C'est beau une ville la nuit

Rennes de A à Z

Explorez la ville à travers notre abécédaire touristique

Tous les chemins mènent à Rennes. Pour vous repérer dans la capitale de la Bretagne, on vous a listé ce qu’il faut savoir pour vivre la ville comme un local, les lieux incontournables à visiter, les expériences à vivre… De quoi devenir un authentique Rennais en moins de temps qu’il n’en faut pour venir en TGV depuis Paris.

A comme Arts

Destination Rennes – JF Molliere

Rennes est une ville artistique avec de nombreux musées, lieux d’exposition et de création à visiter. A voir en particulier : le Musée des beaux-arts qui regroupe des chefs-d’œuvre de toutes les époques ; le Frac Bretagne et son architecture signée Odile Decq ; la Criée Centre d’art contemporain, installée dans l’ancien marché aux poissons, 40mcube, centre d’art contemporain qui accompagne les artistes et organise des happenings et expositions…

Rennes compte plus d’une cinquantaine d’ateliers d’artistes et des galeries qui ouvrent leurs portes de septembre à octobre pour la rentrée des arts visuels. La ville cultive aussi un lien étroit avec la Collection Pinault, dont une nouvelle exposition d’art contemporain est prévue pendant l’été 2020 au Couvent des Jacobins, du 25 juin au 13 septembre.

Rennes est aussi une ville ouverte à toutes les formes d’arts dans l’espace public avec des œuvres installées un peu partout, sur les places et une grande liberté donnée aux street-artistes qui s’expriment sur les murs.

B comme Bretagne

Destination Rennes – Franck Hamon

Rennes est la capitale administrative, géographique, culturelle et économique de la Bretagne. Elle attire et concentre des talents de tous les départements bretons. L’identité bretonne s’y exprime toute l’année, lors d’événements comme le festival Yaouank autour des cultures bretonnes (chaque mois de novembre), dans des concerts, à travers les musiques actuelles qui puisent leurs inspirations dans les racines bretonnes. L’histoire de la région se raconte aussi au Musée de Bretagne et à l’Ecomusée du Pays de Rennes. Une riche histoire dont on peut remonter le cours pendant une visite guidée proposée par l’office de tourisme.

C comme Condate

Destination Rennes – Julien Mignot

Condate est le nom antique de Rennes. Un terme gallo-romain qui veut dire « confluence » et qui rappelle que la ville est située au croisement de plusieurs cours d’eau, le fleuve Vilaine et son affluent l’Ille qui ont donné son nom au département : l’Ille-et-Vilaine. Pendant l’Antiquité, Rennes était surnommée la « ville rouge » car le premier rempart, dont il reste quelques vestiges, était composé de briques et se voyait de loin depuis la campagne environnante…

D comme dimanche

Destination Rennes – Franck Hamon

Le dimanche à Rennes, la culture ne fait pas relâche et vous ne risquez pas de vous ennuyer. Depuis plusieurs années, l’équipe des Tombées de la Nuit propose en effet des performances artistiques surprenantes dans les rues. Attendez-vous à être surpris chaque dimanche à Rennes avec ces événements qui ont la particularité d’être participatifs : car comme disait Shakespeare, « le monde est une scène et nous en sommes tous les acteurs », alors à vous de venir jouer avec la ville !

E comme Etienne Daho

Destination Rennes – Gwendal Le Flem

Le Rennais le plus célèbre a quitté la ville depuis longtemps mais y revient souvent pour des concerts ou des événements. Si vous êtes  en « Week-end à Rennes » plutôt qu’à Rome, vous croiserez peut-être ses pas, car son histoire est étroitement liée à celles des Rencontres Trans Musicales et à la réputation musicale de Rennes. Déjà programmé à la première édition des Trans en 1979, il était à nouveau en haut de l’affiche lors de la 41ème édition en 2019.

F comme festivals

Destination Rennes – Julien Mignot

A Rennes, il se passe toujours quelque chose : avec quasiment un festival par semaine le foisonnement culturel est tel qu’on ne sait parfois plus où donner de la tête. Certains week-ends, il faudra cultiver le don d’ubiquité pour être sur tous les fronts, sur toutes les scènes. Allez jetez un coup d’œil au calendrier des festivals pour planifier votre séjour. La période idéale pour venir à Rennes ? De janvier à décembre, tout simplement.

G comme galette-saucisse

Galette saucisse: la spécialité rennaise par excellence

A Rennes on ne plaisante pas avec la galette-saucisse. La spécialité locale fait l’objet d’un culte avec des règles très précises. Sa recette est ultra-simple : une saucisse de porc enroulée dans une galette de blé noir. La qualité et la fraîcheur du produit, son prix modique (autour de 2 euros), son côté portable (on dit que c’est l’ancêtre breton de la street-food), en font un best-seller du marché, du jour de match, du week-end… Dès que l’ambiance est un peu festive, vous risquez de croiser un stand de galette-saucisse, fiez vous à votre nez pour le trouver. Attention tout de même aux fautes de goût impardonnables aux yeux des puristes : ne mettez jamais de ketchup dedans. La galette saucisse n’a pas besoin d’artifice et se déguste nature, (ou alors à la limite avec de la moutarde ou du confit d’oignons).

H comme Horizons

Destination Rennes – Nicolas Joubard

Le gratte-ciel rennais dessiné par l’architecte Georges Maillols se voit de loin, bien au-delà du quartier de Bourg l’Evêque. Impossible de ne pas le remarquer avec ses tours jumelles de 95 mètres qui en font le plus haut bâtiment de la ville et le premier Immeuble de grande hauteur (IGH) construit en France, trois ans avant la Tour Montparnasse. Depuis 1970, la tour d’ivoire signe la skyline rennaise et se perd parfois dans la brume les matins d’hiver. Milan Kundera a habité au dernier étage pendant son exil. De là, il contemplait l’horizon en pensant au pays natal.

I comme illuminations

Destination Rennes – Franck Hamon

Le Parlement en été, l’hôtel de ville en hiver… chacun leur tour, les deux monuments symboliques de la ville s’illuminent pendant les vacances. Des projections imaginées par la société rennaise Spectaculaires. Des illuminations qui changent à chaque fois et dont les clés sont confiées à des créateurs qui imaginent des spectacles inédits pour les façades rennaises. Des spectacle gratuits pour toute la famille qui enchantent des centaines de milliers de personnes chaque année.

J comme Jacobins (le Couvent des)

Le Parvis du Couvent des Jacobins
Destination Rennes – JF Molliere

Ouvert en 2018 après des années de travaux de réhabilitation, l’ancien Couvent des Jacobins (l’autre nom des moines dominicains) est devenu un symbole du renouveau rennais. Ce centre des congrès, dont l’architecture mixe l’ancien monument avec une partie plus contemporaine, accueille des événements professionnels internationaux, des salons grand public, des concerts de l’Orchestre symphonique de Bretagne et aussi l’exposition d’art contemporain de la Collection Pinault. L’office de tourisme y est aussi installé depuis le printemps 2019. Nos équipes vous accueillent là-bas pour vous conseiller et vous donner des idées de sorties.

K comme Kouign-Amann

Destination Rennes – Franck Hamon

A Rennes on se régale… de toutes les spécialités de la Bretagne, comme le Kouign-Amann, le célèbre gâteau au beurre breton dont la réputation internationale n’est plus à faire. On vient aussi déguster les meilleurs produits de la terre et de la mer que les chefs locaux revisitent à toutes les sauces. Huîtres, coquillages, crustacés, poissons, volailles, porcs, fruits et légumes, sans oublier évidemment les crêpes et les galettes… La Bretagne est le paradis des locavores, on trouve tous les produits gourmands cultivés avec amour à deux pas des meilleures tables. Palais sucrés ou salés trouveront au marché des Lices le samedi matin le meilleur de ces produits du terroir, à déguster sur place ou à emporter.

L comme Les Champs Libres

Destination Rennes – Franck Hamon

Carrefour de toutes les cultures, lieu de débat citoyen et d’exposition, les Champs Libres regroupent plusieurs équipements culturels dans un bâtiment dessiné par Christian de Portzamparc : l’Espace des sciences (avec son planétarium et le Laboratoire de Merlin) ; le Musée de Bretagne avec des collections permanentes et des expositions qui racontent l’histoire de la région et de la société bretonne ; et la bibliothèque principale de Rennes. Aux Champs Libres, on peut aussi assister à des conférences ou vivre des expériences artistiques dans la salle Anita Conti. On n’a pas assez d’une journée pour faire le tour de tous les services qui y sont proposés, et il y a même du Wi-Fi gratuit. D’ailleurs pour faire une pause, un café avec une immense terrasse sympa vous accueille à bras ouverts. Les Champs Libres, on en est tous accros. A deux pas de la gare, allez faire un tour dans ce beau bâtiment !

M comme métro

Rennes a pendant longtemps été la plus petite ville du monde à être dotée d’un métro. La ligne A, ouverte en 2002, permet de traverser la ville du Nord au Sud (de la Poterie au quartier de Villejean) en à peine plus d’un quart d’heure et 15 stations. Pour se déplacer, c’est le moyen le plus rapide et pratique. Pour l’emprunter, vous pouvez laisser votre voiture dans un des parcs-relais gratuits situés à la périphérie. En décembre 2020, la deuxième ligne ouvrira ses portes : la ligne b fera le lien entre l’Ouest (Saint-Jacques-de-la-Lande) et l’Est (Cesson-Sévigné). Pour en savoir plus sur les tarifs des tickets et les trajets entre les différentes stations rendez-vous sur le site Star, le service de transport de la métropole.

N comme nuit

Destination Rennes – Bruno Mazodier

La Rennes de la nuit, vous allez en garder un sacré souvenir. Ville étudiante (ils sont plus de 67.000 à étudier et passer les meilleures années de leur vie ici), Rennes est réputée pour être très festive… La fête fait partie de l’ADN des Bretons et vous allez vite vous convertir aux traditions locales : on sort le jeudi soir, mais aussi le vendredi, le samedi et pourquoi pas le dimanche ? Et puis le mardi c’est permis aussi… On a éternellement 20 ans à Rennes et on aime bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit, dans une ambiance conviviale.

O comme Odorico

Destination Rennes – Julien Mignot

Encore une particularité du patrimoine rennais qui mérite le détour : les mosaïques Odorico (du nom d’une famille de mosaïstes italiens qui se sont installés à Rennes au XIXème siècle) habillent de nombreuses façades, commerces et monuments. Le lieu le plus emblématique de ce style Art déco est sans doute la piscine Saint-Georges, un bijou classé parmi les plus belles piscines du monde. N’hésitez pas à aller y piquer une tête pour voir sa magnifique frise en forme de vague. Et pour partir sur les traces des mosaïstes, suivez la visite guidée sur ce thème.

P comme Parlement de Bretagne

Parlement de Bretagne à Rennes
Destination Rennes – Julien Mignot

Le Parlement de Bretagne est le monument le plus visité de Rennes. Le plus symbolique aussi : un lieu de justice toujours en activité qui abrite la Cour d’appel et qui a été magnifiquement restauré après le tragique incendie de 1994. Ses plafonds dorés et ses décors sont uniques en Europe. En poussant ses portes vous allez en prendre plein la vue !

Q comme quais

Crédit photo : MRW ZEPPELINE

A Rennes les quais relient les deux parties de la ville : passage obligé entre le Nord et le Sud, c’est la où tout converge : La place de la République grouille de monde et le Palais du Commerce marque le centre de la ville : on y attrape un métro ou un bus, on se donne rendez-vous et, de là, en à peine 15 minutes on peut monter à pied vers la place Sainte-Anne et le centre historique ou filer vers le sud et la nouvelle gare TGV. Rennes est réputée pour être une ville « à taille humaine », un petit village qui se traverse facilement à pied. Pour explorer et visiter la ville, partez des quais vers le Nord ou vers le sud pour voir différentes facettes de la ville. Toujours depuis ce point, si vous optez pour une virée vers l’Ouest ou vers l’Est, vous allez vite vous retrouver en pleine nature par les chemins de halage.

R comme Roazhon Park

Les soirs de match, le Roazhon Park vibre comme jamais, il éclaire la ville en rouge et noir. Les couleurs du club du Stade Rennais qui joue là depuis plus d’un siècle. Autour de ce stade à l’anglaise, la passion pour le foot est la même que chez nos voisins d’Outre-Manche. La bonne odeur de galette saucisse en plus. Si vous passez par Rennes allez assister à un match, vous ne serez pas déçus du voyage avec les tifos des supporters et une ferveur constante. On peut même aller au stade à pied depuis le centre en suivant la Vilaine, une belle promenade à conclure au retour par un détour sur le Mail où les supporters se retrouvent pour refaire le match.

S comme soif (rue de la)

Destination Rennes – Franck Hamon

Avec un bar tous les 7 mètres, la rue de la soif détient le record de France de la plus grande concentration de débits de boissons. Son vrai nom ? La rue Saint-Michel, là où chaque jeudi soir les étudiants s’y retrouvent avant le week-end. Certains Rennais l’évitent, d’autres l’adorent, elle ne laisse pas indifférent et est devenue un symbole festif de la ville. Le soir, son ambiance est très différente de la journée. La rue Saint-Michel est aussi une de celles qui concentre le plus de maisons à pans de bois. Bref, c’est un élément incontournable du patrimoine rennais, dans tous les sens du terme. Il paraît même que Molière y a joué. Depuis la nuit des temps, tout le monde s’y retrouve pour boire un verre et refaire le monde, pourquoi pas vous ?

T comme Thabor

Le Thabor à Rennes
© Destination Rennes / Bruno Mazodier

« Prince des jardins », comme on le surnomme, le Thabor est un havre de paix. Ses parcs et jardins font partie des lieux incontournables à visiter à Rennes. Sur dix hectares, ce jardin remarquable abrite à la fois un jardin à la française, un parc à l’anglaise et une roseraie magnifique qui compte plus de 2000 variétés. Le Thabor, ancien jardin des moines, tire son nom de la colline, point culminant de la ville et référence biblique au mont Thabor. Vous aimerez y venir pour flâner, courir, ou participer à un des nombreux festivals qui posent leur chapiteau sur ses pelouses : le festival Mythos au printemps, les Tombées de la Nuit, les mercredis du Thabor pendant l’été, I’m From Rennes pendant l’été indien, le Grand Soufflet à l’automne… Il y a aussi plein de petits recoins, des jeux, pour les familles, les enfants et les amoureux… de la nature. Ainsi qu’un bar restaurant paisible avec une terrasse ombragée. Prenez le temps de ralentir en le traversant à n’importe quelle saison.

U comme Ubu

ubu-concert-5465

Parmi les lieux de concerts mythiques à Rennes, voici l’Ubu. Avec sa configuration originale en forme d’oreille, la salle de 450 places qui jouxte le TNB a vu passer nombre de futures stars de la musique : les Daft Punk y ont joué (sans leurs casques), le groupe Portishead est monté sur la scène pour son tout premier concert mondial. L’Ubu est un lieu mythique qui a largement contribué à la réputation rock de la ville… Une salle atypique dont le nom rappelle qu’Alfred Jarry, auteur de Ubu Roi, a trouvé l’inspiration pour son personnage au lycée Emile Zola situé juste en face… La salle de concert, ouverte en 1987, était autrefois une crèche… Aujourd’hui, sa programmation fait la part belle aux pépites des musiques actuelles.

V comme Vilaine

Destination Rennes – Franck Hamon

Comme il porte mal son nom le fleuve qui traverse Rennes : La Vilaine, avec ses reflets changeants et ses crues capricieuses, a été le premier cours d’eau aménagé en France au XVIème et XVIIème siècle. Pendant des siècles, la Vilaine a été un axe majeur de transport qui a permis d’acheminer matériaux de constructions et marchandises à Rennes avant l’avènement du chemin de fer. Aujourd’hui, les Rennais et visiteurs se réapproprient l’élément eau : pendant la belle saison, on navigue sur des P’tits bateaux pour explorer ses charmes, des parcs et jardins fleurissent sur ses bords et on aime se promener, faire des randonnées sur le halage, pique-niquer ou se faire un apéro improvisé en admirant le coucher de soleil au jardin de la confluence…

W comme week-end (à Rennes)

Le Marché à Manger
© Destination Rennes / Franck Hamon

Rennes est la destination idéale pour les city-breakers en quête d’expériences bretonnes : à seulement 1h25 de Paris en TGV grâce à la ligne à Grande Vitesse, on prend le temps pour voir une expo, se rendre à un festival, bruncher, aller au Marché à Manger. Bref, à Rennes on n’attend plus que vous. Venez goûter au sens de l’accueil légendaire des Bretons !

X comme la croix qui indique où vous êtes sur la carte de Rennes

Comme on a rien trouvé qui commence par X, on s’est dit que vous auriez sûrement besoin de vous orienter dans Rennes le moment venu. Histoire de préparer votre séjour, on vous invite à consulter notre carte touristique. Les principaux monuments y sont indiqués et vous pourrez la retrouver gratuitement en version papier (et en plusieurs langues) à l’office de tourisme, au 1 rue Saint-Malo.

Y comme Yec’hed mat

Destination Rennes – Bruno Mazodier

« A votre santé » se dit Yec’hed mat en breton, littéralement l’expression veut dire « bonne santé ». Ne soyez pas surpris si vous l’entendez au moment de trinquer, c’est l’équivalent de tchin-tchin, cheers, saúde!, salude ou kempeï. Vous aurez sans doute pas mal d’occasion de le faire, avec modération bien sûr. La Bretagne n’est pas une région viticole, mais la passion de la bière artisanale y coule à flot. Grâce à des brasseurs passionnés par les craft-beers, fabriquées localement dans le respect de la tradition et avec des ingrédients souvent issus de l’agriculture biologique. Lors de votre passage à Rennes n’hésitez pas à tester ces saveurs houblonnées des microbrasseries et brasseries artisanales comme Skumenn, Louarn, Origines, Sainte-Colombe, brasserie du Vieux-Singe… Leurs bières sont toutes différentes et ont un caractère bien trempé, comme celui des Bretons.

Z comme ZZZ

detente-rennes
Crédit photo : Best Western Isidore

Si vous avez sommeil et que vous voulez vous poser dans un hôtel ou un hébergement confortable, on vous conseille de regarder notre rubrique où dormir ? Vous êtes plutôt palace 5 étoiles, hôtel ou gîte de charme, hébergement insolite, ou un bon plan pas cher pour passer une nuit tranquille ? Tous les types d’hébergements sont référencés sur notre site… De quoi planifier votre voyage en toute sérénité, en attendant de vous voir très prochainement à Rennes.

Et comme on dit en breton : Degemer mat ! (bienvenue)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez les derniers récits à la une