doux réservés aux vélos et aux piétons. Et au Nord de la ville c’est par le parc des Gayeulles que passe le GR39 pour sortir de la ville en découvrant ses 100 hectares de forêts, d’étangs et de sentiers. Un parc de loisirs et d’aventures (avec une patinoire, un parcours accrobranche, une piscine, une ferme avec des animaux, des terrains de sports…) qui offre de belles plages de respiration pour les citadins.

Destination Rennes – Franck Hamon

En sortant de la ville, vous allez pouvoir vous rendre compte d’une particularité rennaise. Malgré sa dimension de métropole, la capitale bretonne est entourée d’une « ceinture verte ». Peu importe la direction, on passe très vite de la ville à la campagne et c’est assez plaisant de pouvoir s’évader en si peu de temps en longeant le halage par exemple. Le GR39 offre aussi cette sensation, les bruits de la ville s’atténuent et le chemin nous conduit vers d’autres horizons à l’orée de l’immense forêt de Rennes. De quoi vous donner envie de continuer le GR39 jusqu’au Mont-Saint-Michel. Peut-être la destination de votre prochain voyage à pied ?

  • Hébergement à proximité : Le Clos du Presbytère à Betton. Des chambres d’hôtes de charme situées à 3 kilomètres de l’orée de la forêt de Rennes. Cet hébergement est référencé comme une étape Rando en Bretagne par le comité régional du tourisme.

Variantes autour du GR39

Destination Rennes – Franck Hamon

Les communes de la métropole rennaise sont sillonnées de nombreux chemins de petite randonnée (en général avec un balisage jaune) qui croisent parfois le tracé du GR39. Vous pouvez en profiter pour les parcourir et prolonger le plaisir. Voici deux variantes intéressantes à Laillé au niveau de la première étape : le circuit de la Chapelle (11km, balisage jaune) et le circuit de la Vallée (12km, balisage vert). Les deux croisent le GR39 au niveau du Hyaume et offrent de larges panoramas sur la Vallée de la Vilaine.

Pour la dernière étape vers la Forêt de Rennes, il existe une autre variante qui passe par le bourg de Thorigné-Fouillard et qui ajoute environ 2,5 kilomètres. Ces variantes ainsi que de nombreux autres circuits PR des randonnées de pays sont à retrouver dans les Topoguides « Le Pays de Rennes à pied » et celui de « l’Ille-et-Vilaine à pied ».

Pour finir… quelques conseils pour bien randonner

Ce circuit de randonnée est accessible aux randonneurs de tous niveaux, certains passages au niveau du Boël en bord de falaises peuvent s’avérer un peu techniques, mais le parcours ne compte pas de difficulté ou de relief insurmontables. Néanmoins, comme tout sentier de grande randonnée, avant de s’y engager il convient de s’équiper et se préparer correctement pour profiter au mieux de l’expérience : de quoi s’hydrater, se repérer, un équipement adapté (chaussures et vêtements de randonnée, sac à dos), des jumelles pour observer la faune et la flore. Une lampe torche, de la crème solaire, une protection contre la pluie et une trousse de secours sont toujours utiles au cas où. Suivez également les recommandations de la FFRandonnée pour la reprise des activités de marche.

Enfin, respectez les sentiers et l’environnement et ne jetez pas vos déchets. Bonne randonnée en Bretagne !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email